licenciement de stagiaire

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Scarabee15 le Sam 17 Juil 2010 - 13:27

@lalilala a écrit: ça ressemble à mon cas....et je redouble moi, c'est pas normal de licencier dès la première année (même si ça arrive)

Si, si, il y a des cas (peu fréquents, heureusement) où il est indispensable de licencier sans redoublement, et même pour le cas auquel je pense, il est dommage que cette stagiaire soit restée en place un an à flinguer une classe.

Pour l'anecdote, il s'agit d'une stagiaire qui était dans mon établissement en 2008-2009, elle a eu mes élèves l'année avant moi. Pour la faire courte, elle pouvait commencer le cours à 25 (la classe entière donc) et le finir à 3 ou 4. C'est notamment ce qui s'est passé le jour de la visite du formateur IUFM. Dans les 50 minutes d'intervalle, elle avait viré les autres ou les élèves étaient partis d'eux-même. Elle restait retranchée derrière son bureau, planquée là par peur des élèves, marmonant le plus souvent en leur tournant le dos... bref, je passe tous les détails mais les cours n'ont pas eu lieu et son cas relevait plutôt du psychiatrique. Et elle est restée en place toute l'année malgré les appels au secours de tout le monde (tutrice, proviseur, formateurs IUFM...) et le constat impuissant de l'inspectrice. Mais le système ne permettait pas de relever de ses fonctions un stagiaire dans ce cas de figure...

Je précise qu'il s'agit d'un établissement tranquile, d'une classe de secrétaires et comptables (90% de filles) et que, même si très bavardes, elles n'étaient pas compliquées à gérer (la preuve, moi le bulot cuit en matière d'autorité, je n'ai pas rencontré de difficulté notable). Je précise également que je connais sa tutrice et que c'est une personne équilibrée, professionnelle et bienveillante.

Bref, tout ça n'a rien à voir avec le cas de l'ami d'Elfiane et là je suis effectivement surprise de ce traitement.

Scarabee15
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Invité le Sam 17 Juil 2010 - 13:51

Scarabée, j'ai eu une copine reçue troisième (je crois ou au moins dans les 10 premières) au CAPES de LM en 93 et qui n'a pas tenu deux mois... licenciée en cours d'année car incapable d'enseigner, un peu le même cas que celui que tu décris.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par neo le Sam 17 Juil 2010 - 14:18

@Seb a écrit:Parfois, il vaut mieux ne pas titulariser car c'est prévenir pour mieux guérir... Enseigner peut être une véritable souffrance, pour soi comme pour les élèves quand on n'est pas fait pour ça...
Je n'ai pas été titularisé suite à ma 1ère année de stage (avis tous positifs sauf celui d'une c.... de formatrice censée faire... la synthèse !), j'ai redoublé dans une autre académie où je n'ai eu que des avis "très favorables", moins de deux ans après j'ai été inspecté et l'IPR m' a augmenté de 10 points, en me donnant la note maximale de mon échelon. Bref, tout est relatif, en particulier une 1ère année de stage...

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Seb le Sam 17 Juil 2010 - 18:20

Oui Néo, pour toi c'est une bonne chose et heureusement. Mais pour les cas mentionnés ci-dessus, notamment par Morgane, il FAUT ne pas titulariser. On peut ne pas être fait pour enseigner : dès lors, il vaut mieux recaler que de faire subir à tous une situation abominable. On peut être excellent au concours et inadapté à la situation en cours, malgré tous les efforts.
Pendant mes errances de TZR (dix ans quand même), j'ai croisé beaucoup de profs à la rue totale qui se faisaient bouffer par leurs classes. C'est un métier TRES difficile, notamment en collège (mais pas seulement) alors il vaut mieux des gens avec un mental fort et une autorité certaine ou tout au moins du caractère, sinon c'est terrible. J'ai vu des profs s'effondrer en pleurs. Et franchement, c'est un crime de les envoyer enseigner s'ils n'ont pas en eux une force certaine pour affronter la violence terrible de certains établissements...

Seb
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Reine Margot le Sam 17 Juil 2010 - 18:26

et affronter la lâcheté de certaines administrations qui ne veulent pas faire de vagues et ne soutiennent pas les enseignants, se couchent devant les parents...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par John le Sam 17 Juil 2010 - 18:32

Et franchement, c'est un crime de les envoyer enseigner s'ils n'ont pas en eux une force certaine pour affronter la violence terrible de certains établissements...

Je comprends ce point de vue, mais je ne crois pas beaucoup à l'idée de faire le bien des gens malgré eux.

Le système qui consiste à obliger les enseignants à faire un an de stage, puis à leur donner une seconde chance en cas d'échec, me semble juste : ça laisse le temps à chacun d'évoluer si besoin. Il y a un temps de formation et un temps d'évaluation : on ne peut pas juger un enseignant en deux mois.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Reine Margot le Sam 17 Juil 2010 - 18:38

oui, c'est le meilleur système, les deux ans, ça donne la possibilité de voir si la 1ere année était un passage ou si ça révèle qqch de plus profond.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par invitéW le Sam 17 Juil 2010 - 18:42

marquisedemerteuil a écrit:oui, c'est le meilleur système, les deux ans, ça donne la possibilité de voir si la 1ere année était un passage ou si ça révèle qqch de plus profond.

A mon avis, uniquement dans le cas d'un changement d'académie qui permet d'être évalué par une autre équipe

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Reine Margot le Sam 17 Juil 2010 - 18:44

oui, c'est vrai; si un formateur ou plus vous a dans le nez ce n'est pas la peine.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par lalilala le Sam 17 Juil 2010 - 18:58

philip a écrit:
marquisedemerteuil a écrit:oui, c'est le meilleur système, les deux ans, ça donne la possibilité de voir si la 1ere année était un passage ou si ça révèle qqch de plus profond.

A mon avis, uniquement dans le cas d'un changement d'académie qui permet d'être évalué par une autre équipe

Je suis d'accord, on devrait pouvoir changer d'académie pour la deuxième année...il y a tellement de différences entre les académies...et la réforme ne va rien arranger...chacun va faire à sa sauce.
Moi j'ai pas eu de problème particulier avec les formateurs de l'académie où j'ai fait mon stage, mais j'aurais bien aimé changer d'air et partir sur de nouvelles bases, voir de nouvelles têtes, entendre d'autres points de vue....

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Invité le Sam 17 Juil 2010 - 19:00

J'ai fait deux ans, mais j'ai seulement changé d'iufm, je suis passée de Cergy à Saint Germain en Laye. Bien entendu, j'ai changé aussi de collège.
L'iufm de Saint Germain en Laye avait d'excellents formateurs en comparaison avec celui de Cergy.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par lalilala le Sam 17 Juil 2010 - 19:02

Tu n'avais pas les mêmes formateurs donc? heureusement qu'on change d'établissement!! (mon lycée était super bien mais j'ai vraiment pas envie de recroiser ma tutrice!)

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Invité le Sam 17 Juil 2010 - 19:14

Non, aucun formateurs, ni intervenants communs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par glitterNgrease le Sam 17 Juil 2010 - 19:20

Je ne voudrais pas me faire taper dessus, mais à lire certain(e)s d'entre vous, juste parce que l'on a obtenu son CAPES ou son AGREG, cela signifie que l'on a DROIT à 2 chances au minimum. (et les élèves alors?)

Certes, dans certains cas, une seconde chance est méritée, désirable, souhaitable... (et je suis heureux que certain(e)s en bénéficient).

Mais j'aimerais quand même que -une bonne fois pour toutes, et sans tortiller du BIIIP soit acceptée l'idée que: NON, certaines personnes ne sont pas faîtes pour ce métier et qu'une année supplémentaire ne changera rien. On (le tuteur, les collègues, les élèves...) le sait vite et ils/elles le savent tout autant. Dès lors un licenciement s'impose.

Désolé de me faire l'avocat du diable, mais les discours du type "ma tutrice était méchante, le formateur IUFM ne pouvait pas me voir, mon CDE était incompétent..." -même s'ils peuvent s'avérer être ponctuellement pertinents- m'énervent quand même!

L'incompétence FONDAMENTALE à enseigner existe (pour une poignée de candidats malheureux) et elle peut ne pas être détectée lors des épreuves de recrutement. (pouvait?)

Je parle de + ou - 1% des reçu(e)s aux concours externes!

glitterNgrease
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Herrelis le Sam 17 Juil 2010 - 19:24

morgane9513 a écrit:J'ai fait deux ans, mais j'ai seulement changé d'iufm, je suis passée de Cergy à Saint Germain en Laye. Bien entendu, j'ai changé aussi de collège.
L'iufm de Saint Germain en Laye avait d'excellents formateurs en comparaison avec celui de Cergy.

Pareil, sauf que je suis passée à Paris, avec la même constatation.

@ glitterNgrease : oui, mais là, si le rapport de pratique accompagnée dit totalement le contraire du reste, peut-on parler d'incompétence fondamentale de cette personne?

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Reine Margot le Sam 17 Juil 2010 - 19:28

si, enseigner s'apprend. j'étais, je peux le dire, vraiment mauvaise ma 1ere année. la 2e j'ai résolu les pb et je m'en suis sortie ensuite, la preuve j'enseigne depuis 7 ans, avec des hauts et des bas; je ne suis pas super prof mais pas fondamentalement incompétente non plus.

Alors, si, certaines personnes ont besoin d'une 2e année pour apprendre.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par lalilala le Sam 17 Juil 2010 - 19:31

oui et puis bon, il y a aussi des titulaires qui passent les 3 quarts de l'année en dépression, qui ne supportent plus leur boulot ni les élèves mais qui restent là parce que "titulaires"...et les élèves dans ce cas là, hein?? Sont-ils plus capables ces gens là que les stagiaires qui découvrent juste le métier, qui doivent rendre des comptes à tout le monde toute l'année et qui rament?

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par glitterNgrease le Sam 17 Juil 2010 - 19:41

Non, Herrelis! Bien entendu, tu as tout à fait raison! Mais une telle situation est-elle envisageable?


(à la limite, pour un agrégé de Maths, dans un collège RAR + Ambition Réussite + (...); oui, là, c'est vrai, il y a une faille dans mon raisonnement)

Mais cela reviendrait à dire qu'un agrégé n'aurait pas à / ne devrait pas être un aussi bon ... j'allais dire prof...

mais DIGRESSION....

cela m'amène à dire que pour moi un bon prof. c'est avant tout une personne qui parvient à établir cet équilibre instable et précaire avec les 30 kévin/kévinas en face; équilibre qui permet d'enseigner ET SI POSSIBLE d'en retirer un plaisir réciproque (les kevins / kevinas ayant appris malgré tout!)

(...)

Ceci dit, tu mets le doigt au bon endroit; car dorénavant, avec la réforme, il n'y aura plus de pratique accompagnée (le terme me paraît déjà joliment suranné!)

Que nos collègues agrégé(e)s ne sentent pas aggressé(e)s Pas le but du post.

glitterNgrease
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Reine Margot le Sam 17 Juil 2010 - 19:44

@glitterNgrease a écrit:Non, Herrelis! Bien entendu, tu as tout à fait raison! Mais une telle situation est-elle envisageable?


(à la limite, pour un agrégé de Maths, dans un collège RAR + Ambition Réussite + (...); oui, là, c'est vrai, il y a une faille dans mon raisonnement)

Mais cela reviendrait à dire qu'un agrégé n'aurait pas à / ne devrait pas être un aussi bon ... j'allais dire prof...

.

je n'ai pas compris cette partie du post.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par glitterNgrease le Sam 17 Juil 2010 - 19:47

Cette partie ne fait sens qu'en lisant la suite, Marquise;

glitterNgrease
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Reine Margot le Sam 17 Juil 2010 - 19:49

"une telle situation est-elle envisageable?" tu veux dire est-il possible qu'il y ait des rapports contradictoires sur un stagiaire? oui, ça arrive souvent.

"à la limite pour un agrégé"...je ne vois pas le rapport avec le capes ou l'agreg, tu peux m'expliquer?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par lalilala le Sam 17 Juil 2010 - 19:51

Je vois pas non plus le rapport....

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par glitterNgrease le Sam 17 Juil 2010 - 19:54

Mais bon, j'ai l'impression qu'en ayant convoqué CAPES vs AGREG en plus du post initial, cela va être difficile... d'exprimer ce que je pense!

Poster sur NEOPROF est décidément un art !

Surtout lorsque l'on désire y introduire une homéopathique dose d'hétérodoxie!

glitterNgrease
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par Gryphe le Sam 17 Juil 2010 - 19:58

@glitterNgrease a écrit:cela va être difficile... d'exprimer ce que je pense!
Ben ce n'est pas grave.

Tu peux toujours essayer de reformuler ton idée.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par glitterNgrease le Sam 17 Juil 2010 - 20:07

BON et bien, encouragé par la médiation de GRYPHE (qui doit avoir l'habitude de médiatiser!! )

Je repars du début... et explicite ce qui ne l'était pas à la base:

Historiquement, les agrégés avaient vocation à enseigner au lycée. Faire des cours magistraux. Tels qu'ils / elles avaient reçus / subis avant d'avoir l'agrèg.

Quand le corps des certifiés fut créé, ces derniers avaient vocation à parler à un autre public;

Mais là encore, quand je dis historiquement je remonte aux années 70. Juste avant et après la réforme HABY de 75.

Mon post initial était dans cet esprit là; d'ailleurs, si je ne m'abuse les textes n'ont pas (ou prou) changé depuis. (Gryphe??)

LES personnels et les élèves, Si!

PS: Merci à toi Gryphe pour les infos quant à l'organisation des voyages scolaires .

glitterNgrease
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: licenciement de stagiaire

Message par lalilala le Sam 17 Juil 2010 - 20:14

et?

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum