Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Artscène le Ven 7 Mar 2014 - 14:06

Le Club des cinq a alimenté mes lectures enfantines. Et Claude était "celle" à qui je m'identifiais, comme beaucoup d'entre vous, d'après ce que je viens de lire. Elle sortait juste du stéréotype de la fille "gentille et soumise" du type Annie. Elle a juste participé à la prise de conscience d'un autre modèle de "fille" dans lequel je me retrouvais mieux.
Les personnages de littérature de jeunesse sont des modèles pour les jeunes lecteurs, ils ouvrent les esprits et donnent d'autres modèles auxquels ils s'identifient ou pas... Ils ne remettent pas en cause la construction de l'identité sexuée chez les jeunes lecteurs, identité sexuée qui, au demeurant, se construit très tôt et par de multiples facteurs (cf : site de l'ABCD de l'égalité, conférence de Véronique Rouyer).

Artscène
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Escargot Géant le Ven 7 Mar 2014 - 15:34

J'ai bien reconnu tom tom et nana, emilie, fantomette et le club des cinq mais...
qui est la montreuse de culotte?

Escargot Géant
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par zeprof le Ven 7 Mar 2014 - 15:46

Alice ?

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Nadejda le Ven 7 Mar 2014 - 15:50

Martine qui mettait toujours des robes très courtes, non ?

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Marie Laetitia le Ven 7 Mar 2014 - 15:53

@Escargot Géant a écrit:
J'ai bien reconnu tom tom et nana, emilie, fantomette et le club des cinq mais...
qui est la montreuse de culotte?
Ce n'est pas Martine?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Marie Laetitia le Ven 7 Mar 2014 - 15:54

@Artscène a écrit:Le Club des cinq a alimenté mes lectures enfantines. Et Claude était "celle" à qui je m'identifiais, comme beaucoup d'entre vous, d'après ce que je viens de lire. Elle sortait juste du stéréotype de la fille "gentille et soumise" du type Annie. Elle a juste participé à la prise de conscience d'un autre modèle de "fille" dans lequel je me retrouvais mieux.
Les personnages de littérature de jeunesse sont des modèles pour les jeunes lecteurs, ils ouvrent les esprits et donnent d'autres modèles auxquels ils s'identifient ou pas... Ils ne remettent pas en cause la construction de l'identité sexuée chez les jeunes lecteurs, identité sexuée qui, au demeurant, se construit très tôt et par de multiples facteurs (cf : site de l'ABCD de l'égalité, conférence de Véronique Rouyer).

Enfin, le genre et la construction de l'identité sexuée, ce n'est pas la même chose... (ou alors je n'ai pas compris ton propos)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par BlackMail le Ven 7 Mar 2014 - 16:05

Je ne sais pas si un lecteur ou une lectrice s'est déjà identifié à Annie en fait. Elle énervait tout le monde, non ?  Razz 

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Provence le Ven 7 Mar 2014 - 16:10

@Marie Laetitia a écrit:
@Escargot Géant a écrit:
J'ai bien reconnu tom tom et nana, emilie, fantomette et le club des cinq mais...
qui est la montreuse de culotte?
Ce n'est pas Martine?

Dans n'importe quelle activité que ce soit, Martine ne peut s'empêcher de montrer ses dessous...
Martine et les ateliers péri-éducatifs.:

Martine peut investir dans une salopette.:

http://manosque.canalblog.com/archives/2008/11/28/11544305.html

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par thrasybule le Ven 7 Mar 2014 - 16:11

Surtout pour faire une lessive! Ils font un nettoyage à sec, vous croyez?

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Ergo le Ven 7 Mar 2014 - 16:13

@BlackMail a écrit:Je ne sais pas si un lecteur ou une lectrice s'est déjà identifié à Annie en fait. Elle énervait tout le monde, non ?  Razz 
Mais grâce à elle, le pique-nique était toujours prêt !  professeur 

Je ne connaissais pas la fille au hérisson !

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par thrasybule le Ven 7 Mar 2014 - 16:15

@Ergo a écrit:
@BlackMail a écrit:Je ne sais pas si un lecteur ou une lectrice s'est déjà identifié à Annie en fait. Elle énervait tout le monde, non ?  Razz 
 le pique-nique était toujours prêt !  professeur 

le hérisson !
Le premier est une périphrase pour le deuxième? Embarassed  Il y a de la zoophilie maintenant? On s'enfonce, si je puis dire!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Provence le Ven 7 Mar 2014 - 16:18

@Ergo a écrit:

Je ne connaissais pas la fille au hérisson !

Inculte!  Razz 


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Ergo le Ven 7 Mar 2014 - 16:20

Non mais je proteste énergiquement, monsieur ! (Parce que dans Des Hommes d'Honneur, Demi Moore proteste énergiquement alors depuis, je ne proteste plus que comme cela.)

Vous pervertissez mes propos par votre citation tronquée.  diable Ne salissons pas la mémoire des animaux de compagnie.

Provence: Aaaaaah, elle !  Embarassed Je n'ai jamais lu ça. Sûrement parce qu'un hérisson, ça pique. Peut-être n'est-il pas trop tard pour remédier à mon inculture...

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Escargot Géant le Ven 7 Mar 2014 - 18:05

Merci à tous il s'agit effectivement de Martine confirmé par Boulet dans les commentaires. Il précise d'ailleurs que le mateur de Martine est Bastien de l'Histoire sans fin.

Escargot Géant
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Sphinx le Ven 7 Mar 2014 - 18:42

@Ergo a écrit:
@BlackMail a écrit:Je ne sais pas si un lecteur ou une lectrice s'est déjà identifié à Annie en fait. Elle énervait tout le monde, non ?  Razz 
Mais grâce à elle, le pique-nique était toujours prêt !  professeur 

Je ne connaissais pas la fille au hérisson !

J'allais le dire, brave Annie, tout le monde la déteste mais fallait pas compter sur les autres pour faire la vaisselle Razz

Emilie et le hérisson, je n'ai jamais lu le bouquin mais j'avais la poupée : elle n'avait pas de bras et jambes, juste une tête avec une robe réversible, et quand on retournait la jupe ça devenait une poupée de hérisson... Maintenant que je relis ce que je viens d'écrire, ça me paraît très tendancieux cette histoire de gamine qui a un hérisson sous la jupe  scratch 

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Sei le Ven 7 Mar 2014 - 19:39

@Marphise a écrit:Petite, j'avais une édition illustrée du Bon petit diable. Une des plus chouettes illustrations est la scène où l'affreuse rombière veut fesser le polisson, et où au moment du déculottage, elle se trouve face à une paire... de diables grimaçants.

 Laughing

@thrasybule a écrit:Non mais attendez, Ségur c'est du hardcore! C'est Sade raconté aux enfants, c'est répugnant!!Et l'obsession du petit cabinet noir, ne me dites pas que je surinterprère! C'est clair comme de l'eau de source!

Ah oui, ces scènes me fascinaient plus que de raison étant petite. Je me souviens aussi d'une scène où un gamin voulait faire manger à un autre une boule de toile d'araignée (ou quelque chose comme ça, une scène du Général Dourakine il me semble), la description de l'horrible belle-mère de Sophie trop grosse et des punitions de Sophie... Quelle perverse cette comtesse !

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Dwarf le Ven 7 Mar 2014 - 20:21

@Artscène a écrit:Le Club des cinq a alimenté mes lectures enfantines. Et Claude était "celle" à qui je m'identifiais, comme beaucoup d'entre vous, d'après ce que je viens de lire. Elle sortait juste du stéréotype de la fille "gentille et soumise" du type Annie. Elle a juste participé à la prise de conscience d'un autre modèle de "fille" dans lequel je me retrouvais mieux.

Ah, ces années cinquante, quels paradoxes déjà là et annonciateurs de la décennie suivante...  Wink 

De la part d'un auteur souvent classé parmi les réactionnaires - c'est mal le connaître... :

"Eowyn : Je ne crains ni la douleur, ni la mort.
Aragorn : Que craignez-vous, ma dame ?
Éowyn : Une cage. Rester derrière des barreaux jusqu'à ce que l'usure et l'âge les acceptent et que toute forme de courage ait disparu irrévocablement."

J'adore cette femme!  Very Happy

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par thrasybule le Ven 7 Mar 2014 - 20:26

D'ailleurs, si on les brûlait, ils seraient encore capables d'y prendre du plaisir, les cochons! Notez comme je suis bon petit et que je recolle subtilement au sujet.. Descartes

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Oudemia le Ven 7 Mar 2014 - 20:51

@thrasybule a écrit:Non mais attendez, Ségur c'est du hardcore! C'est Sade raconté aux enfants, c'est répugnant!!Et l'obsession du petit cabinet noir, ne me dites pas que je surinterprère! C'est clair comme de l'eau de source!
Le cabinet noir, i.e. petite pièce sans fenêtre servant de rangement, de penderie ("dressing" comme on dit maintenant), il y en avait dans beaucoup de maisons, j'en ai connu dans les appartements de mes parents : c'était une punition encore habituelle dans les années 50 ou 60 d'y enfermer -dans le noir- les enfants pas sages, le temps qu'ils méditent sur leur méfaits.
Il n'y a rien à surinterpréter ! en revanche je trouvais que chez Mme de Fleurville ce cabinet de pénitence était vraiment bien aménagé (et la comtesse ne laissait pas Sophie dans le noir, elle).

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Dwarf le Ven 7 Mar 2014 - 21:03

@Oudemia a écrit:
@thrasybule a écrit:Non mais attendez, Ségur c'est du hardcore! C'est Sade raconté aux enfants, c'est répugnant!!Et l'obsession du petit cabinet noir, ne me dites pas que je surinterprère! C'est clair comme de l'eau de source!
Le cabinet noir, i.e. petite pièce sans fenêtre servant de rangement, de penderie ("dressing" comme on dit maintenant), il y en avait dans beaucoup de maisons, j'en ai connu dans les appartements de mes parents : c'était une punition encore habituelle dans les années 50 ou 60 d'y enfermer -dans le noir- les enfants pas sages, le temps qu'ils méditent sur leur méfaits.
Il n'y a rien à surinterpréter ! en revanche je trouvais que chez Mme de Fleurville ce cabinet de pénitence était vraiment bien aménagé (et la comtesse ne laissait pas Sophie dans le noir, elle).
Oui, et sa variante le placard...

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Matthew76 le Ven 7 Mar 2014 - 21:15

Ah, le club des 5... Je me souviens que j'en avais quelques volumes plus jeune...
J'en profite pour avouer ce passage où récemment je soutenais mordicus à un collègue que "Fantômette", c'était dans la bibliothèque verte, contrairement au "Club des 5"...
Apparemment, j'avais tout faux professeur!
Et là, je pensais même que "Le petit vampire", c'était dans la verte, même pas... ça m'a trop marqué en fait   elephantrose (là, en revanche, c'est bien un éléphant rose!).

Matthew76
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Caspar Goodwood le Ven 7 Mar 2014 - 21:17

Fantômette dans la Bibiothèque Verte, quel blasphème! Que toutes les flammes de l'Enfer s'abattent sur toi et te réduisent en cendres!

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Matthew76 le Ven 7 Mar 2014 - 21:20

Je t'avoue que je ne sais pas pourquoi j'ai fait une fixation sur la verte...
Faut voir comment j'ai insisté avec le collègue... le pauvre, avec le recul...  acd

Matthew76
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Dwarf le Ven 7 Mar 2014 - 21:21

@Caspar Goodwood a écrit:Fantômette dans la Bibiothèque Verte, quel blasphème! Que toutes les flammes de l'Enfer s'abattent sur toi et te réduisent en cendres!
 Razz 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu

Dwarf
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par Marphise le Ven 7 Mar 2014 - 21:23

Sur un coup de nostalgie, il m'est arrivé d'acheter des vieux Comtesse de Ségur en bibliothèque rose bien framboise chez les bouquinistes des quais de Seine à Paris...

 lecteur

Marphise
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

Message par thrasybule le Ven 7 Mar 2014 - 21:25

Dois-je avouer que j'achète tous les Alice chez les bouquinistes, même si je les ai déjà mais qu'ils sont dans une édition différente? Quelle vice impuni que cette coupable régression!

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum