Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par babouchka4 le Mar 13 Sep 2016 - 20:36

@Herrelis a écrit:

Et... 9 fois en un an? Mais ce n'est rien!! Oo il divague ton bonhomme... ça ou ça l'embête de devoir gérer.

Non mais vous vous rendez compte de ce que vous racontez ou même pas ??
On va dire que je prêche pour ma paroisse ce qui n'est même pas le cas...

Chez nous 40 profs, disons 10 exclusions par an, ça en fait 400 sur l'année, c'est déjà stratosphérique comme chiffre....

Sur l'année dernière et N-1 nous étions à 175 et 183 exclusions sur l'année, pour un bahut de 540 élèves, et je trouve cela correct, ni faible, ni énorme.
De là à dire que 9 exclusions ce n'est rien, il ne faudrait pas pousser mémé Laughing

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Zappons le Mar 13 Sep 2016 - 20:39

@Ruthven a écrit:
@Danska a écrit:
@gnafron2004 a écrit:Franchement, je ne vois pas ce que tu aurais pu faire d'autre... si Le CPE a une idée brillante, écoute-la... mais quand j'étais néotit, j'ai vécu exactement la même situation. Sauf que la vie scolaire était à 200m de ma salle et qu'on était mercredi à 16h30, donc aucun CPE n'était là... et mon élève qui refusait de sortir a fini par balancer une table dans la salle...Alors, si c'est pas une situation dangereuse...

Le Cpe n'a pas d'idée brillante, ce n'est pas "son" travail, à l'en croire Evil or Very Mad

Ce matin, pas de situation dangereuse, si ce n'est pour ma crédibilité  Razz  
Je vais être embêtée demain si l'élève en question me refait le même cinéma : personne dans les salles à côté de la mienne vu l'heure du cours, donc impossible de le confier à un collègue ; je peux toujours l'exclure à nouveau, mais si ça doit se solder à chaque fois par une eng***, bof...

Il y a un vrai choc des cultures ; la circulaire qui définit les missions du CPE ne met pas l'accent sur ces aspects-là, mais plutôt sur la citoyenneté etc. Conclusion : les enseignants auraient besoin d'un surveillant général, les CPE veulent souvent rompre avec cette fonction (en accord avec la circulaire).

Comme tu dis, si les CPE n'ont désormais plus cette mission, qui est-ce qui fait ce boulot pourtant indispensable ?!
Non mais vraiment, l'école française part complètement en sucette...

C'est sûr qu'il est vachement plus utile d'organiser des lip-dub ou des journées d'intégration dans les lycées...

Zappons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par babouchka4 le Mar 13 Sep 2016 - 20:41

@Zappons a écrit:
@Ruthven a écrit:
@Danska a écrit:
@gnafron2004 a écrit:Franchement, je ne vois pas ce que tu aurais pu faire d'autre... si Le CPE a une idée brillante, écoute-la... mais quand j'étais néotit, j'ai vécu exactement la même situation. Sauf que la vie scolaire était à 200m de ma salle et qu'on était mercredi à 16h30, donc aucun CPE n'était là... et mon élève qui refusait de sortir a fini par balancer une table dans la salle...Alors, si c'est pas une situation dangereuse...

Le Cpe n'a pas d'idée brillante, ce n'est pas "son" travail, à l'en croire Evil or Very Mad

Ce matin, pas de situation dangereuse, si ce n'est pour ma crédibilité  Razz  
Je vais être embêtée demain si l'élève en question me refait le même cinéma : personne dans les salles à côté de la mienne vu l'heure du cours, donc impossible de le confier à un collègue ; je peux toujours l'exclure à nouveau, mais si ça doit se solder à chaque fois par une eng***, bof...

Il y a un vrai choc des cultures ; la circulaire qui définit les missions du CPE ne met pas l'accent sur ces aspects-là, mais plutôt sur la citoyenneté etc. Conclusion : les enseignants auraient besoin d'un surveillant général, les CPE veulent souvent rompre avec cette fonction (en accord avec la circulaire).

Comme tu dis, si les CPE n'ont désormais plus cette mission, qui est-ce qui fait ce boulot pourtant indispensable ?!
Non mais vraiment, l'école française part complètement en sucette...

C'est sûr qu'il est vachement plus utile d'organiser des lip-dub ou des journées d'intégration dans les lycées...

Nous pouvons être amenés à disparaître à plus ou moins long terme, et cette charge de travail répartie sur les enseignants comme dans d'autres pays.
Nous sommes le seul pays européen avec des CPE.

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Herrelis le Mar 13 Sep 2016 - 20:44

9 exclusions pour un seul enseignant, pas pour tout le bahut. Ça va, je ne suis pas idiote non plus. C'est à l'enseignante elle-même qu'on a reproché de trop exclure, elle, pas tout le bahut. 9 pour une personne, ce n'est pas trop, il faut arrêter. Quand je vois certains de mes collègues qui à quasi chaque heure flanquaient dehors les mêmes élèves toute l'année, oui, là c'est trop.
Donc oui, désolée, si j'exclue 9 fois dans l'année et qu'on vient me dire que je le fais trop souvent, j'estime qu'on se moque de moi. Mais bon, je suppose que pour certains, une fois c'est déjà trop Rolling Eyes.

Edit : par contre, ce qui m'inquiète un peu, c'est de voir que pas seulement ici (où quand même c'est un peu la norme), certains élèves sont déjà hors limites dès la première heure. En 5 ans ici, dont deux années très très difficiles, je n'avais encore jamais eu à appeler dès le premier jour pour signaler les exploits d'un élève.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par babouchka4 le Mar 13 Sep 2016 - 20:47

@Herrelis a écrit:9 exclusions pour un seul enseignant, pas pour tout le bahut. Ça va, je ne suis pas idiote non plus. C'est à l'enseignante elle-même qu'on a reproché de trop exclure, elle, pas tout le bahut. 9 pour une personne, ce n'est pas trop, il faut arrêter. Quand je vois certains de mes collègues qui à quasi chaque heure flanquaient dehors les mêmes élèves toute l'année, oui, là c'est trop.
Donc oui, désolée, si j'exclue 9 fois dans l'année et qu'on vient me dire que je le fais trop souvent, j'estime qu'on se moque de moi. Mais bon, je suppose que pour certains, une fois c'est déjà trop Rolling Eyes.

Je disais juste que l'exclusion de cours d'un élève n'est pas " un geste anodin " et peut avoir de lourdes conséquences dans la répétition du processus.
Je conçois parfaitement qu'il y ait des gamins très pénibles, et dans la mesure du possible, notamment en fin d'année, je suis le premier à essayer de soulager certains collègues à bout....

A l'inverse de toi nous avons la chance de connaître un début d'année plutôt calme. humhum

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Herrelis le Mar 13 Sep 2016 - 20:54

Bien sûr que ce n'est pas anodin, et si ça se répète pour cet élève, c'est qu'il y a un problème qu'il va falloir régler à un moment (soit de relationnel, ce sont des ados, c'est parfois caractériel et ils ne se rendent pas toujours compte que leurs réactions sont déplacées, soit de comportement global), parce que oui, l'exclusion, ce n'est pas une solution, c'est une étape. En début d'année, je leur explique que si j'en arrive à les flanquer dehors c'est qu'ils auront dépasser des limites importantes. Il y en a toujours un qui les découvre. ><

Je sens qu'ici, ça va être sportif en début et en fin d'année. Brace yourself, tout ça.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par archeboc le Mar 13 Sep 2016 - 22:31


@babouchka4 a écrit:Chez nous 40 profs, disons 10 exclusions par an, ça en fait 400 sur l'année, c'est déjà stratosphérique comme chiffre....

Sur l'année dernière et N-1 nous étions à 175 et 183 exclusions sur l'année, pour un bahut de 540 élèves, et je trouve cela correct, ni faible, ni énorme.
De là à dire que 9 exclusions ce n'est rien, il ne faudrait pas pousser mémé Laughing

400 exclusions sur l'année, ce n'est pas rien, mais si on compte 36 semaines semaines de cours, cela fait 11 exclus à gérer chaque semaine. Cela ne semble pas colossal. Environ une exclusion toutes les trois heures.


@babouchka4 a écrit:Nous pouvons être amenés à disparaître à plus ou moins long terme, et cette charge de travail répartie sur les enseignants comme dans d'autres pays.
Nous sommes le seul pays européen avec des CPE.

Et au classement PISA, le pays champion du bordel en classe. Cela fait effectivement réfléchir : si un enseignant effectuait par roulement à la vie scolaire la réception des élèves perturbateurs, ceux-ci seraient moins souvent ramenés en classe. L'autre avantage, c'est qu'il y aurait un enseignant dans l'équipe de direction.

_________________
« Champagne, au sortir d'un long dîner qui lui enfle l'estomac, et dans les douces fumées d'un vin d'Avenay ou de Sillery, signe un ordre qu'on lui présente, qui ôterait le pain à toute une province si l'on n'y remédiait. Il est excusable : quel moyen de comprendre, dans la première heure de la digestion, qu'on puisse quelque part mourir de faim ? » ---- La Bruyère

archeboc
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Vaintetroua le Mar 13 Sep 2016 - 23:43

Nous avons compté, l'an dernier, plus de 850 exclusions de cours sur une année (pour 470 élèves). Stratosphérique ou pas, nos 3 CPE nous ont toujours encouragé à le faire, pour qu'elles puissent s’occuper des élèves et qu'on puisse faire cours. Jamais non plus une seule remontrance de la direction à ce sujet. Ah oui, nous sommes en REP Smile

Vaintetroua
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Daphné le Mer 14 Sep 2016 - 7:29

@lene75 a écrit:Pas de solution mais je compatis. C'est malheureusement de plus en plus courant, je pense, et d'autant plus ingérable quand le CDE tient le même discours. Chez nous les heures de colle ne sont pas faites non plus. D'ailleurs, à chaque début d'année, les CPE se fendent d'un courrier aux professeurs pour nous rappeler que ce n'est pas leur job, que les exclusions doivent rester tout à fait exceptionnelles et que les heures de colle n'ont pas à être prises en charge par la vie sco mais doivent l'être par le professeur au sein de ses cours... mais que comme elles sont un indicateur de vie scolaire, nous sommes tenus de les signaler à la vie sco... comprenez la logique : ce n'est pas le boulot de la vie sco que de s'occuper de ça mais c'est un indicateur de vie scolaire donc il faut en informer la vie sco scratch

Ah oui, la totale quoi ! On hallucine complètement là !
Et c'est quoi en fait leur boulot à la vie scolaire ?? scratch

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par babouchka4 le Mer 14 Sep 2016 - 9:59

@Vaintetroua a écrit:Nous avons compté, l'an dernier, plus de 850 exclusions de cours sur une année (pour 470 élèves). Stratosphérique ou pas, nos 3 CPE nous ont toujours encouragé à le faire, pour qu'elles puissent s’occuper des élèves et qu'on puisse faire cours. Jamais non plus une seule remontrance de la direction à ce sujet. Ah oui, nous sommes en REP Smile

Ce qui fait une moyenne de 5 élèves exclus par jour sur l'année. C'est ÉNORME !!

Bien sûr qu'il y'aura certainement davantage D'exclusions en rep ou rep + / à un bahut lambda...

Rep ou pas, si tu trouves ça normal ça me choque.
J'ai bossé en Éclair on était très loin de ces chiffres là.

Et si les Cpe t'encouragent à le faire, chose qui me paraît bizarre, grand bien leur fasse si
Ils pensent qu'enguirlender X fois le même gamin exclu de cours ça fait avancer le schmilblik...



_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Rosamond le Mer 14 Sep 2016 - 10:28

@babouchka4 a écrit:
@Vaintetroua a écrit:Nous avons compté, l'an dernier, plus de 850 exclusions de cours sur une année (pour 470 élèves). Stratosphérique ou pas, nos 3 CPE nous ont toujours encouragé à le faire, pour qu'elles puissent s’occuper des élèves et qu'on puisse faire cours. Jamais non plus une seule remontrance de la direction à ce sujet. Ah oui, nous sommes en REP Smile

Ce qui fait une moyenne de 5 élèves exclus par jour sur l'année. C'est ÉNORME !!

Bien sûr qu'il y'aura certainement davantage D'exclusions en rep ou rep + / à un bahut lambda...

Rep ou pas, si tu trouves ça normal ça me choque.
J'ai bossé en Éclair on était très loin de ces chiffres là.

Et si les Cpe t'encouragent à le faire, chose qui me paraît bizarre, grand bien leur fasse si
Ils pensent qu'enguirlender X fois le même gamin exclu de cours ça fait avancer le schmilblik...



Et que proposez-vous ?? Parce que garder un élève qui sape l'autorité d'un enseignant et / ou empêche le cours de se dérouler à tous prix en classe, ça fait avancer le schmilblik peut-être ?

Rosamond
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Saska le Mer 14 Sep 2016 - 10:52

Si le gamin sape continuellement l'autorité, c'est qu'il y a un boulot de fond à faire avec lui : sur l'orientation, sur ses difficultés d'apprentissage ou de comportement, sur son éducation, bref sur le "pourquoi il est là" et "comment faire pour qu'il y soit à peu près correctement"
C'est long, les recettes miracles n'existent pas, ça dépend de plein de paramètres, mais c'est pas en l'excluant tous les jours que ça va régler le problème.

Saska
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Herrelis le Mer 14 Sep 2016 - 11:13

@babouchka4 a écrit:
@Vaintetroua a écrit:Nous avons compté, l'an dernier, plus de 850 exclusions de cours sur une année (pour 470 élèves). Stratosphérique ou pas, nos 3 CPE nous ont toujours encouragé à le faire, pour qu'elles puissent s’occuper des élèves et qu'on puisse faire cours. Jamais non plus une seule remontrance de la direction à ce sujet. Ah oui, nous sommes en REP Smile

Ce qui fait une moyenne de 5 élèves exclus par jour sur l'année. C'est ÉNORME !!

Bien sûr qu'il y'aura certainement davantage D'exclusions en rep ou rep + / à un bahut lambda...

Rep ou pas, si tu trouves ça normal ça me choque.
J'ai bossé en Éclair on était très loin de ces chiffres là.

Et si les Cpe t'encouragent à le faire, chose qui me paraît bizarre, grand bien leur fasse si
Ils pensent qu'enguirlender X fois le même gamin exclu de cours ça fait avancer le schmilblik...


Je ne sais pas si c'est du au fait d'être en REP+ (ça explique peut-être notre début d'année musclé) mais ici, d'abord on enguirlande, ensuite on enguirlande avec les parents, et si ça ne fait rien, on passe à la vitesse supérieure (commissions de vie scolaire, etc...). Et à chaque fois il y a un rapport soit pour expliquer pourquoi l'élève a été exclu, soit pour demander une sanction Bien sûr qu'exclure pour exclure ne sert à rien. Et c'est épuisant pour tout le monde.

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par horribla le Mer 14 Sep 2016 - 11:28

L'année dernière j'étais en CDS dans 2 collèges REP+. Dans l'un, où je suis titulaire, je n'ai exclu qu'un seul élève (qui a depuis été viré définitivement). Dans l'autre, 3 élèves exclus régulièrement de mes cours, parfois même à la demande des autres élèves qui voulaient travailler. La différence entre ces deux établissements ? La réponse de la direction et des CPE. Dans collège n°1, réponse ferme, sanction immédiate, rappel à l'ordre par le chef lui-même et appels des parents par les CPE. Dans collège n°2, aucune sanction, un chef "bienveillant" et un CPE qui refusait toute sanction : un élève ayant giflé une gamine en techno qui n’écope que d'une heure de colle. Tout cela pour dire que le débat sur les exclusions n'est pas tant méchants profs contre vilains CPE mais que quand la vie sco, la direction et les profs fonctionnent, ben au début d'année on a quelques exclusions puis quasiment plus après.

horribla
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Carioca le Mer 14 Sep 2016 - 11:31

Ma méthode vaut ce qu'elle vaut; je vous la donne.
Je n'exclus jamais ou alors il faudrait quelque chose de très grave. Je négocie dans un premier temps en ironisant gentiment et en demandant à l'élève pourquoi il ne veut pas changer de place. Je lui rappelle que mes demandes ne sont pas négociables.
S'il ne cède pas à mon humour ravageur (ironie), je lui dis  calmement que c'est d'accord, qu'il peut rester à la place qu'il s'est choisie mais qu'en contrepartie il viendra trois heures en retenue, et que s'il préfère pourrir son temps libre au lieu de changer de place, c'est son droit le plus strict. J'attends un peu (deux minutes) et il est bien rare que l'élève, après avoir pesé le pour et le contre, ne vienne pas à la place que je lui ai choisie.
J'ajoute que je passe mon temps à changer les élèves de place les deux premières semaines de la rentrée.

_________________
Quand on en arrive à trop d’interdictions, les gens ne font plus attention à aucune. Sauf les moutons-constipés, bien sûr.

Carioca
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Danska le Mer 14 Sep 2016 - 12:13

@horribla a écrit:L'année dernière j'étais en CDS dans 2 collèges REP+. Dans l'un, où je suis titulaire, je n'ai exclu qu'un seul élève (qui a depuis été viré définitivement). Dans l'autre, 3 élèves exclus régulièrement de mes cours, parfois même à la demande des autres élèves qui voulaient travailler. La différence entre ces deux établissements ? La réponse de la direction et des CPE. Dans collège n°1, réponse ferme, sanction immédiate, rappel à l'ordre par le chef lui-même et appels des parents par les CPE. Dans collège n°2, aucune sanction, un chef "bienveillant" et un CPE qui refusait toute sanction : un élève ayant giflé une gamine en techno qui n’écope que d'une heure de colle. Tout cela pour dire que le débat sur les exclusions n'est pas tant méchants profs contre vilains CPE mais que quand la vie sco, la direction et les profs fonctionnent, ben au début d'année on a quelques exclusions puis quasiment plus après.

Sans rentrer dans les détails, c'est exactement le problème qu'on rencontre chez nous : les élèves sont exclus et arrivent à la vie scolaire, qui les laisse faire ce qu'ils veulent sans donner aucune suite. Les exclusions ne sont même pas ajoutées dans Pronote (j'ai déjà été râler parce que des élèves que j'avais exclus étaient notés comme absents dans le logiciel). Quand on les exclut avec une punition, pareil, ils la font ou non, c'est comme ils veulent !

Conséquences inévitables : l'élève revient au cours suivant, sans que rien n'aie été réglé, recommence à parler (ou tout autre comportement pour lequel il avait été exclu la première fois), on sanctionne "en interne" pendant un temps... jusqu'à ce que ça devienne insupportable, pour nous et les autres élèves. Et là, on exclut. Le cercle vicieux Rolling Eyes

Danska
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Cath le Mer 14 Sep 2016 - 12:44

@Saska a écrit:Si le gamin sape continuellement l'autorité, c'est qu'il y a un boulot de fond à faire avec lui : sur l'orientation, sur ses difficultés d'apprentissage ou de comportement, sur son éducation, bref sur le "pourquoi il est là" et "comment faire pour qu'il y soit à peu près correctement"
C'est long, les recettes miracles n'existent pas, ça dépend de plein de paramètres, mais c'est pas en l'excluant tous les jours que ça va régler le problème.
Et ça, c'est le boulot de la vie scolaire.
Pendant ce temps-là, le prof fait cours.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Rendash le Mer 14 Sep 2016 - 12:46

@Saska a écrit:Si le gamin sape continuellement l'autorité, c'est qu'il y a un boulot de fond à faire avec lui : sur l'orientation, sur ses difficultés d'apprentissage ou de comportement, sur son éducation, bref sur le "pourquoi il est là" et "comment faire pour qu'il y soit à peu près correctement"
C'est long, les recettes miracles n'existent pas, ça dépend de plein de paramètres, mais c'est pas en l'excluant tous les jours que ça va régler le problème.

C'est vrai, maiis ce n'est pas non plus en cours qu'on pourra s'occuper de ça. On pense d'abord aux 29 autres élèves, qui ont le droit de travailler correctement.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Thalia de G le Mer 14 Sep 2016 - 12:48

@Rendash a écrit:
@Saska a écrit:Si le gamin sape continuellement l'autorité, c'est qu'il y a un boulot de fond à faire avec lui : sur l'orientation, sur ses difficultés d'apprentissage ou de comportement, sur son éducation, bref sur le "pourquoi il est là" et "comment faire pour qu'il y soit à peu près correctement"
C'est long, les recettes miracles n'existent pas, ça dépend de plein de paramètres, mais c'est pas en l'excluant tous les jours que ça va régler le problème.

C'est vrai, maiis ce n'est pas non plus en cours qu'on pourra s'occuper de ça. On pense d'abord aux 29 autres élèves, qui ont le droit de travailler correctement.
Et qui poussent un ouf de soulagement quand leur camarade est exclu.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Saska le Mer 14 Sep 2016 - 13:11

@Cath a écrit:
Pendant ce temps-là, le prof fait cours.

@Rendash a écrit:
C'est vrai, maiis ce n'est pas non plus en cours qu'on pourra s'occuper de ça. On pense d'abord aux 29 autres élèves, qui ont le droit de travailler correctement.
Ai je dit le contraire confused ?
C'est le boulot du CPE, du PP, du COP, de l'AS, de la direction, et de tout ce monde là ensemble quand il faut.
Sauf que ça ne se fait pas en 3 jours, et que c'est usant quand on mène un boulot de fond avec un gamin et une famille de voir systématiquement le môme arriver 5 fois par semaine dans notre bureau....d'où le ras le bol de certains collègues vis à vis des exclusions (sans compter certains enseignants - mais je suis sure que vous n'en faites pas partie) qui virent X élèves juste pour oubli de matériel...

Saska
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par Tallulah23 le Mer 14 Sep 2016 - 13:14

@Rendash a écrit:
@Saska a écrit:Si le gamin sape continuellement l'autorité, c'est qu'il y a un boulot de fond à faire avec lui : sur l'orientation, sur ses difficultés d'apprentissage ou de comportement, sur son éducation, bref sur le "pourquoi il est là" et "comment faire pour qu'il y soit à peu près correctement"
C'est long, les recettes miracles n'existent pas, ça dépend de plein de paramètres, mais c'est pas en l'excluant tous les jours que ça va régler le problème.

C'est vrai, maiis ce n'est pas non plus en cours qu'on pourra s'occuper de ça. On pense d'abord aux 29 autres élèves, qui ont le droit de travailler correctement.

Et qui parfois supplient le prof d'exclure l'élève perturbateur pour pouvoir écouter et travailler correctement.

Tallulah23
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par egomet le Mer 14 Sep 2016 - 13:22

@babouchka4 a écrit:
@Herrelis a écrit:

Et... 9 fois en un an? Mais ce n'est rien!! Oo il divague ton bonhomme... ça ou ça l'embête de devoir gérer.

Non mais vous vous rendez compte de ce que vous racontez ou même pas ??
On va dire que je prêche pour ma paroisse ce qui n'est même pas le cas...

Chez nous 40 profs, disons 10 exclusions par an, ça en fait 400 sur l'année, c'est déjà stratosphérique comme chiffre....

Sur l'année dernière et N-1 nous étions à 175 et 183 exclusions sur l'année, pour un bahut de 540 élèves, et je trouve cela correct, ni faible, ni énorme.
De là à dire que 9 exclusions ce n'est rien, il ne faudrait pas pousser mémé Laughing

Quand les exclusions sont prises au sérieux par le CPE, elles ont un effet fortement dissuasif et on a moins d'occasions de virer un élève. 9, c'est sérieux, mais ça ne représente pas encore un abus de la part du professeur. Loin de là.
De toute façon, on ne peut pas établir de quotas en la matière. On exclut quand c'est nécessaire. Point.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par egomet le Mer 14 Sep 2016 - 13:23

@Ruthven a écrit:
@Danska a écrit:
@gnafron2004 a écrit:Franchement, je ne vois pas ce que tu aurais pu faire d'autre... si Le CPE a une idée brillante, écoute-la... mais quand j'étais néotit, j'ai vécu exactement la même situation. Sauf que la vie scolaire était à 200m de ma salle et qu'on était mercredi à 16h30, donc aucun CPE n'était là... et mon élève qui refusait de sortir a fini par balancer une table dans la salle...Alors, si c'est pas une situation dangereuse...

Le Cpe n'a pas d'idée brillante, ce n'est pas "son" travail, à l'en croire Evil or Very Mad

Ce matin, pas de situation dangereuse, si ce n'est pour ma crédibilité  Razz  
Je vais être embêtée demain si l'élève en question me refait le même cinéma : personne dans les salles à côté de la mienne vu l'heure du cours, donc impossible de le confier à un collègue ; je peux toujours l'exclure à nouveau, mais si ça doit se solder à chaque fois par une eng***, bof...

Il y a un vrai choc des cultures ; la circulaire qui définit les missions du CPE ne met pas l'accent sur ces aspects-là, mais plutôt sur la citoyenneté etc. Conclusion : les enseignants auraient besoin d'un surveillant général, les CPE veulent souvent rompre avec cette fonction (en accord avec la circulaire).

On n'a pas besoin de commissaires politiques.

Plus sérieusement, tu as les références de cette circulaire?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par the educator le Mer 14 Sep 2016 - 13:26

C'est compliqué tout ça, ce qui est sur, c'est que 1/ les equipes vies scolaires sont rognées à longueur de rentrée, et qu'on se retrouve à assumer les fonctions prioritaires (clairement les espaces hors classe, les entrées sorties et le contrôle de l'effectif) avant tout.
2/le surveillant ou le cpe est comme toi, il tient a son capital autorité: si tu ne fais pas lever un élève, il y a des chances que l'artiste s'y refuse même avec la vie scolaire qui n'a pas beaucoup plus de pouvoirs de police que toi (et la pire des situations, c'est quand ton collegue au bout du rouleau t'explique que l'élève refuse depuis 5 minutes, que tu demandes sans lever le ton au loulou de se lever et qu'il s'execute tranquillement: moment de satisfaction personnelle, mais toujours très gênant vis à vis du collègue).
3/au moment ou l'élève est exclu, il passe sous la responsabilité de la "vie scolaire". ça fait partie de notre boulot de les accueillir, mais il y a un cadre à ça. Quand un collègue commence à se décharger sur la vie scolaire, c'est le chef que j'en informe, en expliquant que la façon de fonctionner du collègue est difficilement compatible avec le fonctionnement du service (personnels, locaux, etc...)
4/en revanche pour l'engueulade et la préparation du retour en classe, c'est déjà moins évident, rien ne définit clairement qui doit faire le boulot. Entre le collègue qui vient te voir pour qu'on reçoivent les parents et que tu es ravi d'aider, et celui qui pense que tu vas reprogrammer un gamin de 15 ans en 10min d'entretien + 2h de retenue...

Comme le dit Babouchka, on travaille à l'échelle d'un établissement, et ce sont deux organisations de service très différente, de faire face quelque fois à l'urgence, ou de répondre systématiquement à un besoin.
Je ne relève pas les appels au travail d'équipe, aucun prof il me semble ne vient me donner un coup de main sur mes missions à moi (quand ils en ont connaissance).

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par the educator le Mer 14 Sep 2016 - 13:31

Nous avons compté, l'an dernier, plus de 850 exclusions de cours sur une année (pour 470 élèves). Stratosphérique ou pas, nos 3 CPE nous ont toujours encouragé à le faire, pour qu'elles puissent s’occuper des élèves et qu'on puisse faire cours.
Pour info je suis seul cpe pour plus de 600 élèves. et je ne suis pas un cas isolé.

De toute façon, on ne peut pas établir de quotas en la matière. On exclut quand c'est nécessaire. Point.
C'est comme nous, on vous les renvoie quand c'est possible. Point. C'est de la provocation, parce que je ne le fais jamais, mais il ne faut pas croire qu'il y ait une armée de petits bras prêts à servir ton libre arbitre.

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Opinion du CPE : justifiée ou non ?

Message par ylm le Mer 14 Sep 2016 - 13:33

@babouchka4 a écrit:
@Vaintetroua a écrit:Nous avons compté, l'an dernier, plus de 850 exclusions de cours sur une année (pour 470 élèves). Stratosphérique ou pas, nos 3 CPE nous ont toujours encouragé à le faire, pour qu'elles puissent s’occuper des élèves et qu'on puisse faire cours. Jamais non plus une seule remontrance de la direction à ce sujet. Ah oui, nous sommes en REP Smile

Ce qui fait une moyenne de 5 élèves exclus par jour sur l'année. C'est ÉNORME !!

Bien sûr qu'il y'aura certainement davantage D'exclusions en rep ou rep + / à un bahut lambda...

Rep ou pas, si tu trouves ça normal ça me choque.
J'ai bossé en Éclair on était très loin de ces chiffres là.
Quand je bossais en ZEP (PEPIV/violence/sensible) on était également très loin de ces chiffres là. Très loin au-dessus. 5 exclus par jour c'était les très très bons jours. C'était plus souvent 5 exclus par heure.

ylm
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum