Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par User5899 le Jeu 13 Déc 2012 - 0:02

@Zébulonix a écrit:Dans l'extrait présenté ici, il ne parle que de l'agrégation. Son existence m'a toujours surpris dans un monde aussi égalitaire que celui de l'Education Nationale, on a donc du "travailler moins pour gagner plus"...
@doubledecker a écrit:+1 Laughing "travailler moins pour gagner plus" c'est ce que j'ai écrit dans ma lettre de motivation accompagnant le dossier pour changer de corps (j'adore!!!) et pis finalement je ne l'ai pas envoyé, un vieux sursaut de réalisme woohoo
Si vous vous étiez renseignés un peu, ne serait-ce que sur ce forum, vous n'écririez pas des sottises. L'agrégation était là avant le capes. C'est donc ce dernier qui, créé après, fut la réponse de l'Etat au baby boom : un concours bac +3 seulement, avec plus de présence et moins d'argent. L'agrégation n'a pas été changée, c'est le capes qui fut le concours "au rabais" (attention, je parle du point de vue de l'Etat, pas de sa difficulté).


Dernière édition par Cripure le Jeu 13 Déc 2012 - 0:09, édité 1 fois

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Invité le Jeu 13 Déc 2012 - 0:03

Tiens, j'avais oublié qu'il comparait l'agreg à la peine de mort. Ce type est la honte de l'université.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par alberto79 le Jeu 13 Déc 2012 - 0:11

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Quand on connaît les théories de cet historien (notamment sur le fait que le nazisme serait un centrisme par addition des extrêmes), on ne peut que douter de sa santé mentale. Il s'est totalement grillé dans le monde universitaire par ses travaux de recherche qui sont plus qu'étranges, on comprend ensuite mieux qu'il crache ainsi dans la soupe.

heu heu heu

alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 13 Déc 2012 - 0:19

@alberto79 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Quand on connaît les théories de cet historien (notamment sur le fait que le nazisme serait un centrisme par addition des extrêmes), on ne peut que douter de sa santé mentale. Il s'est totalement grillé dans le monde universitaire par ses travaux de recherche qui sont plus qu'étranges, on comprend ensuite mieux qu'il crache ainsi dans la soupe.

heu heu heu

Eh oui...

http://thucydide.over-blog.net/article-le-nazisme-un-centrisme-68016595.html

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Invité le Jeu 13 Déc 2012 - 0:23

Je crois qu'il ne faut pas chercher un autre sens que ceci: à force de brasser les différents extrêmes, le parti nazi "neutralise" les deux pôles et est donc centriste. C'est totalement débile, mais c'est ça, Marcel?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 13 Déc 2012 - 0:23

holderfar a écrit:Je crois qu'il ne faut pas chercher un autre sens que ceci: à force de brasser les différents extrêmes, le parti nazi "neutralise" les deux pôles et est donc centriste. C'est totalement débile, mais c'est ça, Marcel?

Oui oui, c'est ça.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par alberto79 le Jeu 13 Déc 2012 - 0:26

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@alberto79 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Quand on connaît les théories de cet historien (notamment sur le fait que le nazisme serait un centrisme par addition des extrêmes), on ne peut que douter de sa santé mentale. Il s'est totalement grillé dans le monde universitaire par ses travaux de recherche qui sont plus qu'étranges, on comprend ensuite mieux qu'il crache ainsi dans la soupe.

heu heu heu

Eh oui...

http://thucydide.over-blog.net/article-le-nazisme-un-centrisme-68016595.html

Merci pour le lien. Je n´ai lu que le compte-rendu. Il m´a suffit. Je me demande pourquoi les gens, avec l´excuse de faire un essai au lieu d´un ouvrage de recherche se permettent d´inventer ce genre de sottises.

alberto79
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Invité le Jeu 13 Déc 2012 - 0:26

Au secours.... affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Invité le Jeu 13 Déc 2012 - 0:29

@alberto79 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@alberto79 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Quand on connaît les théories de cet historien (notamment sur le fait que le nazisme serait un centrisme par addition des extrêmes), on ne peut que douter de sa santé mentale. Il s'est totalement grillé dans le monde universitaire par ses travaux de recherche qui sont plus qu'étranges, on comprend ensuite mieux qu'il crache ainsi dans la soupe.

heu heu heu

Eh oui...

http://thucydide.over-blog.net/article-le-nazisme-un-centrisme-68016595.html

Merci pour le lien. Je n´ai lu que le compte-rendu. Il m´a suffit. Je me demande pourquoi les gens, avec l´excuse de faire un essai au lieu d´un ouvrage de recherche se permettent d´inventer ce genre de sottises.
parce qu'ils n'ont pas les moyens de faire mieux? Bouthillon, le BHL des historiens! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Palombella Rossa le Jeu 13 Déc 2012 - 8:12

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
holderfar a écrit:Je crois qu'il ne faut pas chercher un autre sens que ceci: à force de brasser les différents extrêmes, le parti nazi "neutralise" les deux pôles et est donc centriste. C'est totalement débile, mais c'est ça, Marcel?

Oui oui, c'est ça.

Miséricorde, keskifopalir !!! heu confused No

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par JPhMM le Jeu 13 Déc 2012 - 8:21

holderfar a écrit:
@alberto79 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@alberto79 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:Quand on connaît les théories de cet historien (notamment sur le fait que le nazisme serait un centrisme par addition des extrêmes), on ne peut que douter de sa santé mentale. Il s'est totalement grillé dans le monde universitaire par ses travaux de recherche qui sont plus qu'étranges, on comprend ensuite mieux qu'il crache ainsi dans la soupe.

heu heu heu

Eh oui...

http://thucydide.over-blog.net/article-le-nazisme-un-centrisme-68016595.html

Merci pour le lien. Je n´ai lu que le compte-rendu. Il m´a suffit. Je me demande pourquoi les gens, avec l´excuse de faire un essai au lieu d´un ouvrage de recherche se permettent d´inventer ce genre de sottises.
parce qu'ils n'ont pas les moyens de faire mieux? Bouthillon, le BHL des historiens! Very Happy
Avec quelques efforts, il pourrait nous démontrer que, roman "Adolphe" à l’appui, Benjamin Constant fut le premier théoricien du nazisme.
Salauds d'centristes !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 13 Déc 2012 - 8:26

Dans l'ouvrage recensé dans le lien que j'ai donné, il établit aussi des liens forts entre Révolution française et nazisme.
Un autre compte-rendu porte plus précisément sur ce point:
http://critiquesdelivres.wordpress.com/2011/03/01/nazisme-et-revolution-fabrice-bouthillon/

Les anachronismes sont assez terribles, il fait des parallèles entre les gestes du serment du Jeu de Paume et le salut nazi, puis considère que les AG étudiantes actuelles fonctionnent selon des principes nazis. affraid

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par JPhMM le Jeu 13 Déc 2012 - 8:29

Mince, dire que mon mot sur l'admirable Benjamin Constant n'était qu'une boutade. Shocked
Il aura fait pire.

Bon, cessons de parler de ce bouthillon de culture. Cela n'en vaut vraiment pas peine.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Palombella Rossa le Jeu 13 Déc 2012 - 8:31

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Dans l'ouvrage recensé dans le lien que j'ai donné, il établit aussi des liens forts entre Révolution française et nazisme.
Un autre compte-rendu porte plus précisément sur ce point:
http://critiquesdelivres.wordpress.com/2011/03/01/nazisme-et-revolution-fabrice-bouthillon/

Les anachronismes sont assez terribles, il fait des parallèles entre les gestes du serment du Jeu de Paume et le salut nazi, puis considère que les AG étudiantes actuelles fonctionnent selon des principes nazis. affraid



Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Palombella Rossa le Jeu 13 Déc 2012 - 8:36

Dans l'ouvrage recensé dans le lien que j'ai donné, il établit aussi des liens forts entre Révolution française et nazisme.
Un autre compte-rendu porte plus précisément sur ce point:
http://critiquesdelivres.wordpress.com/2011/03/01/nazisme-et-revolution-fabrice-bouthill
on/

"La thèse de l’auteur (...)s’inscrit en fait dans la lignée de la pensée contre-révolutionnaire. D’ailleurs, F. Bouthillon se réclame sans ambages des contempteurs les plus virulents de l’œuvre des hommes de 1789. Ainsi, l’historien fait appel aux enseignements de Maistre, Bonald et Burke afin de mettre en lumière les potentialités totalitaires de la Révolution française", note la personne chargée de la recension.
On s'en doutait un peu...

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par JEMS le Jeu 13 Déc 2012 - 8:39

Ouvrons les vannes, ouvrons-nous les vaines, c'est une vanne ? Ce type est bien de la veine des pédagogols.

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Clarianz le Jeu 13 Déc 2012 - 9:02

Au feu!

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Igniatius le Jeu 13 Déc 2012 - 10:01

@JPhMM a écrit:Mince, dire que mon mot sur l'admirable Benjamin Constant n'était qu'une boutade. Shocked
Il aura fait pire.

Bon, cessons de parler de ce bouthillon de culture. Cela n'en vaut vraiment pas peine.


Très joli, JP, la grande forme ce matin.


Bon, même si, de mon point de vue d'amateur intéressé, le nazisme vu comme un centrisme me paraît un peu débile et purement rhétorique, je me demande quand même si cette histoire de comparaison de la Terreur avec le totalitarisme n'a pas, sans être une vérité avérée, une raison de se faire.
En tous cas, je l'ai déjà lue plusieurs fois cette analogie.

C'est une vision très idéologique de contre-révolutionnaires, ou ça se défend ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par LJeanjeau le Jeu 13 Déc 2012 - 10:21

@Igniatius a écrit:je me demande quand même si cette histoire de comparaison de la Terreur avec le totalitarisme n'a pas, sans être une vérité avérée, une raison de se faire.
En tous cas, je l'ai déjà lue plusieurs fois cette analogie.

C'est une vision très idéologique de contre-révolutionnaires, ou ça se défend ?

La notion de totalitarisme est un non sens avant l'avènement du fascisme en italie. La Terreur n'est donc pas un totalitarisme ...

Appliquer à un évènement une grille de lecture qui lui est postérieure, ça s'appelle de la téléologie ... c'est assez contraire à la démarche historique. Maintenant c'est vrai qu'il existe tout une tendance historiographique qui va dans ce sens, autour des travaux d'anciens élèves de François Furet, par exemple ... je crois de mémoire que le premier à avoir fait une thèse de 3e cycle là dessus, ce devait être Patrice Guennifey (à propos des évènements de Vendée)

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Igniatius le Jeu 13 Déc 2012 - 10:51

@LJeanjeau a écrit:
@Igniatius a écrit:je me demande quand même si cette histoire de comparaison de la Terreur avec le totalitarisme n'a pas, sans être une vérité avérée, une raison de se faire.
En tous cas, je l'ai déjà lue plusieurs fois cette analogie.

C'est une vision très idéologique de contre-révolutionnaires, ou ça se défend ?

La notion de totalitarisme est un non sens avant l'avènement du fascisme en italie. La Terreur n'est donc pas un totalitarisme ...

Appliquer à un évènement une grille de lecture qui lui est postérieure, ça s'appelle de la téléologie ... c'est assez contraire à la démarche historique. Maintenant c'est vrai qu'il existe tout une tendance historiographique qui va dans ce sens, autour des travaux d'anciens élèves de François Furet, par exemple ... je crois de mémoire que le premier à avoir fait une thèse de 3e cycle là dessus, ce devait être Patrice Guennifey (à propos des évènements de Vendée)

Je reformule ma question : même si le totalitarisme est une notion qui n'a émergé qu'après le fascisme italien, est-il absurde de relever les mêmes caractéristiques structurelles dans la création de l'Etat français révolutionnaire ?

En tant que gauchiste, j'aimerais bien que non, mais objectivement ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Palombella Rossa le Jeu 13 Déc 2012 - 10:58

@Igniatius a écrit:
Je reformule ma question : même si le totalitarisme est une notion qui n'a émergé qu'après le fascisme italien, est-il absurde de relever les mêmes caractéristiques structurelles dans la création de l'Etat français révolutionnaire ?

En tant que gauchiste, j'aimerais bien que non, mais objectivement ?

C'est anachronique.
A ce compte-là, les inventeurs du totalitarisme, ce sont les Spartiates (société hypermilitarisée, éducation collective hors de la famille, rites initiatiques hyper-violents, taxe sur les célibataires, droit du sol absolu, sport à outrance comme dans W, et j'en oublie)...

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Igniatius le Jeu 13 Déc 2012 - 11:00

@Palombella Rossa a écrit:
@Igniatius a écrit:
Je reformule ma question : même si le totalitarisme est une notion qui n'a émergé qu'après le fascisme italien, est-il absurde de relever les mêmes caractéristiques structurelles dans la création de l'Etat français révolutionnaire ?

En tant que gauchiste, j'aimerais bien que non, mais objectivement ?

C'est anachronique.
A ce compte-là, les inventeurs du totalitarisme, ce sont les Spartiates (société hypermilitarisée, éducation collective hors de la famille, rites initiatiques hyper-violents, taxe sur les célibataires, droit du sol absolu, sport à outrance comme dans W, et j'en oublie)...

D'accord.

Mais alors, seules les sociétés fondées sur des principes d'extrême-droite peuvent être considérées comme totalitaires ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par LJeanjeau le Jeu 13 Déc 2012 - 11:00

@Igniatius a écrit:
@LJeanjeau a écrit:
@Igniatius a écrit:je me demande quand même si cette histoire de comparaison de la Terreur avec le totalitarisme n'a pas, sans être une vérité avérée, une raison de se faire.
En tous cas, je l'ai déjà lue plusieurs fois cette analogie.

C'est une vision très idéologique de contre-révolutionnaires, ou ça se défend ?

La notion de totalitarisme est un non sens avant l'avènement du fascisme en italie. La Terreur n'est donc pas un totalitarisme ...

Appliquer à un évènement une grille de lecture qui lui est postérieure, ça s'appelle de la téléologie ... c'est assez contraire à la démarche historique. Maintenant c'est vrai qu'il existe tout une tendance historiographique qui va dans ce sens, autour des travaux d'anciens élèves de François Furet, par exemple ... je crois de mémoire que le premier à avoir fait une thèse de 3e cycle là dessus, ce devait être Patrice Guennifey (à propos des évènements de Vendée)

Je reformule ma question : même si le totalitarisme est une notion qui n'a émergé qu'après le fascisme italien, est-il absurde de relever les mêmes caractéristiques structurelles dans la création de l'Etat français révolutionnaire ?

En tant que gauchiste, j'aimerais bien que non, mais objectivement ?

Ce n'est pas absurde, puisqu'en histoire, l'objectivité n'existe pas. C'est donc une question de point de vue idéologique, selon moi. Et c'est en tout cas à ce titre que je rejette cette comparaison ... car les caractéristiques structurelles d'une construction politique sont liées au contexte du moment, qui n'est évidemment pas le même en 1789-92 et en 1930. Mais il y passe sur ce forum des gens qui sauront sans nul doute vous expliquer ça mieux que moi.

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par LJeanjeau le Jeu 13 Déc 2012 - 11:02

@Palombella Rossa a écrit:
@Igniatius a écrit:
Je reformule ma question : même si le totalitarisme est une notion qui n'a émergé qu'après le fascisme italien, est-il absurde de relever les mêmes caractéristiques structurelles dans la création de l'Etat français révolutionnaire ?

En tant que gauchiste, j'aimerais bien que non, mais objectivement ?

C'est anachronique.
A ce compte-là, les inventeurs du totalitarisme, ce sont les Spartiates (société hypermilitarisée, éducation collective hors de la famille, rites initiatiques hyper-violents, taxe sur les célibataires, droit du sol absolu, sport à outrance comme dans W, et j'en oublie)...

Oui, voilà ... la fascination du fascisme pour l'antiquité n'autorise pas à traiter de fascistes les sociétés antiques .... Pas plus d'ailleurs que la fascination de Staline pour le communisme n'autorise à considérer Marx comme un penseur totalitaire. Et Robespierre n'est pas Hitler.


@Igniatius a écrit:

Mais alors, seules les sociétés fondées sur des principes d'extrême-droite peuvent être considérées comme totalitaires ?


Non, le culte du chef, l'absence d'opposition y compris dans la pensée (faire taire les opposants ne suffit pas : il faut qu'ils adhèrent ou qu'ils disparaissent), la prise en charge de la société et de la vie des individus par des structures étatiques au détriment de toute autre forme d'organisation, tout cela permet de définir le stalinisme comme un totalitarisme.

LJeanjeau
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Igniatius le Jeu 13 Déc 2012 - 11:06

Oui, en effet, j'avais tout simplement oublié le stalinisme...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrice Bouthillon appelle à la suppression des concours du secondaire

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 13 Déc 2012 - 11:22

@Igniatius a écrit:

Bon, même si, de mon point de vue d'amateur intéressé, le nazisme vu comme un centrisme me paraît un peu débile et purement rhétorique, je me demande quand même si cette histoire de comparaison de la Terreur avec le totalitarisme n'a pas, sans être une vérité avérée, une raison de se faire.
En tous cas, je l'ai déjà lue plusieurs fois cette analogie.

C'est une vision très idéologique de contre-révolutionnaires, ou ça se défend ?

Je ne suis spécialiste ni de la Révolution, ni du nazisme, mais ce qui me paraît particulièrement hardi dans la pensée de Bouthillon, c'est de dire que dès 1789 la Révolution est totalitaire. Ce qui suscite le débat en général, c'est la Terreur, c'est 1793. Même si idéologiquement je pense moi aussi que ce n'est pas un totalitarisme (d'ailleurs je trouve le concept nul, mais c'est un autre débat), la question peut être posée. Mais pour 1789, je ne vois vraiment pas comment cela peut tenir une seule seconde.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum