Ma collègue bordélisée et moi

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Anna de Noailles le Ven 24 Juin 2011 - 23:00

@Al a écrit:
@Reine Margot a écrit:Al, tu pars dans un autre étb?

si c'est le cas, quel que soit le type d'étb les élèves réclament tous ce côté affectif (gnagnagna* on aimait bien madame truc - gniagniagnia* on veut être écoutés - surtout pour dire des trucs pour essayer de blesser le prof- gniagniagnia* le livre il est nul...) surtout quand on est TZR et qu'on remplace...

* aucun rapport avec le sieur Igniatius.


Je change complètement de niveau à la rentrée prochaine. Et, normalement, je n'aurai pas trop à gérer le côté affectif, vu l'âge de mes futurs élèves. Enfin j'espère!

Ah oui? Tu nous intrigues ... quel niveau auras-tu?

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Carabas le Ven 24 Juin 2011 - 23:00

@Anna de Noailles a écrit:
@simone du bavoir a écrit:C'est peut-être une impression mais je crois qu'on est toujours le bordelisé de quelqu'un. je m'explique: si on met des rats ensembles, on se retrouve tjs avec un rat dominant, un rat dominé souffre-douleur et un rat indépendant (je crois que j'ai lu ça dans les fourmis). si on met trois rats dominants ensemble, ce même schéma se reproduit. de la même façon, j'ai l'impression que quelque soit l'équipe de profs, il faudra au moins un dominé souffre-douleur (plus ou moins). ben oui, certaines années, je me suis réjouie d'avoir un collègue en difficultés dans mon équipe, c'est comme un paratonnerre, il attire tous les problèmes sur lui et vous laisse la position enviable du confident ("madame, vous savez, en maths c'est l'horreur, etc")...

c'est hélas vrai!
Je crois aussi.
Une collègue sympa n'avait aucun problème avec ma classe cauchemar. Elle débutait, était peu sûre d'elle, gabarit pas impressionnant... bref, elle n'avait pas beaucoup plus d'atouts que moi. Ca ne l'a pas gênée avec cette classe.
Dans un autre collège (elle était TZR), elle galérait à mort avec une classe. Classe qui ne posait pb à personne dans son établissement, établissement sans histoire, peut-être même meilleur que celui où j'étais.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Anna de Noailles le Ven 24 Juin 2011 - 23:01

Cripure a écrit:
@Anna de Noailles a écrit:Ne te compare pas au PP, vous ne jouez pas dans la même catégorie. Par exemple, chez nous, le PP a une aura. On peut tout leur dire, on a à leurs yeux la légitimité de la parole. L'année dernière j'avais une 5è qui bordélisait le prof d'HG. J'ai essayé d'arranger la situation en vie de classe, nous avons invité le prof, mis à plat les choses et j'ai demandé aux élèves le problème et la solution qu'ils proposaient pour améliorer les choses . Ils ont dit au prof qu'il était trop cool et qu'il n'y avait pas de règles et pas assez d'autorité. Il a dit qu'il prenait note et qu'il allait instaurer des règles.
J'ai ensuite mis une couche en disant aux élèves que c'est moi qui avait demandé aux profs de l'équipe de les punir à la moindre incartade car je souhaitais leur réussite et que sans rigueur et travail pas de réussite. C'est parce que je les appréciais que je demandais ça aux profs . Et c'est passé très très bien. Aucune contestation. J'ai pu dire ça parce que j'avais la classe en main et que j'étais leur pp.
Donc pour revenir à toi, relativise. De plus, les cas dont tu parles ne relèvent pas de l'école; On les garde au chaud mais le système actuel n'est pas adapté à tous ceux qui sortent de la norme; C'est triste mais c'est ainsi. Quand on a des cas lourds, dis-toi qu'on ne fait pas mieux.
Je plussoie. En tant que PP de seconde depuis..., je mets un point d'honneur à toujours montrer que je suis au courant des bêtises signalées dans un autre cours (on a tous les doubles des punitions et sanctions), je mets en boîte, j'engueule de mon côté, et en gros, le message est le suivant : "Vous touchez à un collègue, vous touchez à moi". Et d'ailleurs, il y a quinze jours, juste après le conseil de classe, un benêt de chez moi a séché les maths pour aller au cours de maths de la stagiaire, dans la classe voisine... Il y a mis le souk et a refusé de sortir ! Ben elle a fait un rapport et moi, comme PP, j'ai demandé un conseil de discipline. Paf ! Il est vert depuis, en attendant de comparaître mardi. Non mais ho, y'a pas marqué "clown", là ! Si l'info circule dans le bahut et si les profs se tiennent au courant tout en restant à leur place respective, ça va déjà moins mal.

+ 1

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Lornet le Ven 24 Juin 2011 - 23:02

Mais je n'ai aucune aura dans la classe dont je suis PP cette année ! No
Ce sont des 6e qui m'aiment beaucoup mais ne me respectent pas plus que les collègues. Je sévis, pourtant...

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/…/decou…/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 23:03

@Anna de Noailles a écrit:
@Al a écrit:
@Reine Margot a écrit:Al, tu pars dans un autre étb?

si c'est le cas, quel que soit le type d'étb les élèves réclament tous ce côté affectif (gnagnagna* on aimait bien madame truc - gniagniagnia* on veut être écoutés - surtout pour dire des trucs pour essayer de blesser le prof- gniagniagnia* le livre il est nul...) surtout quand on est TZR et qu'on remplace...

* aucun rapport avec le sieur Igniatius.


Je change complètement de niveau à la rentrée prochaine. Et, normalement, je n'aurai pas trop à gérer le côté affectif, vu l'âge de mes futurs élèves. Enfin j'espère!

Ah oui? Tu nous intrigues ... quel niveau auras-tu?

Je préfère ne pas trop en parler. Je serais trop facilement identifiable... Wink
Désolée! Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Anna de Noailles le Ven 24 Juin 2011 - 23:07

Il y a l'effet PP + le travail en équipe qui fonctionne.
Cette année j'avais 2 5è .
La 1ère, une 5è très difficile mais avec des profs soudés. Nous étions 3 copines dans le lot et nous savions tout des élèves heure par heure. Ils ont vite compris. On a fait front et on a sanctionné le moindre écart. La classe a fonctionné.
La 2è, une classe bilangue avec des cas lourds mais une classe meilleure globalement. Une équipe laxiste et un PP absent et très permissif. Conclusion: ils sont devenus imbuvables.

J'en déduis que l'union fait la force et "qu'ensemble tout devient possible". Je préfère une classe difficile et une équipe béton qu'une classe moyenne avec une équipe molle et inerte. S'il y a une faille les gamins s'y engouffrent et c'est fini!

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Anna de Noailles le Ven 24 Juin 2011 - 23:08

@Al a écrit:
@Anna de Noailles a écrit:
@Al a écrit:
@Reine Margot a écrit:Al, tu pars dans un autre étb?

si c'est le cas, quel que soit le type d'étb les élèves réclament tous ce côté affectif (gnagnagna* on aimait bien madame truc - gniagniagnia* on veut être écoutés - surtout pour dire des trucs pour essayer de blesser le prof- gniagniagnia* le livre il est nul...) surtout quand on est TZR et qu'on remplace...

* aucun rapport avec le sieur Igniatius.


Je change complètement de niveau à la rentrée prochaine. Et, normalement, je n'aurai pas trop à gérer le côté affectif, vu l'âge de mes futurs élèves. Enfin j'espère!

Ah oui? Tu nous intrigues ... quel niveau auras-tu?

Je préfère ne pas trop en parler. Je serais trop facilement identifiable... Wink
Désolée! Embarassed

ok ok mais tu restes au collège?

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Anna de Noailles le Ven 24 Juin 2011 - 23:10

@Lornet a écrit:Mais je n'ai aucune aura dans la classe dont je suis PP cette année ! No
Ce sont des 6e qui m'aiment beaucoup mais ne me respectent pas plus que les collègues. Je sévis, pourtant...

Les 6è sont des classes délicates. Ca grouille! Ca parle tout le temps. J'aime bien ce niveau mais ils sont fatigants et peu raisonnables. Prends les 5è ou les 4è et tu verras ce sera mieux. Il faut s'imposer et se faire accepter. Une fois que ton autorité est posée, c'est bon.


Dernière édition par Anna de Noailles le Ven 24 Juin 2011 - 23:11, édité 1 fois

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par simone du bavoir le Ven 24 Juin 2011 - 23:10


C'est vrai si les pénibles sont peu nombreux. Avec cinq cas ou plus sur une classe de 25, -je l'ai encore vu cette année- ils ne distinguent plus X de Y. Tu as un phénomène de groupe qu'il est difficile de casser et qui s'étend à toutes les heures de cours. A la limite le PP sera plus ou moins épargné mais pas les autres.
Intéressant, je vais pouvoir ajouter une ligne à ma future thèse intitulée:
Ethologie de l'enseignement: étude des comportements primitifs en classe


Dernière édition par simone du bavoir le Ven 24 Juin 2011 - 23:12, édité 1 fois

simone du bavoir
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 23:12

@Anna de Noailles a écrit:

ok ok mais tu restes au collège?

Je t'envoie un MP!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Anna de Noailles le Ven 24 Juin 2011 - 23:16

@Al a écrit:
@Anna de Noailles a écrit:

ok ok mais tu restes au collège?

Je t'envoie un MP!

je t'ai répondu!

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Anna de Noailles le Ven 24 Juin 2011 - 23:16

@simone du bavoir a écrit:

C'est vrai si les pénibles sont peu nombreux. Avec cinq cas ou plus sur une classe de 25, -je l'ai encore vu cette année- ils ne distinguent plus X de Y. Tu as un phénomène de groupe qu'il est difficile de casser et qui s'étend à toutes les heures de cours. A la limite le PP sera plus ou moins épargné mais pas les autres.
Intéressant, je vais pouvoir ajouter une ligne à ma future thèse intitulée:
Ethologie de l'enseignement: étude des comportements primitifs en classe

j'aime bien le "primitif" yesyes

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 23:18

@simone du bavoir a écrit:

C'est vrai si les pénibles sont peu nombreux. Avec cinq cas ou plus sur une classe de 25, -je l'ai encore vu cette année- ils ne distinguent plus X de Y. Tu as un phénomène de groupe qu'il est difficile de casser et qui s'étend à toutes les heures de cours. A la limite le PP sera plus ou moins épargné mais pas les autres.
Intéressant, je vais pouvoir ajouter une ligne à ma future thèse intitulée:
Ethologie de l'enseignement: étude des comportements primitifs en classe

Tu nous la feras lire? Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par leyade le Ven 24 Juin 2011 - 23:20

@simone du bavoir a écrit:C'est peut-être une impression mais je crois qu'on est toujours le bordelisé de quelqu'un. je m'explique: si on met des rats ensembles, on se retrouve tjs avec un rat dominant, un rat dominé souffre-douleur et un rat indépendant (je crois que j'ai lu ça dans les fourmis). si on met trois rats dominants ensemble, ce même schéma se reproduit. de la même façon, j'ai l'impression que quelque soit l'équipe de profs, il faudra au moins un dominé souffre-douleur (plus ou moins). ben oui, certaines années, je me suis réjouie d'avoir un collègue en difficultés dans mon équipe, c'est comme un paratonnerre, il attire tous les problèmes sur lui et vous laisse la position enviable du confident ("madame, vous savez, en maths c'est l'horreur, etc")...

Je crois aussi.
Les premières années j'ai été bordélisée, maintenant j'ai pris du poil de la bête, et je me souviens d'une anecdote qui m'a rendue fière comme un pou : l'année dernière, une collègue frappe à la porte et entre. Tous les gamins sont silencieux, le nez sur leur feuille. Elle s'excuse : oh, excuse-moi de te déranger en plein contrôle"... -"Euh, non, on n'est pas en contrôle". Bon sang ce que ça m'a remonté le moral!
Et à côté de ça, en 6ème, je n'arrive pas cette année à avoir le calme, c'est toujours un bruit de fond, qui est devenu un bordel au 3ème trimestre, et je sais qu'une collègue me considère comme paumée parce que chez elle, ils ne bronchent pas....
Alors que je sais qu'elle a le bazar avec une 5ème qui font damner d'autres collègues plus expérimentés, et chez moi, ils sont sages comme des images... angedemon

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Anna de Noailles le Ven 24 Juin 2011 - 23:23

@leyade a écrit:
@simone du bavoir a écrit:C'est peut-être une impression mais je crois qu'on est toujours le bordelisé de quelqu'un. je m'explique: si on met des rats ensembles, on se retrouve tjs avec un rat dominant, un rat dominé souffre-douleur et un rat indépendant (je crois que j'ai lu ça dans les fourmis). si on met trois rats dominants ensemble, ce même schéma se reproduit. de la même façon, j'ai l'impression que quelque soit l'équipe de profs, il faudra au moins un dominé souffre-douleur (plus ou moins). ben oui, certaines années, je me suis réjouie d'avoir un collègue en difficultés dans mon équipe, c'est comme un paratonnerre, il attire tous les problèmes sur lui et vous laisse la position enviable du confident ("madame, vous savez, en maths c'est l'horreur, etc")...

Je crois aussi.
Les premières années j'ai été bordélisée, maintenant j'ai pris du poil de la bête, et je me souviens d'une anecdote qui m'a rendue fière comme un pou : l'année dernière, une collègue frappe à la porte et entre. Tous les gamins sont silencieux, le nez sur leur feuille. Elle s'excuse : oh, excuse-moi de te déranger en plein contrôle"... -"Euh, non, on n'est pas en contrôle". Bon sang ce que ça m'a remonté le moral!
Et à côté de ça, en 6ème, je n'arrive pas cette année à avoir le calme, c'est toujours un bruit de fond, qui est devenu un bordel au 3ème trimestre, et je sais qu'une collègue me considère comme paumée parce que chez elle, ils ne bronchent pas....
Alors que j'ai eu le calme absolu avec une 5ème qui faisaient damner d'autres collègues plus expérimentés... angedemon

Très délicat comme niveau! On ne sait pas comment intervenir tant ça grouille de partout. Des gamineries, des petites broutilles qui vous gâchent un cours.

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par leyade le Ven 24 Juin 2011 - 23:25

Tout à fait d'ac Anna, exactement, toujours un bordel de fond, bruit de chaises, chuchotis, jeu avec les stylos, mots qui leur échappent quand ils ne trouvent pas la réponse, bousculades, moqueries si l'un se trompe, soupirs s'ils ne comprennent pas , plaintes si je vais trop vite... une brouhaha tuant, et difficile à éteindre.

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par lene75 le Ven 24 Juin 2011 - 23:27

En formation "prévention violence", on nous avait passé un petit film où des collégiens de ZEP racontaient leur quotidien. Entre autres choses ils disaient bordéliser certains cours et pas d'autres pour ne pas avoir d'ennuis. Ils ne le disaient pas explicitement mais laissaient entendre que comme ça, c'était le prof et pas eux qui était mis en cause, parce qu'à l'heure suivante, ils étaient sages comme des images. Stratégie qui fonctionne d'autant mieux qu'il n'y a pas de cohésion dans l'équipe et qu'on stigmatise celui qui a des problèmes. Ils disaient choisir des profs au hasard mais on sait bien qu'il y a des critères : le nouveau, le jeune, etc., celui dont on pense qu'il est isolé et ne sera pas soutenu.

D'ailleurs, j'ai un peu vécu ça cette année pour mon 1er poste fixe. Mon remplaçant avait eu le malheur de dire qu'il n'était là que pour mon congé mat', résultat, alors même que j'étais nouvelle et que j'arrivais en cours d'année, mes élèves m'attendaient comme la vraie prof et se sont beaucoup mieux comportés avec moi qu'avec mon remplaçant. Je n'ai eu de réels problèmes qu'avec les STG, qui m'ont adressé cette 1re phrase à mon arrivée : "Vous êtes nouvelle, vous, vous n'étiez pas là l'année dernière".

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Invité le Ven 24 Juin 2011 - 23:28

@lene75 a écrit:Je n'ai eu de réels problèmes qu'avec les STG, qui m'ont adressé cette 1re phrase à mon arrivée : "Vous êtes nouvelle, vous, vous n'étiez pas là l'année dernière".
Aaaaaaah les STG, tout un poème...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Anna de Noailles le Ven 24 Juin 2011 - 23:29

@leyade a écrit:Tout à fait d'ac Anna, exactement, toujours un bordel de fond, bruit de chaises, chuchotis, jeu avec les stylos, mots qui leur échappent quand ils ne trouvent pas la réponse, bousculades, moqueries si l'un se trompe, soupirs s'ils ne comprennent pas , plaintes si je vais trop vite... une brouhaha tuant, et difficile à éteindre.

dire que l'année prochaine j'en aurai 2!!!!!! J'espère que je vais tirer les bons numéros (je ne parle pas des cas, hein!!!) . Chaque année je me paye la 6è de cas. Allez, l'année prochaine, je tombe sur une bilangue et une classe de calmes, gentils, intéressés, curieux, qui lèvent la main, ne font pas tomber leurs stylos, ne s'insultent pas, ne soupirent pas quand je demande de faire un exo....
L'espoir fait vivre! trefle

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par papillonbleu le Ven 24 Juin 2011 - 23:30

Ils disaient choisir des profs au hasard mais on sait bien qu'il y a des critères : le nouveau, le jeune, etc., celui dont on pense qu'il est isolé et ne sera pas soutenu.
Ca me fait repenser à mes 1ère STG. Sages comme des images avec moi (leur PP), infâmes avec la vacataire de maths...

papillonbleu
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Anna de Noailles le Ven 24 Juin 2011 - 23:33

myfarenier a écrit:
Ils disaient choisir des profs au hasard mais on sait bien qu'il y a des critères : le nouveau, le jeune, etc., celui dont on pense qu'il est isolé et ne sera pas soutenu.
Ca me fait repenser à mes 1ère STG. Sages comme des images avec moi (leur PP), infâmes avec la vacataire de maths...

Ils sont fourbes !!!! Allez chercher le fouet !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Chenapans va!

Anna de Noailles
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par ysabel le Ven 24 Juin 2011 - 23:49

@Al a écrit:
@Reine Margot a écrit:Al, tu pars dans un autre étb?

si c'est le cas, quel que soit le type d'étb les élèves réclament tous ce côté affectif (gnagnagna* on aimait bien madame truc - gniagniagnia* on veut être écoutés - surtout pour dire des trucs pour essayer de blesser le prof- gniagniagnia* le livre il est nul...) surtout quand on est TZR et qu'on remplace...

* aucun rapport avec le sieur Igniatius.


Je change complètement de niveau à la rentrée prochaine. Et, normalement, je n'aurai pas trop à gérer le côté affectif, vu l'âge de mes futurs élèves. Enfin j'espère!

alors, ça... j'ai des doutes. Quand je vois les 2des de cette année... Rolling Eyes

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Nita le Sam 25 Juin 2011 - 0:24

@ysabel a écrit:
@Al a écrit:
@Reine Margot a écrit:Al, tu pars dans un autre étb?

si c'est le cas, quel que soit le type d'étb les élèves réclament tous ce côté affectif (gnagnagna* on aimait bien madame truc - gniagniagnia* on veut être écoutés - surtout pour dire des trucs pour essayer de blesser le prof- gniagniagnia* le livre il est nul...) surtout quand on est TZR et qu'on remplace...

* aucun rapport avec le sieur Igniatius.


Je change complètement de niveau à la rentrée prochaine. Et, normalement, je n'aurai pas trop à gérer le côté affectif, vu l'âge de mes futurs élèves. Enfin j'espère!

alors, ça... j'ai des doutes. Quand je vois les 2des de cette année... Rolling Eyes

Et sans parler des secondes, de l'investisement à géométrie variable des L1 à la fac... affraid

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Reine Margot le Sam 25 Juin 2011 - 8:27

@ysabel a écrit:
@Al a écrit:
@Reine Margot a écrit:Al, tu pars dans un autre étb?

si c'est le cas, quel que soit le type d'étb les élèves réclament tous ce côté affectif (gnagnagna* on aimait bien madame truc - gniagniagnia* on veut être écoutés - surtout pour dire des trucs pour essayer de blesser le prof- gniagniagnia* le livre il est nul...) surtout quand on est TZR et qu'on remplace...

* aucun rapport avec le sieur Igniatius.


Je change complètement de niveau à la rentrée prochaine. Et, normalement, je n'aurai pas trop à gérer le côté affectif, vu l'âge de mes futurs élèves. Enfin j'espère!

alors, ça... j'ai des doutes. Quand je vois les 2des de cette année... Rolling Eyes

tu auras tout autant d'affectif même avec de grands 3e. c'était ce que les miens de cette année disaient...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par roxanne le Sam 25 Juin 2011 - 8:31

Mais l'affectif peut passer par des petites vannes, de l'humour..ils aiment bien aussi..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma collègue bordélisée et moi

Message par Reine Margot le Sam 25 Juin 2011 - 8:37

ça dépend si on veut de l'affectif ou pas, quelles que soient ses formes...
les élèves d'aujourd'hui sont habitués à ce que tous les adultes, notamment leurs parents, soient dans un rapport affectif avec eux pour tout, y compris ce qui n'a rien à y voir, . Ils attendent donc la même chose de leurs profs...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum