Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Dwarf
Grand Maître

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Dwarf le Dim 25 Mai 2014 - 0:39
@Carabas a écrit:
on peut simplement écrire "cool!" ou "top!"...
"C'est d'la balle!"  professeur 
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Dwarf le Dim 25 Mai 2014 - 0:40
 
Cripure a écrit:
Spoiler:
"Where's this fucking bullshitt of stupid dog ?" said Ann. "Hey, Claud, you daughter (ah ah) of a bitch, where is your fucking dog ? And you thing I'm going to do this fucking vaisselle alone ? Put your fucking fingers out your fucking ass and help me, you bitch !"

"Mais où est passé Dago ?" s'écria Annie. "Hé, Claude, ma cousine, où est ton joli toutou ? J'aimerais bien l'avoir près de moi tandis que je fais la vaisselle, je n'aime pas la faire seule et vous allez être si occupés ! Mais qu'as-tu ? Pourquoi te grattes-tu ainsi ? "
lol! lol! lol!

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Hermione0908 le Dim 25 Mai 2014 - 0:53
Notre lapin national en avait fait un article de blog à lire ici

http://celeblog.over-blog.com/article-le-club-des-5-et-la-baisse-du-niveau-85677083.html

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par User5899 le Dim 25 Mai 2014 - 9:57
Mais j'ai vu chez des libraires il n'y a pas si longtemps une réédition du Club avec de nouvelles illustrations, mais le texte, au passé simple, que je connaissais depuis longtemps. Il y aurait donc un choix pour les parents qui veulent faire lire ces livres.
avatar
palomita
Érudit

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par palomita le Dim 25 Mai 2014 - 10:57
Cripure a écrit:Mais j'ai vu chez des libraires il n'y a pas si longtemps une réédition du Club avec de nouvelles illustrations, mais le texte, au passé simple, que je connaissais depuis longtemps. Il y aurait donc un choix pour les parents qui veulent faire lire ces livres.

Intéressant, si quelqu'un a les références .... sinon, il faudra se rabattre sur les vide-greniers .

En tout cas, je trouve ça hallucinant . Les " club des cinq "étaient considérés comme de la lecture facile à l'époque .

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par henriette le Dim 25 Mai 2014 - 10:58
@palomita a écrit:
Cripure a écrit:Mais j'ai vu chez des libraires il n'y a pas si longtemps une réédition du Club avec de nouvelles illustrations, mais le texte, au passé simple, que je connaissais depuis longtemps. Il y aurait donc un choix pour les parents qui veulent faire lire ces livres.

Intéressant, si quelqu'un a les références .... sinon, il faudra se rabattre sur les vide-greniers .

En tout cas, je trouve ça hallucinant . Les " club des cinq "étaient considérés comme de la lecture facile à l'époque .

Eh oui, mais ça, c'était avant.  

Maintenant, ce sont des œuvres pour lecteurs aguerris - à quand un extrait comme support d'un sujet de brevet ?
avatar
palomita
Érudit

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par palomita le Dim 25 Mai 2014 - 11:06
@henriette a écrit:

Eh oui, mais ça, c'était avant.  

Maintenant, ce sont des œuvres pour lecteurs aguerris - à quand un extrait comme support d'un sujet de brevet ?

 Razz 

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
Nita
Esprit sacré

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Nita le Dim 25 Mai 2014 - 11:16
@henriette a écrit:
@palomita a écrit:
Cripure a écrit:Mais j'ai vu chez des libraires il n'y a pas si longtemps une réédition du Club avec de nouvelles illustrations, mais le texte, au passé simple, que je connaissais depuis longtemps. Il y aurait donc un choix pour les parents qui veulent faire lire ces livres.

Intéressant, si quelqu'un a les références .... sinon, il faudra se rabattre sur les vide-greniers .

En tout cas, je trouve ça hallucinant . Les " club des cinq "étaient considérés comme de la lecture facile à l'époque .

Eh oui, mais ça, c'était avant.  

Maintenant, ce sont des œuvres pour lecteurs aguerris - à quand un extrait comme support d'un sujet de brevet ?

J'y ai déjà songé pour mes 4e.
Et j'ai largué une 3e avec la première page du Carré des Rats, conte d'Ernest Perrochon à destination des primaires (un livre de prix pour les classes du Certificat, je pense).

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Dwarf le Dim 25 Mai 2014 - 12:01
@palomita a écrit:
Cripure a écrit:Mais j'ai vu chez des libraires il n'y a pas si longtemps une réédition du Club avec de nouvelles illustrations, mais le texte, au passé simple, que je connaissais depuis longtemps. Il y aurait donc un choix pour les parents qui veulent faire lire ces livres.

Intéressant, si quelqu'un a les références .... sinon, il faudra se rabattre sur les vide-greniers .

En tout cas, je trouve ça hallucinant . Les " club des cinq "étaient considérés comme de la lecture facile à l'époque .
Idem pour la collection des Contes et légendes de chez Nathan (éditée par Pocket aujourd'hui). Amusez-vous à les faire lire à nos élèves, pour voir, un peu. Je ne renonce pas, quand j'ai des sixièmes, à leur faire lire au moins les Contes et légendes mythologiques d'Emile Genest (1922) (et en deux fois!) mais cela devient de plus en plus difficile pour eux à chaque fois (et j'ai eu des sixièmes pendant trois ans d'affilé jusqu'à l'an dernier, où j'ai voulu changer un peu).

D'ailleurs, les éditeurs eux-mêmes nous permettent de confirmer la fameuse baisse du niveau tant contestée par les autruches de service. La mention "à partir de" du titre ci-dessus indiquait pour l'édition des années 80/90 : "à partir de 10 ans". Celle de mes élèves indique, à texte strictement identique, "à partir de 11 ans". Quant à la première époque de publication (années 20), elle visait des enfants de 8-10 ans.

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par User5899 le Dim 25 Mai 2014 - 12:09
@Dwarf a écrit:les éditeurs eux-mêmes nous permettent de confirmer la fameuse baisse du niveau tant contestée par les autruches de service. La mention "à partir de" du titre ci-dessus indiquait pour l'édition des années 80/90 : "à partir de 10 ans". Celle de mes élèves indique, à texte strictement identique, "à partir de 11 ans". Quant à la première époque de publication (années 20), elle visait des enfants de 8-10 ans.
Intéressant.
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Dwarf le Dim 25 Mai 2014 - 12:21
Cripure a écrit:
@Dwarf a écrit:les éditeurs eux-mêmes nous permettent de confirmer la fameuse baisse du niveau tant contestée par les autruches de service. La mention "à partir de" du titre ci-dessus indiquait pour l'édition des années 80/90 : "à partir de 10 ans". Celle de mes élèves indique, à texte strictement identique, "à partir de 11 ans". Quant à la première époque de publication (années 20), elle visait des enfants de 8-10 ans.
Intéressant.
N'est-ce pas? Il faudra guetter le "à partir de 12 ans"...  Rolling Eyes (bientôt en vente chez les meilleurs libraires  Twisted Evil )

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par V.Marchais le Dim 25 Mai 2014 - 12:23
À quand Le Club des Cinq au bac ?
avatar
Paratge
Érudit

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Paratge le Dim 25 Mai 2014 - 12:24
@Dwarf a écrit: Il faudra guetter le "à partir de 12 ans"...  Rolling Eyes (bientôt en vente chez les meilleurs libraires  Twisted Evil )

Bah, bientôt le Club des cinq sera au programme de 1re ! Et en version « modernisée »… affraid
Y aura même un Profil d'une œuvre !
avatar
Paratge
Érudit

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Paratge le Dim 25 Mai 2014 - 12:25
@V.Marchais a écrit:À quand Le Club des Cinq au bac ?

Nous avons eu la même idée !
Le pire c'est que ça risque d'arriver.
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Anaxagore le Dim 25 Mai 2014 - 12:25
J'ai ici un livre de morceaux choisis de la classe de huitième voyons les auteurs:
Racine, Bossuet, Chateaubriand, Voltaire, Rousseau, Fénelon, Hugo...

Simple remarque.
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Dwarf le Dim 25 Mai 2014 - 12:37
@Anaxagore a écrit:J'ai ici un livre de morceaux choisis de la classe de huitième voyons les auteurs:
Racine, Bossuet, Chateaubriand, Voltaire, Rousseau, Fénelon, Hugo...

Simple remarque.
En CM1? Ah oui, tout de même... Eh bien ma génération n'a pas bénéficié de cette exigence (et nous ne sommes pourtant pas les plus mal lotis parmi les juniors)...

Pour celles et ceux que cela intéresse (après tout, c'est un exemple qui en dit long), je mets ci-dessous un scan qui permet de mesurer ce dont je parlais : à gauche, édition de 1986, chez Nathan Pocket, à droite, édition actuelle chez Pocket jeunesse. Ne retrouvant pas mon second exemplaire de Genest, je vous ai mis G. Chandon (Iliade et Odyssée), qui suit le même principe (année de parution initiale 1941, soit vingt ans après Genest, et pourtant, contenus stylistiques et lexicaux identiques : de magnifiques textes, réellement!).

On pourra aussi s'amuser à comparer les textes d'accroche...  Rolling Eyes 


_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Reine Margot le Dim 25 Mai 2014 - 12:41
et bientôt pour les collégiens bons lecteurs:




ou encore:


_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Aemilia
Expert spécialisé

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Aemilia le Dim 25 Mai 2014 - 12:43
@Reine Margot a écrit:et bientôt pour les collégiens bons lecteurs:



Rien que le titre est déjà difficile à analyser (la préposition "de"...). On doit même pouvoir faire un projet interdisciplinaire avec les SVT Smile

_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Reine Margot le Dim 25 Mai 2014 - 12:45
et la distinction entre les pronoms interrogatifs et relatifs ("qui")  professeur 

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par User5899 le Dim 25 Mai 2014 - 13:13
@Aemilia a écrit:
@Reine Margot a écrit:et bientôt pour les collégiens bons lecteurs:



Rien que le titre est déjà difficile à analyser (la préposition "de"...). On doit même pouvoir faire un projet interdisciplinaire avec les SVT Smile
Jé a offert et raconté la petite taupe à ma petite nièce (4 ans), elle adore et elle commente d'abondance professeur
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Dwarf le Dim 25 Mai 2014 - 13:14
@Reine Margot a écrit:et la distinction entre les pronoms interrogatifs et relatifs ("qui")  professeur 
Wow! La subordonnée interrogative indirecte? Mais c'est au moins niveau BAC+2, aujourd'hui!  Razz 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
avatar
Aemilia
Expert spécialisé

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Aemilia le Dim 25 Mai 2014 - 13:17
@Reine Margot a écrit:et la distinction entre les pronoms interrogatifs et relatifs ("qui")  professeur 

et même le rapport entre les temps simples / composés (plus-que-parfait à valeur d'antériorité, toussa...)

Cripure a écrit:
@Aemilia a écrit:
@Reine Margot a écrit:et bientôt pour les collégiens bons lecteurs:



Rien que le titre est déjà difficile à analyser (la préposition "de"...). On doit même pouvoir faire un projet interdisciplinaire avec les SVT Smile
Jé a offert et raconté la petite taupe à ma petite nièce (4 ans), elle adore et elle commente d'abondance professeur

Oui, il paraît que ça cartonne, et que c'est devenu un classique ! Smile

_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par User5899 le Dim 25 Mai 2014 - 13:19
@Dwarf a écrit:
@Reine Margot a écrit:et la distinction entre les pronoms interrogatifs et relatifs ("qui")  professeur 
Wow! La subordonnée interrogative indirecte? Mais c'est au moins niveau BAC+2, aujourd'hui!  Razz 
Et encore, on ne sait pas si vraiment vont-ils l'étudier professeur
avatar
Dwarf
Grand Maître

Re: Faut-il brûler le Club des Cinq ?

par Dwarf le Dim 25 Mai 2014 - 13:43
Cripure a écrit:
@Dwarf a écrit:
@Reine Margot a écrit:et la distinction entre les pronoms interrogatifs et relatifs ("qui")  professeur 
Wow! La subordonnée interrogative indirecte? Mais c'est au moins niveau BAC+2, aujourd'hui!  Razz 
Et encore, on ne sait pas si vraiment vont-ils l'étudier professeur
 araignée 

_________________
NOM CACHE "[...] Mais fondent les eaux dures, déborde la vie, vienne le torrent dévastateur plutôt que la Connaissance !" Victor Segalen, Stèles

"La laïcité n'est pas aménageable : elle est, ou elle n'est pas. Toute concession est un anéantissement. Encore un effort, et elle ne sera plus." J-P Brighelli

"La difficulté est une monnaie que les savants emploient comme les joueurs de passe-passe pour ne découvrir l’inanité de leur art." Montaigne

"C’est dans le gouvernement républicain qu’on a besoin de toute la puissance de l’éducation." Montesquieu
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum