Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Dinaaa le Lun 14 Nov - 20:48

@Cécilia a écrit:Il y a un truc qui me chiffonne : si l'histoire du jour de carence passait, je me demande si je n'aurais pas tendance à m'autoriser plus facilement une absence d'un jour en cas de petit rhume ou baisse de forme... Si mon congé maladie n'est pas rémunéré, pourquoi ne pas opter pour un congé sans solde, qui ne nécessite pas de passer chez le médecin?

J'ai un peu tendance à me dire la même chose : le jour où je n'en peux plus, où je suis vraiment mal, je me dispense toute seule de cours, je ne passe même plus voir un médecin pour avoir son avis sur mon état, puisque de toute façon ce jour est sans solde. Si personne ne me le paie, j'en dispose, non ?
C'est du mauvais esprit, je sais, et je ne le pratique pas.
Enfin, pas jusqu'à présent.
Mais se foutre ainsi de la gueule du monde, ça donne des idées.
A con, con et demi.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par micaschiste le Lun 14 Nov - 20:50

@Dinaaa a écrit:
@Cécilia a écrit:Il y a un truc qui me chiffonne : si l'histoire du jour de carence passait, je me demande si je n'aurais pas tendance à m'autoriser plus facilement une absence d'un jour en cas de petit rhume ou baisse de forme... Si mon congé maladie n'est pas rémunéré, pourquoi ne pas opter pour un congé sans solde, qui ne nécessite pas de passer chez le médecin?

J'ai un peu tendance à me dire la même chose : le jour où je n'en peux plus, où je suis vraiment mal, je me dispense toute seule de cours, je ne passe même plus voir un médecin pour avoir son avis sur mon état, puisque de toute façon ce jour est sans solde. Si personne ne me le paie, j'en dispose, non ?
C'est du mauvais esprit, je sais, et je ne le pratique pas.
Enfin, pas jusqu'à présent.
Mais se foutre ainsi de la gueule du monde, ça donne des idées.
A con, con et demi.

et en plus ça coutera moins cher à la sécu yesyes et zou diminution de la dette.
avatar
micaschiste
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Pierre_au_carré le Lun 14 Nov - 21:14

@roxanne a écrit:
@Thalia de G a écrit:Ai-je bien entendu au jt de la 2 un député dire "Tout le monde sait que les fonctionnaires abusent" ?
Écœurée. Cela mériterait une plainte en diffamation.
oui, il a même ajouté que dans la fonction hospitalière "c'était compris dans le contrat de travail"...allons-y, ne nous gênons plus ..

J'ai regardé le journal et j'ai repensé que j'avais vu un reportage dans un hôpital où des aides-soignants faisaient le concours du nombre de demi-journées d'absences et où il y avait globalement un fort taux d'absentéisme (c'est le bon mot là)...
Mais je ne pense pas que ça soit généralisé.
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Leclochard le Lun 14 Nov - 21:17

@Pierre_au_carré a écrit:
@roxanne a écrit:
@Thalia de G a écrit:Ai-je bien entendu au jt de la 2 un député dire "Tout le monde sait que les fonctionnaires abusent" ?
Écœurée. Cela mériterait une plainte en diffamation.
oui, il a même ajouté que dans la fonction hospitalière "c'était compris dans le contrat de travail"...allons-y, ne nous gênons plus ..

J'ai regardé le journal et j'ai repensé que j'avais vu un reportage dans un hôpital où des aides-soignants faisaient le concours du nombre de demi-journées d'absences et où il y avait globalement un fort taux d'absentéisme (c'est le bon mot là)...
Mais je ne pense pas que ça soit généralisé.

J'ai vu le même. Les absences n'étaient pas comptabilisées à l'époque: l'infirmière du reportable le reconnaissait.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Invité le Lun 14 Nov - 21:22

C'est une atteinte à la santé. Si on se sent malade, on va chez le médecin pour savoir ce qu'on a. Mais là, ça incite à ne pas y aller, et donc si c'est grave, peut-on porter plainte contre l'Etat ?
Je me souviens d'une personne qui avait reçu le diagnostic "gastro-entérite" pour une péritonite. Donc on peut par exemple imaginer un fonctionnaire ayant très mal au ventre et n'allant pas chez le médecin à cause de cette loi sur la carence...et mourant d'une péritonite quelques jours plus tard. Oh...de tels drames pourraient bien arriver.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par User5899 le Lun 14 Nov - 21:23

@Chocolat a écrit:
@iphigénie a écrit:en tout cas, ça entraînera de ne jamais s'arrêter un seul jour, tant qu'à faire,prenez la semaine pour "rentabiliser".
On reparlera des économies.

Qu'est-ce qu'ils peuvent être cons ! Evil or Very Mad
C'est fou, hein ? Jamais on n'aurait cru que l'échec de Jospin en 2002 ouvrirait la porte à une telle expérimentation scientifique de dix ans sur les limites extrêmes de la connerie et de l'inefficacité humaines...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Invité le Lun 14 Nov - 21:24

@micaschiste a écrit:Voilà la vidéo de france 2
http://jt.france2.fr/20h/

à partir de 8'40 : contrôle en cas d'arrêt pour un salarié du privé
à partir de 13' : délai de carence pour les fonctionnaires
Dominique Tian vers 14'...pour l'égalité public/privé

Donc quand on sera en arrêt maladie juste avant les vacances et se prolongeant sur les vacances...on reportera nos vacances comme dans le privé ?

Ah oui ! Et maintenant, on pourra partir en vacances la deuxième semaine des vacances de la Toussaint ! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par User5899 le Lun 14 Nov - 21:25

@Thalia de G a écrit:Ai-je bien entendu au jt de la 2 un député dire "Tout le monde sait que les fonctionnaires abusent" ?
Écœurée. Cela mériterait une plainte en diffamation.
C'est vrai qu'un député n'a pas besoin d'aller chez le docteur pour sécher l'assemblée, sinon, la Sécu serait ruinée pour de bon. Et ne parlons pas du parlement européen.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Pierre_au_carré le Lun 14 Nov - 21:29

Lornet a écrit:C'est une atteinte à la santé. Si on se sent malade, on va chez le médecin pour savoir ce qu'on a. Mais là, ça incite à ne pas y aller, et donc si c'est grave, peut-on porter plainte contre l'Etat ?

Dans l'absolu, tu peux refuser un arrêt maladie, ce n'est pas une injonction d'huissier de justice.

avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par menerve le Lun 14 Nov - 21:32

Ben de tt façon dans mon coin y'a plus de médecins dispos donc....

Et pour l'égalité public/privé je propose
- que les fonctionnaires touchent un intéressement....par exemple on pourrait le calculer sur la base du pourcentage au brevet ....95% dans mon collège, au nombre d'élèves qu'on garde quand même en classe même s'ils y vont juste pour être au chaud
- que le comité d'entreprise nous offre des séjours en vacances à des prix défiant tt concurrence
- qu'on ait des chèques restau au lieu de payer la cantine
- que nos heures de stage dans le temps où on n'est pas en cours soit payés en heure sup
- que nos frais de déplacements soient intégralement remboursés
- qu'on ait des crèches sur nos lieux de travail
- et aussi une salle de relaxation
- un arbre de noel pour nos enfants
- un treizième mois
- qu'on touche des primes d'usure de cartables/ de chaussures/ de voix/ de nerfs
avatar
menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Invité le Lun 14 Nov - 21:32

@Pierre_au_carré a écrit:
Lornet a écrit:C'est une atteinte à la santé. Si on se sent malade, on va chez le médecin pour savoir ce qu'on a. Mais là, ça incite à ne pas y aller, et donc si c'est grave, peut-on porter plainte contre l'Etat ?

Dans l'absolu, tu peux refuser un arrêt maladie, ce n'est pas une injonction d'huissier de justice.


Non, non...Tu n'as pas compris. J'évoque le cas d'un fonctionnaire X qui a violemment mal au ventre le matin mais va quand même au boulot même si sa femme lui dit de rester à la maison parce que selon lui, ça va passer, et s'il n'y va pas, il ne va pas être payé même en allant chez le médecin.
Au final, sa maladie est grave.
Il en meurt.
Sa famille peut-elle se retourner contre l'Etat ?


Dernière édition par Lornet le Lun 14 Nov - 21:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Pierre_au_carré le Lun 14 Nov - 21:32

Lornet a écrit:
@micaschiste a écrit:Voilà la vidéo de france 2
http://jt.france2.fr/20h/

à partir de 8'40 : contrôle en cas d'arrêt pour un salarié du privé
à partir de 13' : délai de carence pour les fonctionnaires
Dominique Tian vers 14'...pour l'égalité public/privé

Donc quand on sera en arrêt maladie juste avant les vacances et se prolongeant sur les vacances...on reportera nos vacances comme dans le privé ?

Ah oui ! Et maintenant, on pourra partir en vacances la deuxième semaine des vacances de la Toussaint ! Laughing

ça sera peut-être déjà le cas : avec l'histoire des rythmes scolaires, il pourrait y avoir 2 semaines de vacances.
Sont fous ces profs, ils sont malades en vacances. Laughing
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Invité le Lun 14 Nov - 21:34

@menerve a écrit:Ben de tt façon dans mon coin y'a plus de médecins dispos donc....

Et pour l'égalité public/privé je propose
- que les fonctionnaires touchent un intéressement....par exemple on pourrait le calculer sur la base du pourcentage au brevet ....95% dans mon collège, au nombre d'élèves qu'on garde quand même en classe même s'ils y vont juste pour être au chaud

60% dans le mien ! Gougnafiers ! Avec tout le mal qu'on se donne pour le leur donner !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Pierre_au_carré le Lun 14 Nov - 21:35

Lornet a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
Lornet a écrit:C'est une atteinte à la santé. Si on se sent malade, on va chez le médecin pour savoir ce qu'on a. Mais là, ça incite à ne pas y aller, et donc si c'est grave, peut-on porter plainte contre l'Etat ?

Dans l'absolu, tu peux refuser un arrêt maladie, ce n'est pas une injonction d'huissier de justice.


Non, non...Tu n'as pas compris. J'évoque le cas d'un fonctionnaire X qui a violemment mal au ventre le matin mais va quand même au boulot même si sa femme lui dit de rester à la maison parce que selon lui, ça va passer, et s'il n'y va pas, il ne va pas être payé même en allant chez le médecin.
Au final, sa maladie est grave.
Il en meurt.
Sa famille peut-elle se retourner contre l'Etat ?

La carence existe dans le privé depuis longtemps et ça ne s'est pas présenté...
L'Etat n'est pas responsable (directement) des causes pour lesquelles cette personne n'est pas allée chez le médecin.
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Invité le Lun 14 Nov - 21:37

C'est injuste.

C'est comme si un bébé mourait pour manque de surveillance dans une crèche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Pierre_au_carré le Lun 14 Nov - 21:43

Lornet a écrit:C'est injuste.

C'est comme si un bébé mourait pour manque de surveillance dans une crèche.

Sauf que les adultes ne sont pas des bébés et que l'Etat ne peut pas tout, à tous les niveaux.
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par lalilala le Lun 14 Nov - 21:47

@menerve a écrit:Ben de tt façon dans mon coin y'a plus de médecins dispos donc....

Et pour l'égalité public/privé je propose
- que les fonctionnaires touchent un intéressement....par exemple on pourrait le calculer sur la base du pourcentage au brevet ....95% dans mon collège, au nombre d'élèves qu'on garde quand même en classe même s'ils y vont juste pour être au chaud
- que le comité d'entreprise nous offre des séjours en vacances à des prix défiant tt concurrence
- qu'on ait des chèques restau au lieu de payer la cantine
- que nos heures de stage dans le temps où on n'est pas en cours soit payés en heure sup
- que nos frais de déplacements soient intégralement remboursés
- qu'on ait des crèches sur nos lieux de travail
- et aussi une salle de relaxation
- un arbre de noel pour nos enfants
- un treizième mois
- qu'on touche des primes d'usure de cartables/ de chaussures/ de voix/ de nerfs

Une voiture de fonction aussi Smile

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Condorcet le Lun 14 Nov - 21:48

@mathmax a écrit:Condorcet : justement, dans ce cas, le fait reconnu va dans notre sens ! en reconnaissant que les fonctionnaires ne bénéficient pas d'un avantage par rapport à la plupart des salariés en matière d'arrêt maladie.

Ce que je veux dire, c'est qu'une fois Mme Pécresse peut faire semblant de s'apitoyer sur le sort pitoyable de celles et ceux sur qui elle a autorité et hop, le coup d'après, leur faire passer une pilule énorme.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Condorcet le Lun 14 Nov - 21:49

@lalilala a écrit:
@menerve a écrit:Ben de tt façon dans mon coin y'a plus de médecins dispos donc....

Et pour l'égalité public/privé je propose
- que les fonctionnaires touchent un intéressement....par exemple on pourrait le calculer sur la base du pourcentage au brevet ....95% dans mon collège, au nombre d'élèves qu'on garde quand même en classe même s'ils y vont juste pour être au chaud
- que le comité d'entreprise nous offre des séjours en vacances à des prix défiant tt concurrence
- qu'on ait des chèques restau au lieu de payer la cantine
- que nos heures de stage dans le temps où on n'est pas en cours soit payés en heure sup
- que nos frais de déplacements soient intégralement remboursés
- qu'on ait des crèches sur nos lieux de travail
- et aussi une salle de relaxation
- un arbre de noel pour nos enfants
- un treizième mois
- qu'on touche des primes d'usure de cartables/ de chaussures/ de voix/ de nerfs

Une voiture de fonction aussi Smile

Et des formations au soleil ! Razz aag
Et un grand comité d'entreprise avec de sympathiques avantages en nature (genre nettes réductions d'impôts).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Pierre_au_carré le Lun 14 Nov - 21:58

@menerve a écrit:Ben de tt façon dans mon coin y'a plus de médecins dispos donc....

Et pour l'égalité public/privé je propose
- que les fonctionnaires touchent un intéressement....par exemple on pourrait le calculer sur la base du pourcentage au brevet ....95% dans mon collège, au nombre d'élèves qu'on garde quand même en classe même s'ils y vont juste pour être au chaud
- que le comité d'entreprise nous offre des séjours en vacances à des prix défiant tt concurrence
- qu'on ait des chèques restau au lieu de payer la cantine
- que nos heures de stage dans le temps où on n'est pas en cours soit payés en heure sup
- que nos frais de déplacements soient intégralement remboursés
- qu'on ait des crèches sur nos lieux de travail
- et aussi une salle de relaxation
- un arbre de noel pour nos enfants
- un treizième mois
- qu'on touche des primes d'usure de cartables/ de chaussures/ de voix/ de nerfs

Arrêtez avec ça, c'est aussi c** que de dire que les profs travaillent 18 h par semaine (voire 15 pour ces faignants d'agrégés).
Tous n'ont pas des avantages à volonté...
avatar
Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Invité le Lun 14 Nov - 22:04

@Pierre_au_carré a écrit:
Lornet a écrit:C'est injuste.

C'est comme si un bébé mourait pour manque de surveillance dans une crèche.

Sauf que les adultes ne sont pas des bébés et que l'Etat ne peut pas tout, à tous les niveaux.

Ah ben si l'Etat nous assassine, nous qui sommes fonctionnaires de l'Etat, nous pouvons nous rebeller.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Leclochard le Lun 14 Nov - 22:08

@Pierre_au_carré a écrit:
@menerve a écrit:Ben de tt façon dans mon coin y'a plus de médecins dispos donc....

Et pour l'égalité public/privé je propose
- que les fonctionnaires touchent un intéressement....par exemple on pourrait le calculer sur la base du pourcentage au brevet ....95% dans mon collège, au nombre d'élèves qu'on garde quand même en classe même s'ils y vont juste pour être au chaud
- que le comité d'entreprise nous offre des séjours en vacances à des prix défiant tt concurrence
- qu'on ait des chèques restau au lieu de payer la cantine
- que nos heures de stage dans le temps où on n'est pas en cours soit payés en heure sup
- que nos frais de déplacements soient intégralement remboursés
- qu'on ait des crèches sur nos lieux de travail
- et aussi une salle de relaxation
- un arbre de noel pour nos enfants
- un treizième mois
- qu'on touche des primes d'usure de cartables/ de chaussures/ de voix/ de nerfs

Arrêtez avec ça, c'est aussi c** que de dire que les profs travaillent 18 h par semaine (voire 15 pour ces faignants d'agrégés).
Tous n'ont pas des avantages à volonté...

+1. c'est du fantasme. J'ai bossé en tant qu'ouvrier, je n'ai pas connu 90% de ces avantages. Bon, c'est normal. On se projette sur le cadre aisé, pas sur le balayeur ou le type qui répare la machine à café.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Condorcet le Lun 14 Nov - 22:09

Cripure a écrit:
@Chocolat a écrit:
@iphigénie a écrit:en tout cas, ça entraînera de ne jamais s'arrêter un seul jour, tant qu'à faire,prenez la semaine pour "rentabiliser".
On reparlera des économies.

Qu'est-ce qu'ils peuvent être cons ! Evil or Very Mad
C'est fou, hein ? Jamais on n'aurait cru que l'échec de Jospin en 2002 ouvrirait la porte à une telle expérimentation scientifique de dix ans sur les limites extrêmes de la connerie et de l'inefficacité humaines...

+ 1.
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Condorcet le Lun 14 Nov - 22:14

@Leclochard a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
@menerve a écrit:Ben de tt façon dans mon coin y'a plus de médecins dispos donc....

Et pour l'égalité public/privé je propose
- que les fonctionnaires touchent un intéressement....par exemple on pourrait le calculer sur la base du pourcentage au brevet ....95% dans mon collège, au nombre d'élèves qu'on garde quand même en classe même s'ils y vont juste pour être au chaud
- que le comité d'entreprise nous offre des séjours en vacances à des prix défiant tt concurrence
- qu'on ait des chèques restau au lieu de payer la cantine
- que nos heures de stage dans le temps où on n'est pas en cours soit payés en heure sup
- que nos frais de déplacements soient intégralement remboursés
- qu'on ait des crèches sur nos lieux de travail
- et aussi une salle de relaxation
- un arbre de noel pour nos enfants
- un treizième mois
- qu'on touche des primes d'usure de cartables/ de chaussures/ de voix/ de nerfs

Arrêtez avec ça, c'est aussi c** que de dire que les profs travaillent 18 h par semaine (voire 15 pour ces faignants d'agrégés).
Tous n'ont pas des avantages à volonté...

+1. c'est du fantasme. J'ai bossé en tant qu'ouvrier, je n'ai pas connu 90% de ces avantages. Bon, c'est normal. On se projette sur le cadre aisé, pas sur le balayeur ou le type qui répare la machine à café.

+ 2. Mais il est permis de rêver. Pour le caviar, je voudrais une grosse coupelle et un Chambolle-Musigny Louis Grivot 1947 Razz 💋 :vvv:
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par henriette le Lun 14 Nov - 23:44

@Pierre_au_carré a écrit:
@mathmax a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:sur le principe, réduire les différences entre privé et public de ce point de vue ne me choque pas (oui je sais, je vais me faire taper).

C'est très louable d'être prêt à se sacrifier sur l'autel de l'égalité, mais pourquoi toujours s'aligner sur les plus démunis :
Une grosse majorité des salariés du privé (70% d'après un journaliste d' Europe 1) sont indemnisés dès le premier jour par leur entreprise ...

J'ai entendu quelque chose comme ça, mais sur France Inter : c'est impossible !!
Peut-être dans quelques grandes entreprises, mais pas toutes, et surement pas le cas dans les PME et TPE...

Ben M. Henriette qui bosse dans une PME avec une convention collective bien pourrie très défavorable (pas de jours de garde d'enfant malade, un système de comptage des jours de congés très étrange, etc.) a tout de même cela : après un an d'ancienneté, c'est la boite prend en charge les 3 jours de carence. Et apparemment, cette convention collective est très répandue dans les petites boites.
Et en plus, lui, il voit un médecin du travail une fois par an, qui lui fait un check-up complet à chaque fois...
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par C'est pas faux le Lun 14 Nov - 23:54

Je rentre d(un repas de famille chez ma soeur (DRH d'une grande entreprise, mari DG d'une grande entreprise, baraque à 3 M d'euros, piscine, bonniche, Audi je-ne-sais-quoi et Porsche dans la cour, etc.
J'en ai pris plein la gueule en soutenant que nous n'étions pas si privilégiés que ça.
Thèse d'en face : il faut aligner les petits fonctionnaires (donc nous NDLR) sur les petits salariés du privé, sinon, c'est pô juste.
Si.
avatar
C'est pas faux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum