Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Brittanyred le Lun 17 Déc 2012 - 20:03

Et pour évaluer quoi???

Tout ce qui ne peut se voir à l'oral, et qui est pourtant essentiel : la maîtrise d'une classe et la dynamique que l'on sait créer avec ses élèves.

Brittanyred
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Brittanyred le Lun 17 Déc 2012 - 20:04

@philann a écrit:(je me dis souvent que mon année de pion m'a été d'un grand secours!!)

Mais a-t-elle été prise en compte? Je pense qu'elle aurait dû.

Brittanyred
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 20:10

@Brittanyred a écrit:
Et pour évaluer quoi???

Tout ce qui ne peut se voir à l'oral, et qui est pourtant essentiel : la maîtrise d'une classe et la dynamique que l'on sait créer avec ses élèves.
Alors ça désolée, mais ça s'apprend sur le terrain. On ne peut pas demander à quelqu'un qui sort à peine de ses études de tout maîtriser. Je sais que c'est très à la mode, mais le professeur compétent avant d'exercer, àa n'existe pas. Tout l'enjeu de l'année post-concours est de rétablir une vraie formation didactique et pédagogique. Avant, on ne peut pas exiger d'un candidat qu'il sache tout faire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par philann le Lun 17 Déc 2012 - 20:23

+ 1000!!!
D'ailleurs ce délire de savoir faire avant d'être... je me le paye déjà à la fac (doctorant qui doit avoir une liste de publications, des organisations de colloques, séminaires etc...) je ne rêve pas de me payer la même dans le secondaire!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Brittanyred le Lun 17 Déc 2012 - 21:04

holderfar a écrit:
@Brittanyred a écrit:
Et pour évaluer quoi???

Tout ce qui ne peut se voir à l'oral, et qui est pourtant essentiel : la maîtrise d'une classe et la dynamique que l'on sait créer avec ses élèves.
Alors ça désolée, mais ça s'apprend sur le terrain. On ne peut pas demander à quelqu'un qui sort à peine de ses études de tout maîtriser. Je sais que c'est très à la mode, mais le professeur compétent avant d'exercer, àa n'existe pas. Tout l'enjeu de l'année post-concours est de rétablir une vraie formation didactique et pédagogique. Avant, on ne peut pas exiger d'un candidat qu'il sache tout faire.

J'entend bien et l'argument est valable pour un débutant, mais pour un suppléant qui a plus de 6 ans d'expérience et qui passe le concours interne, c'est valable, non? Il l'a l'expérience.

Brittanyred
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 21:06

Dans ce cas, on supprime le principe même de concours interne et on envoie un inspecteur valider tout ça. Mais ça a de gros inconvénients.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par philann le Lun 17 Déc 2012 - 21:08

holderfar a écrit:Dans ce cas, on supprime le principe même de concours interne et on envoie un inspecteur valider tout ça. Mais ça a de gros inconvénients.

Pareil!!! Smile

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Ergo le Lun 17 Déc 2012 - 21:10

topela
C'est l'intégration avec obligation de formation de la part de l'employeur: si la personne fait le même travail qu'un titulaire, elle devrait être titularisée dans ces conditions et sans condition de concours.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Brittanyred le Lun 17 Déc 2012 - 21:15

holderfar a écrit:Dans ce cas, on supprime le principe même de concours interne et on envoie un inspecteur valider tout ça. Mais ça a de gros inconvénients.

Je critique le système actuel, mais je ne prétend pas que les solutions de rechange soient parfaites, loin s'en faut. Le système parfait n'existera jamais, mais je trouverais cette solution en interne plus juste, surtout quand on fait des années de suppléance et des dizaines de CDD successifs.

Brittanyred
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 21:18

Oui, effectivement, c'est la solution la plus digne, je pense.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Brittanyred le Lun 17 Déc 2012 - 21:21

alatienne

Brittanyred
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 21:22

Après, le problème: on en choisit combien? Parce qu'il y a un nombre de postes à attribuer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par JPhMM le Lun 17 Déc 2012 - 21:25

Je suis pour l'égalité parfaite des chances. Cette stricte égalité ne sera possible dans les métiers de l'éducation nationale qu'à la condition d'une grande réforme. Aussi j'envisage que les titres soient tirés au sort au cours d'une immense loterie nationale annuelle à deux tours. professeur

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 21:28

Toi, tu es un petit joueur. Fabrice Bouthillon a déjà proposé le tirage au sort, et en un seul tour!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par philann le Lun 17 Déc 2012 - 21:30

Je suis contre l'intégration sans concours des contractuels. Pourtant j'en suis...mais la fréquentation de certains forums de non-tit a suffit à me convaincre que c'était du délire.

Le déficit est tel dans certaines disciplines qu'ils recrutent qui ils peuvent: parfois sans formation dans la discipline (mon cas), parfois sans jamais avoir vu un élève avant d'être embauché. Dans le lot il y a des gens très bien mais aussi des fumistes incultes finis et perso je n'aimerais pas que mes enfants aient certains comme profs.

IL FAUT une barre à franchir, une exigence disciplinaire minimum... Ca ne joue pas en ma faveur, mais je pense vraiment que c'est indispensable!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 21:31

Tu soulèves un vrai problème, effectivement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par JPhMM le Lun 17 Déc 2012 - 21:33

holderfar a écrit:Fabrice Bouthillon a déjà proposé le tirage au sort, et en un seul tour!
Il manque d'imagination.
Les deux tours sont pour :
1er tour : la désignation des admis.
2nd tour : la désignation des intitulés de leurs titres.

Exemple.
1er tour : JPhMM est admis...
2nd tour : au CAPES de mandarin.

Ça c'est de la réforme qui en a !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Invité le Lun 17 Déc 2012 - 21:35

Voilà qui favorise l'interdisciplinarité et met fin au problème des étudiants trop brillants dans leur discipline. C'est génial! Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Brittanyred le Lun 17 Déc 2012 - 21:36

J'en ai vu aussi débouler de Pôle Emploi, qui avaient échoué pour être signés comme suppléants. Comique. Tragique.

Mais attention, il est hors de question de passer un concours interne sans expérience, ou d'être coopté au premier poste venu. Je rappelle qu'il faut justifier de trois ans d'expérience pour accéder au concours interne. Ils se font d'ailleurs rarement en trois ans mais plutôt en quatre ou cinq ans, voir six (selon que l'on a de la chance pour les suppléances qui tombent).

Brittanyred
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par JPhMM le Lun 17 Déc 2012 - 21:37

holderfar a écrit:Voilà qui favorise l'interdisciplinarité et met fin au problème des étudiants trop brillants dans leur discipline. C'est génial! Razz
Exactement.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par JPhMM le Lun 17 Déc 2012 - 21:40

@Brittanyred a écrit:Je rappelle qu'il faut justifier de trois ans d'expérience pour accéder au concours interne.
Non non.
Le nombre est bon, mais pas le reste.
Après 4 ans de pionnicat et 10 mois de service national, j'avais très largement dépassé les 3 ans nécessaires sans jamais exercer comme enseignant, stricto sensu.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par philann le Lun 17 Déc 2012 - 21:55

et puis X années en fonction ne veut pas dire être apte ni même compétent! Suspect

Perso, même si ça paraît dur ou prétentieux j'aimerais bcp que certains collègues ne puissent plus enseigner (ils ne sont pas nombreux, mais il y a vraiment des collègues parfois...)

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Jacq le Lun 17 Déc 2012 - 22:03

@doubledecker a écrit:
@Zébulonix a écrit:Dans l'extrait présenté ici, il ne parle que de l'agrégation.

Son existence m'a toujours surpris dans un monde aussi égalitaire que celui de l'Education Nationale, on a donc du "travailler moins pour gagner plus"...

+1 Laughing
"travailler moins pour gagner plus" c'est ce que j'ai écrit dans ma lettre de motivation accompagnant le dossier pour changer de corps (j'adore!!!) et pis finalement je ne l'ai pas envoyé, un vieux sursaut de réalisme woohoo

Je n'ai pas lu l'ensemble des contributions, mais pour celle-ci : l'Agreg ce n'est pas travailler moins pour gagner plus.... ou alors c'est reprendre l'argument habituel de la droite consistant à limiter notre travail au nombre d'heures devant élèves.
Le temps de préparation d'un cours en terminale littéraire (exemple seulement) et en CAP (je suis PLP) n'est pas le même... ni le temps de correction des copies d'ailleurs. Par contre il est vrai que la gestion d'une classe de CAP est beaucoup épuisante, faudrait le reconnaître aussi.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Brittanyred le Lun 17 Déc 2012 - 22:51

@Jacq a écrit:ou alors c'est reprendre l'argument habituel de la droite consistant à limiter notre travail au nombre d'heures devant élèves.

Pour avoir subit la remarque a plusieurs reprises, je crois pouvoir affirmer que ce n'est pas seulement un argument de droite. C'est assez général. Et choquant.

Brittanyred
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Jacq le Lun 17 Déc 2012 - 23:10

Extrait de FABRICE BOUTHILLON :
"La palme du non-sens doit quand même aller au sort réservé aux recalés des concours qu’on recrute comme vacataires : ils sont les plus mal payés de tous, tout en pouvant être plus diplômés que les reçus. Soit le cas d’un certifié, doté simplement d’un mastère, voire seulement d’une licence, et celui d’un docteur qui n’aura pas eu le Capes. Le premier a cinq années d’études après le bac, si ce n’est seulement trois ; l’autre en a au minimum huit : s’ils se retrouvent dans le même collège, ce sera quand même le premier qui regardera le second de haut."

Simplement, seulement... bref (comme diraient nos élèves)...

Moi, pauvre certifié, qui plus est de PLP (la honte totale), avec une simple maîtrise (qui commence à dater, mais dont je suis assez fier je dois l'avouer... "simplement"), je ne regarde pas "de haut" ma collègue contractuelle MAIS docteur en XXXXdiscipline et qui n'arrive pas à faire cours au moindre élève... Je tente de l'aider.
"Simplement".

Sa belle thèse, bien récente, ne lui a visiblement pas été utile pour enseigner à la fac. Ben oui... Pourtant ses professeurs le lui avaient sans doute promis à de nombreuses reprises... comme à tant d'autres. D'ailleurs elle ne cesse de le dire, "j'ai une thèse moi", à qui veut l'entendre en salle des prof : "j'ai une thèse moi". Et elle voudrait qu'on la rémunère plus d'ailleurs (plus que moi sans doute pense-t-elle, pauvre PLP avec une simple maîtrise), parce qu'elle "a une thèse elle". D'ailleurs "madame à une thèse" ne parlent qu'à ceux qui le méritent en salle des prof.... sauf lorsqu'il faut venir pleurer auprès des collègues parce que Madame la thésarde n'arrive pas à mener sa classe. Là curieusement elle retrouve le chemin des pauvres certifiés non thésards, pour venir pleurer et chougner. Là elle sait qui "nous" sommes, les simples pauvres certifiés, licenciés ou titulaires d'une maîtrise ou d'un DEA (un vrai, hein, pas un "master toutou").

Oui, elle a une thèse, "elle", comme tant d'autres amis à moi (dont elle ne fait et ne fera pas partie d'ailleurs), mais elle elle est incapable de tenir une classe, et n'en sera jamais capable, quoi qu'on fasse ou qu'on fasse pour elle. Ce qui est certain c'est qu'elle ne pourra jamais enseigner correctement. On peut lui donner toutes les formations possibles, ce n'est pas pour elle.

Par contre elle passe le concours !
Et espère l'avoir.
Et moi j'espère que non !
Car je ne veux pas d'une telle calamité pour enseigner avec moi. C'est sans doute dégueulasse à dire, souhaiter l'échec d'un collègue, mais une thésarde incapable et méprisante avec des élèves dont elle n'a que faire, qui est juste là pour l'alimentaire et parce qu'elle a échoué à réaliser le projet que ses prof fac lui avaient hypocritement fait miroiter, je n'en veux pas ! EDIT : JE SUIS MEPRISANT ? Juste retour des choses.

Et s'il y avait recrutement sur CV, comme préconisé par certains, ce serait dehors tout de suite. Parce que le bac +8 n'est en aucun cas un gage de qualité pédagogique. Cela n'a aucun rapport.

Si c'est de ce type de bac+8 (mon c.... c'est du poulet) que monsieur l'EXPERT FABRICE BOUTHILLON veut nous parler... et bien qu'il le garde dans sa belle université avec ses beaux bac +8 ! Et si dans sa belle université ils ne faisaient pas mumuse pendant trois ans, comme actuellement, le contenu disciplinaire serait là à bac +3, renforcé par le lourd investissement disciplinaire que nécessitent et le CAPES et l'Agreg.

Jacq.


Dernière édition par Jacq le Lun 17 Déc 2012 - 23:20, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par philann le Lun 17 Déc 2012 - 23:18

Je suis en thèse de philo et prof contractuel d'allemand. Et quand je suis devant mes élèves, je suis prof d'allemand, quand je suis avec mes collègues...ça dépend... Certains savent que je suis en thèse, et ont en discute un peu, d'autres le savent mais s'en foutent (et c'est leur droit, perso d'ailleurs je préfère ), d'autres ne sont pas au courant soit parce que l'occasion d'en parler n'est pas venu sur la table, soit parce que quelques uns sont un peu et complexés. Mais je dois avouer que contrairement à ce que je lis, hormis quelques cas..., la plupart de mes collègues sont sympas, pas méprisants du tout envers la nouvelle contractuelle que je suis, pas gênés ou sceptiques à l'égard de ma thèse mais pas concernés non plus.

Bref, on voit aussi le mépris ou la gêne suivant ses propres lunettes...

En fait, je suis assez contente de l'ambiance du bahut où je travaille, je sais qu'ils se serrent les coudes et qu'en cas de soucis ils réagissent bien, c'est pour moi les seuls critères qui importent...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum