Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Zagara le Mar 18 Oct 2016 - 22:07

@Thalie a écrit:
@Zagara a écrit:Vous avez remarqué que les journalistes tournent le débat contre les enseignants ? Ils parlent tous de "profs absents" pour les plus gentils et de "profs absentéistes" pour les plus... Figaro.
Faux, toute la journée france inter et france culture ont parlé de profs absentéistes, j'ai même dû reprendre une mère ce soir qui était scandalisée et qui évidemment m'en faisait part à moi !
Ben pourquoi "faux" ? Tu dis exactement ce que j'ai dit Very Happy

Zagara
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par RooMcfly le Mar 18 Oct 2016 - 22:22

Est-ce que vous avez remarqué aussi le recours massif aux contractuels cette année? Je suis dans un lycée au nord de Paris et la différence est flagrante cette année. Sur une centaine de professeurs, il y a une bonne vingtaine de contractuels (une trentaine en comptant le post-bac). Du jamais vu chez nous. On a même deux contractuels qui remplacent des contractuels en arrêt.

RooMcfly
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Ilse le Mar 18 Oct 2016 - 22:24

Pourquoi les syndicats enseignants ne réagissent-ils pas ?

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Verdurette le Mar 18 Oct 2016 - 22:29

Je vais aux formations fumeuses, jargonnantes, redondantes, prétentieuses parce qu'elles font partie de mes obligations de service. L'an passé j'ai fait ma formation Magistère obligatoire sur la laïcité à distance avec mon ordi portable, tout en épluchant mes carottes.

Un été, je me suis offert un stage sur mon temps de vacances, payé de mes deniers, chez une formatrice qui m'en a appris énormément, mais il est hors de question que je fasse cela avec du blabla inutile.

Pour les contractuels, n'est-ce pas tout simplement parce qu'il n'y a pas assez de professeurs titulaires pour le nombre de postes ?

Ils devraient pourtant se poser des questions au Ministère, sur cette flagrante désaffection en un moment de crise où on trouve difficilement du boulot même quand on est bien diplômé... mais si ça se trouve ça les arrange, sur le chemin du tout vacataire tout précaire.

Verdurette
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Shere Khan le Mar 18 Oct 2016 - 22:34

@RooMcfly a écrit:Est-ce que vous avez remarqué aussi le recours massif aux contractuels cette année? Je suis dans un lycée au nord de Paris et la différence est flagrante cette année. Sur une centaine de professeurs, il y a une bonne vingtaine de contractuels (une trentaine en comptant le post-bac). Du jamais vu chez nous. On a même deux contractuels qui remplacent des contractuels en arrêt.
Moi, ce qui me frappe, c'est que certains syndicats avaient réclamé une diminution de la rémunération des heures sup' pour permettre soi-disant de créer des postes. Avec la dernière réforme, ce n'est pas toujours évident de n'avoir que 19 heures maximum, la vingtième heure étant moins payée qu'autrefois, et on n'a jamais vu autant de contractuels à l'EN. Le ministère gagne sur toute la ligne. En plus, les collègues se bouffent le nez avec ces histoires d'heures sup'. Chapeau bas ! Evil or Very Mad

_________________
Les socialistes, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.. Twisted Evil
Un éléphant (républicain…) ça Trump énormément (celle-là, j'en suis très fier) yesyes

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Ilona le Mar 18 Oct 2016 - 22:37

@wanax a écrit:
@Thalie a écrit:
@Zagara a écrit:Vous avez remarqué que les journalistes tournent le débat contre les enseignants ? Ils parlent tous de "profs absents" pour les plus gentils et de "profs absentéistes" pour les plus... Figaro.
Faux, toute la journée france inter et france culture ont parlé de profs absentéistes, j'ai même dû reprendre une mère ce soir qui était scandalisée et qui évidemment m'en faisait part à moi !
Le plus beau, c'est que toi et moi payons pour ces organismes de propagande, censés nous informer et nous élever. C'est bien foutu, quand même.  Laughing
( Si tu veux vraiment être en colère, va analyser les noms des journalistes, les thèmes fréquemment proposés, les analyses politiques absolument im-par-tiales... )


Bonsoir wanax,

C'est une des raisons pour lesquelles j'ai décidé de me séparer de ma télévision. Il n'est plus question pour moi de payer pour être manipuler.

Ilona
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par zouz le Mar 18 Oct 2016 - 22:37

A-t-on des chiffres sur le nombre d'enseignants contractuels ?

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Lefteris le Mar 18 Oct 2016 - 22:55

@Ilse a écrit:Pourquoi les syndicats enseignants ne réagissent-ils pas ?
Certains syndicats réagissent mais les enseignants, en boudant le vote, ou en tournant le dos à ces syndicats, ne leur ont pas donné de représentativité suffisante. Ils se mobilisent, mais les syndicats majoritaires emportent la partie. Donc, vox populi ... Ce qui nous arrive est présumé voulu, accepté.


_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par eleonore69 le Mar 18 Oct 2016 - 23:04

@Fires of Pompeii a écrit:Non plus.

Je connais en revanche des profs qui seraient prêts à passer leurs nuits et leurs weekends au collège, et qui, à mon avis, font autant de tort à la profession que ceux que tu évoques (mais que je n'ai jamais connus) , clap.



en effet.. J'ai connu (moins fréquent en lycée) ces espèces de "bonnes soeurs laîques"

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Jul le Mar 18 Oct 2016 - 23:33

@Rendash a écrit:
@Fires of Pompeii a écrit:
@Rendash a écrit:Je connais aussi des professeurs qui bossent même malades comme des chiens. Y compris lorsqu'ils ne peuvent pas assurer leurs cours, d'ailleurs : ils crèvent chez eux, mais corrigent leurs copies, répondent aux mails, préparent leurs cours... Laughing

Et des professeurs qui sont malades le weekend et pendant les vacances, mais aptes à aller bosser le lundi, on en connaît tous, aussi, non ? Razz

Punaise ça c'est moi.


topela Razz
Et moi aussi malheureusement!

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par jésus le Mer 19 Oct 2016 - 9:19

@RooMcfly a écrit:Est-ce que vous avez remarqué aussi le recours massif aux contractuels cette année? Je suis dans un lycée au nord de Paris et la différence est flagrante cette année. Sur une centaine de professeurs, il y a une bonne vingtaine de contractuels (une trentaine en comptant le post-bac). Du jamais vu chez nous. On a même deux contractuels qui remplacent des contractuels en arrêt.

Etrange quand on sait que de plus en plus de contractuels ne sont plus appelés à la rentrée de septembre ( voir le fil des contractuels) et que les postes un minimum intéressants pour les contractuels se font rares...

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par RooMcfly le Mer 19 Oct 2016 - 10:09

jésus: peut-être est-ce local alors... En tout cas, j'ai discuté avec un contractuel qu'on connaît depuis 5 ans et il nous a dit que le rectorat avait volontairement placé les contractuels chevronnés sans poste (il n'a pas été appelé en septembre mais il se retrouve donc à faire des remplacements de 1 ou 2 semaines et beaucoup de route) pour placer les nouveaux contractuels en poste fixe.
En philo, il y a 3 contractuels et 1 titulaire. Toutes les équipes ont un, deux ou trois contractuels sauf l'histoire-géographie.

RooMcfly
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par GaliNéo le Mer 19 Oct 2016 - 10:20

J'ai appris hier que NOUS, les contractuels, étions soumis à la règle des 20km pour un remplacement.
LA BONNE BLAGUE, nous faisons bien plus pour un remplacement.

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año...

GaliNéo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par jésus le Mer 19 Oct 2016 - 11:14

Oui, mais sur le fil des contractuels, il y a des cas de personne qui n'ont pas de poste quasi pour la première fois. Moi, ça fait une éternité qu'il n'y a pas de poste à l'année dans ma matière...bref, ça doit dépendre des matières.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par GaliNéo le Mer 19 Oct 2016 - 11:19

Moi aussi je n'ai pas de poste à l'année, et c'est pas faute de les harceler ! Mais il y a un moment où il faut faire le distingo entre ceux qui veulent vraiment travailler, et ceux qui font la fine bouche !

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año...

GaliNéo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par maldoror1 le Mer 19 Oct 2016 - 11:25

@Rendash a écrit:
@maldoror1 a écrit:
@Zagara a écrit:Vous avez remarqué que les journalistes tournent le débat contre les enseignants ? Ils parlent tous de "profs absents" pour les plus gentils et de "profs absentéistes" pour les plus... Figaro. Ils tournent le problème du remplacement sur le thème : "le problème c'est que les professeurs sont des feignants qui sont tout le temps absents". Je me suis faite violence en allant regarder les commentaires des lecteurs éclairés. C'est le haro général sur ces salauds de "profs" qui en branlent pas une et font exprès de tomber malade quand ils devraient en branler une.

Bref, ce thème qui devait être au déshonneur du MEN (puisque le problème c'est que le métier n'est plus attractif, donc on manque de personnel, lequel est à flux tendu et n'a donc que peu de remplaçants) est en fait tourné par les médias comme un thème anti-enseignants.

En tout cas, "Le Figaro" propose aujourd'hui sur son site un article sur les multiples agressions à l'encontre des professeurs depuis la rentrée. Je n'ai rien vu de tel sur "Libé", ni sur "Le Monde" ( mais il est vrai que je n'ai pas tout épluché ). Et les commentaires des lecteurs du Figaro, pour le coup, font montre d'une certaine compassion pour nous, ainsi que pour le personnel médical, les policiers, les pompiers.

Plus précisément, les lecteurs du Figaro ne savent plus où donner du crachat, partagés qu'ils sont entre leur mépris pour les professeurs et leur mépris pour nos p'tits Arabes qui, évidemment, dans la tête de bon nombre de ces braves gens, sont les uniques responsables de ces agressions.

Attention hein, je parlais SEULEMENT des commentaires d'hier sur cet article précisément. Je n'ai pas pour habitude de les lire en général, quels que soient les sujets d'ailleurs. Mais je me souviens également des commentaires de lecteurs de Libé sur les professeurs : ils tenaient la dragée haute à ceux du Figaro.

@clap a écrit:Je ne veux pas me faire l'avocat du diable mais comme d'habitude l'attitude de certains collègues fait du tort à toute la profession! J'ai déjà remplacé quelqu'un qui était systématiquement absent les 15 derniers jours avant les vacances... Des profs comme ça on en connaît tous et heureusement ils sont peu nombreux! Mais ce sont eux que les parents retiennent!

En presque dix ans de remplacement, Je n'ai jamais connu de professeurs "comme ça", et j'ai très souvent vu des professeurs malades comme des chiens assurer leurs cours.

@Ilona a écrit:
@wanax a écrit:
@Thalie a écrit:
@Zagara a écrit:Vous avez remarqué que les journalistes tournent le débat contre les enseignants ? Ils parlent tous de "profs absents" pour les plus gentils et de "profs absentéistes" pour les plus... Figaro.
Faux, toute la journée france inter et france culture ont parlé de profs absentéistes, j'ai même dû reprendre une mère ce soir qui était scandalisée et qui évidemment m'en faisait part à moi !
Le plus beau, c'est que toi et moi payons pour ces organismes de propagande, censés nous informer et nous élever. C'est bien foutu, quand même.  Laughing
( Si tu veux vraiment être en colère, va analyser les noms des journalistes, les thèmes fréquemment proposés, les analyses politiques absolument im-par-tiales... )


Bonsoir wanax,

C'est une des raisons pour lesquelles j'ai décidé de me séparer de ma télévision. Il n'est plus question pour moi de payer pour être manipuler.

Pareil, plus de télé depuis 2010, la vie est bien plus belle!

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par jésus le Mer 19 Oct 2016 - 11:27

Ouais, travailler mais dans quelles conditions ou à quelle quotité horaire...Après, il font leur boulot, boucher les trous. Mais avec un peu de "synergie" ils pourraient proposer des choses plus acceptables aux profs remplaçant.

jésus
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Daphné le Mer 19 Oct 2016 - 11:30

@Lefteris a écrit:
@Ilse a écrit:Pourquoi les syndicats enseignants ne réagissent-ils pas ?
Certains syndicats réagissent mais les enseignants, en boudant le vote, ou en tournant le dos à ces syndicats, ne leur ont pas donné de représentativité suffisante. Ils se mobilisent, mais les syndicats majoritaires emportent la partie.  Donc, vox populi ... Ce qui nous arrive est  présumé voulu, accepté.


Tout à fait, et ce sera exactement pareil aux prochaines élections pro humhum

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par GaliNéo le Mer 19 Oct 2016 - 11:35

Les syndicats ne s'intéressent pas vraiment aux contractuels.

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año...

GaliNéo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Daphné le Mer 19 Oct 2016 - 11:43

@GaliNéo a écrit:Les syndicats ne s'intéressent pas vraiment aux contractuels.

Mais bien sûr que si !
va sur https://www.snalc.fr/national/menu/99/page/1/page/1/ et tu y trouveras tous les guides catégoriels dont celui des contractuels.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par GaliNéo le Mer 19 Oct 2016 - 11:48

@Daphné a écrit:
@GaliNéo a écrit:Les syndicats ne s'intéressent pas vraiment aux contractuels.

Mais bien sûr que si !
va sur     https://www.snalc.fr/national/menu/99/page/1/page/1/   et tu y trouveras tous les guides catégoriels dont celui des contractuels.

Enfin des liens intéressants, mais qui datent de 2014... :-(

_________________
¡ Hermano ! Dale gracias a Dios, que lo que tienes en la mano, no lo tienes por todo el año...

GaliNéo
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Daphné le Mer 19 Oct 2016 - 11:53

@GaliNéo a écrit:
@Daphné a écrit:
@GaliNéo a écrit:Les syndicats ne s'intéressent pas vraiment aux contractuels.

Mais bien sûr que si !
va sur     https://www.snalc.fr/national/menu/99/page/1/page/1/   et tu y trouveras tous les guides catégoriels dont celui des contractuels.

Enfin des liens intéressants, mais qui datent de 2014... :-(

Oui, et ?

Les guides sont réactualisés en fonction de l'actualité mais ça ne change quand même pas tous les jours.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Ergo le Mer 19 Oct 2016 - 11:56

@GaliNéo a écrit:
@Daphné a écrit:
@GaliNéo a écrit:Les syndicats ne s'intéressent pas vraiment aux contractuels.

Mais bien sûr que si !
va sur     https://www.snalc.fr/national/menu/99/page/1/page/1/   et tu y trouveras tous les guides catégoriels dont celui des contractuels.

Enfin des liens intéressants, mais qui datent de 2014... :-(
Oui enfin tu cherches bizarrement, hein...
En deux clics:
http://www.sudeducation.org/-Precarite-157-.html
http://www.fo-snfolc.fr/+-Personnels-non-titulaires-+

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par zouz le Mer 19 Oct 2016 - 15:26

@GaliNéo a écrit:Moi aussi je n'ai pas de poste à l'année, et c'est pas faute de les harceler ! Mais il y a un moment où il faut faire le distingo entre ceux qui veulent vraiment travailler, et ceux qui font la fine bouche !

Ce qu'il ne faut pas lire, vraiment...

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Rendash le Mer 19 Oct 2016 - 16:06

@GaliNéo a écrit:J'ai appris hier que NOUS, les contractuels, étions soumis à la règle des 20km pour un remplacement.
LA BONNE BLAGUE, nous faisons bien plus pour un remplacement.

Comme tout le monde Rolling Eyes


@GaliNéo a écrit:Moi aussi je n'ai pas de poste à l'année, et c'est pas faute de les harceler ! Mais il y a un moment où il faut faire le distingo entre ceux qui veulent vraiment travailler, et ceux qui font la fine bouche !

Certains restent contractuels pour, précisément, se payer le luxe de faire la fine bouche. C'est un choix qu'il n'appartient à personne de critiquer.

@GaliNéo a écrit:Les syndicats ne s'intéressent pas vraiment aux contractuels.

Tu es un menteur. Dix fois que tu dis des âneries dans ce genre, dix fois qu'on te montre le contraire. Par contre, tu n'as toujours pas bougé tes fesses pour appeler les syndicats, foutu assisté que tu es, qui attend qu'on lui envoie son p'tit carton d'invitation à son nom.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment l’Education nationale veut améliorer le remplacement des profs

Message par Ergo le Mer 19 Oct 2016 - 17:08

Un peu de baume (très rapide). Wink
Ça nous manquait, on l’a fait ! En parlant des profs absents - c’est bien connu les absents ont toujours tort - on a réussi à accréditer l’idée selon laquelle les intérêts des profs et des élèves divergeaient. Un peu la suite de cette expression dont je n’ai jamais compris le sens – "remettre l’élève au centre de l’école". Parce qu’avant, qu’est ce qui était au centre de l’école ? Une machine à laver ? Un péage autoroutier ?

Les profs contre les parents, ô le beau clivage : 1, 5 millions de salariés de l’Education Nationale, 30 millions d’électeurs. Le choix est vite fait, comme si la meilleure manière de réformer l’Education Nationale, c’était de taper sur les profs.
https://www.franceculture.fr/emissions/lhumeur-du-matin-par-guillaume-erner/lhumeur-du-matin-par-guillaume-erner-mercredi-19#

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum