NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Finrod le Sam 14 Mar 2015 - 20:05

@Elyas a écrit:
@Finrod a écrit:hé ben... sachant que dans le livre make it stick les auteurs précisent bien qu'il n'existe pas pour le moment de résultats probants exploitables en classe sur les intelligences multiples...

Pas besoin de lire Make it stick! Les psychologues cognitivistes français (et Lieury par exemple) clashent assez violemment cet obscurantisme.

Certes... tout le monde ne se tient pas au courant au jour le jour de l'actualité de la psychologie cognitiviste et de ses acteurs (je ne vois où je trouverais le temps - pas sur les loisirs dans la mesure où ce n'est pas ma passion).
Mais je ne voudrais pas lancer un débat transversal au topic sur l'interêt des enseignants français sur ce type de recherches et sur leur capacité de diffusion / leur vulgarisation.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Nadejda le Sam 14 Mar 2015 - 21:27

@Ancolie a écrit:
@Ronin a écrit:
@Ancolie a écrit:

pale Oui!

Juste par curiosité, depuis quand des enseignants ou des CDE sont habilités à faire passer des tests pour évaluer l'intelligence ? personne n'est choqué ? l'éthique, non ?

Je ne pense pas que ce soit de vrais tests, c'est sous forme de petits questionnaires pour savoir quelles intelligences les élèves ont et ainsi adapter en classe.
Oui ça craint comme dit isajan!


A l'ESPE ils nous ont beaucoup parlé de ça... Rolling Eyes

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Olympias le Sam 14 Mar 2015 - 22:02

Bon, vu le résultat du Bac blanc de mes TST2S on va les envoyer suivre au nouveau collège de Najat comme ça, elle feront des ÉPI lecture sur les flacons de shampooing et de mascara. furieux

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par ycombe le Dim 15 Mar 2015 - 0:01

@Finrod a écrit:
@Elyas a écrit:
@Finrod a écrit:hé ben... sachant que dans le livre make it stick les auteurs précisent bien qu'il n'existe pas pour le moment de résultats probants exploitables en classe sur les intelligences multiples...

Pas besoin de lire Make it stick! Les psychologues cognitivistes français (et Lieury par exemple) clashent assez violemment cet obscurantisme.

Certes... tout le monde ne se tient pas au courant au jour le jour de l'actualité de la psychologie cognitiviste et de ses acteurs (je ne vois où je trouverais le temps - pas sur les loisirs dans la mesure où ce n'est pas ma passion).
Mais je ne voudrais pas lancer un débat transversal au topic sur l'interêt des enseignants français sur ce type de recherches et sur leur capacité de diffusion / leur vulgarisation.
Les styles d'apprentissages sont donnés pour vrais par 90% des enseignants anglais et 96% des néerlandais, si je me souviens bien de ce que dit Baillargeon. Ça doit être du même niveau en France. La formation des enseignants a clairement une responsabilité là-dedans, en les diffusant d'abord et en ne diffusant pas les démentis ensuite.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par babouchka4 le Dim 15 Mar 2015 - 0:29

Et comme les élèves s'ennuient, moi NVB je supprime l'accompagnement éducatif pour tous les bahuts hors EP pour la rentrée 2015.

Meme mes beubeu de 3 eme n'auraient pas osé un tel contre sens !

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Fesseur Pro le Dim 15 Mar 2015 - 0:33

@Olympias a écrit:Bon, vu le résultat du Bac blanc de mes TST2S on va les envoyer suivre au nouveau collège de Najat comme ça, elle feront des ÉPI lecture sur les flacons de shampooing et de mascara. furieux
Ah ! Des EPI phénomènes alors ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par JPhMM le Dim 15 Mar 2015 - 0:41

@Fesseur Pro a écrit:
@Olympias a écrit:Bon, vu le résultat du Bac blanc de mes TST2S on va les envoyer suivre au nouveau collège de Najat comme ça, elle feront des ÉPI lecture sur les flacons de shampooing et de mascara. furieux
Ah ! Des EPI phénomènes alors ?
Moins graves que les EPI phéromones.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Fesseur Pro le Dim 15 Mar 2015 - 0:50

Le principal étant, même si cette mesure est mortelle, que les EPI taffent.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par JPhMM le Dim 15 Mar 2015 - 0:55

Laughing Laughing Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Roumégueur Ier le Dim 15 Mar 2015 - 8:23

@babouchka4 a écrit:Et comme les élèves s'ennuient, moi NVB je supprime l'accompagnement éducatif pour tous les bahuts hors EP pour la rentrée 2015.

Meme mes beubeu de 3 eme n'auraient pas osé un tel contre sens !

Ah mais justement, les EPI se substituent à certains clubs finalement : les jeux de société c'est à la fois des maths, du français, de l'histoire, des sciences... Autant ne plus les financer et permettre à tous d'y avoir accès dans un élan républicain bienveillant de réussite pour tous par les voies transdisciplinaires.
Notre cde nous a déjà prévenus : cette année on a bricolé pour financer en 2015-2016 les clubs et rémunérer les PPre, les projets qui nécessitent du temps de préparation et des heures en plus des ORS, mais en 2016-2017, tout cela va être sacrément amputé par les IMP, les EPI, et avalisé par les nouveaux statuts, qui ne sont qu'un inventaire à la Prévert de tout ce que l'on peut nous demander sans allonger un bifton...

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par DesolationRow le Dim 15 Mar 2015 - 8:24

@JPhMM a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@Olympias a écrit:Bon, vu le résultat du Bac blanc de mes TST2S on va les envoyer suivre au nouveau collège de Najat comme ça, elle feront des ÉPI lecture sur les flacons de shampooing et de mascara. furieux
Ah ! Des EPI phénomènes alors ?
Moins graves que les EPI phéromones.

Contre l'ennui, les EPI ont leur mot à dire : "Il ferait beau voir que nous, les EPI, lassions !".

DesolationRow
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par roxanne le Dim 15 Mar 2015 - 8:47

@Ancolie a écrit:
@Reine Margot a écrit:Elève, c'étaient justement ces "acticités"-là qui m'ennuyaient bien plus que les cours...
Ahhh l'EMT furieux
L'EMT n'était pas une activité mais un cours. Alors, perso, ce n'était pas mon truc, mais je trouve que c'est bien aussi que les élèves aient la possibilité d'exercer leur compétence manuelle. Remettons des vrais cours d'activité manuelle, de faire du bois, de la couture, de la cuisine . Et laissons de vrais cours de français, science........

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Roumégueur Ier le Dim 15 Mar 2015 - 8:53

@roxanne a écrit:
@Ancolie a écrit:
@Reine Margot a écrit:Elève, c'étaient justement ces "acticités"-là qui m'ennuyaient bien plus que les cours...
Ahhh l'EMT furieux
L'EMT n'était pas une activité mais un cours. Alors, perso, ce n'était pas mon truc, mais je trouve que c'est bien aussi que les élèves aient la possibilité d'exercer leur compétence manuelle. Remettons des vrais cours d'activité manuelle, de faire du bois, de la couture, de la cuisine . Et laissons de vrais cours de français, science........

J'adorais aussi l'EMT : cuisine, couture, menuiserie... Ils font partie des cours qui m'ont le plus marqués, ça complétait bien le reste, c'était pas des projets pipeaux et transversaux (on ne se prenait pas la tête à l'époque avec les dossiers jargonneux à remplir), on ramenait du concret et on utilisait nos mains (bon j'étais pas très doué, mais j'essayais). C'est dommage de n'en avoir pas gardé une trace d'ailleurs!
Tiens, pourquoi ne pas détourner quelques EPI?

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Rendash le Dim 15 Mar 2015 - 9:11

Ce qui es triste, c'est de considérer qu'il faille choisir. OK pour remettre des choses un peu plus manuelles & pratiques, mais pourquoi au détriment du reste?
Je serais tout à fait favorable à ce que le code (de la route Razz ) et les premiers degrés des brevets de secourisme soient passés au lycée, voire fassent partie des épreuves du bac. Mais pas à la place du reste, en plus du reste.

Hihi, je me souviens avoir appris à coudre au lycée, quand le bouton de tous mes futales s'était fait la malle. L'internat, saycoule. Et aujourd'hui je sais non seulement coudre un bouton ( ) mais aussi remettre une fermeture Eclair yesyes
Et le tout en autodidacte professeur

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par roxanne le Dim 15 Mar 2015 - 9:19

De toute façon, ce n'est même pas ça qu'on va faire dans les EPI, non on va pondre quelques trucs bien pompeux. Je vois mes collègues s'en frotter les mains déjà.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par may68 le Dim 15 Mar 2015 - 9:23

@hhelene a écrit:Statut facebook du soir... désespoir ? (Grossier un peu, c'est que je suis fâchée..., et quand je suis fâchée, toujours faire ainsi.)

Ces pauvres élèves qui s'ennuient au collège, qu'elle dit la dame... C'est vrai, quoi, faut s'adapter un peu à leurs besoins, et à leurs goûts (sic), les pauvres petits lapins. Et dire qu'on essaie encore, nous, pauvres vieux cons de profs, (branleurs, surpayés, malades tout le temps, en grève, tout ça...) de leur donner un peu de connaissances pour devenir un poil malin et chopper le chouilla de recul nécessaire pour appréhender ce vilain monde sans se faire trop baiser... Ce qu'on peut être prétentieux, et rétrogrades, c'est dingue...

Alors désennuyons-les, c'est fastoche, y a qu'à...

- Frites et coca tous les midis (et kinder bouark au distributeur). Ah non, ça, c'est pas politiquement correct, va comprendre, Simone...
- Portables et consoles diverses autorisés en classe. Pis faudra penser à en acheter à ceux qui n'en ont pas, sinon c'est pas égalitaire, c'est mal.
- Garder son manteau en classe, mâcher du chewing-gum en faisant des belles grosses bulles géantes (on pourrait même les évaluer dans le socle : « est capable de faire une belle grosse bulle »), ne pas sortir ses affaires (de toute façon on ne les a pas, perdues, on s'en fout, trop lourd), dire au prof « ça me pète les couilles » quand le prof est chiant (un peu tout le temps donc, l'est vraiment con ce prof) ou plus poliment « c'est bon », quand bien même ça ne serait pas bon du tout, souvent aussi. De toute façon, désormais, ce sera toujours bon. C'est ça qu'est chouette.
- Les langues anciennes, à la poubelle, on s'en branle, mort c'est mort, le sms c'est tellement plus cool.
- Les classes bilingues à la poubelle, c'est élitiste, c'est LE MAL. Vade retro.
- Faire venir les parents encore plus pour nous dire ce qu'il faut qu'on fasse parce qu'eux ils savent. Comment ça ils ne viennent pas ? Alors aller chez eux, le soir, pour expliquer des trucs déjà expliqués mais jamais écoutés et aider les petits lapins à préparer leur cartable. Payé en plus ? Allons donc, c'est pour le bien des petits enfants, c'est tellement beauuuuuuuuuu... J'ai une larme qui coule, là, non ?
- Plus de notes, même pas d'étiquettes rouges et vertes (***, les daltoniens, merde !), ni de smiley. Sur toutes les copies on notera « trop bien ! ». Plus de traumatisme, un môme qui va bien, un môme qui s'épanouit, un môme qu'est au centre (de quoi ?) c'est top. C'est Françoise qui le dit et effectivement, Carlos avait l'air pas trop mal dans ses pompes. Se prendra une grosse calotte plus tard celui qui ne sera pas le fils à Dolto, dans un monde tout à côté du bon sens, où la compétition est reine et où le mot chéri est "management" ? Pensez-vous, tout épanoui qu'il sera...
- Des profs plus fun... Par exemple, moi, en situation déclenchante sur la reproduction, je viendrai nue (sur la paillasse, voire en ondulant) leur montrer tout pour de vrai ce que sont les caractères sexuels secondaires (et les ravages du temps et des grossesses... et hop, là on rebondit sur la contraception, rhô la belle séquence pédagogique par l'exemple que voilà !)
- Des trucs transdisciplinaires à la con genre techno/maths/musique/svt... on démonte un vélo pour voir comment qu'il roule (techno), on mesure le rayon de la roue pour en déduire son diamètre (maths), on chante « à bicyclette » (musique, voire histoire des arts), et on mesure le rythme cardiaque de celui qui pédale plus ou moins vite (svt). Tout ça on le prépare à l'arrache, obligés donc pas motivés, sans une minute de concertation, pas un rond en plus (vénale, oui, c'est dans mon -mauvais- sang), que dalle, donc forcément, soit c'est tout pourri soit on sera canonisé plus tard dans longtemps après la mort (moi, la canonisation, je m'en fous...)
Pis on évalue tout ça par compétences pour éviter le trauma, genre « est capable de s'approprier un véhicule à deux roues », « sait utiliser un double décimètre pour mesurer un rayon », « s'exprime à l'oral en chantant », « prend conscience que son cœur bat ». On coche oui pour tout parce que sinon on est méchant/réactionnaire/pas drôle, et hop, kit complet acquis brevet/bac/licence.

Comment le monde va aller mieux, ça fait chaud au cœur...
Des heures disciplinaires en moins et même, tiens, plus du tout de disciplines vieilles et moches (transfert ?), rien que du ludique, du gloumi, du machin qui fait sens (mon cul). Un peu comme feu les IDD, tellement productives, mouarf, ou les TPE au lycée (j'y suis pas mais j'entends les retours, y compris ceux de mes anciens élèves, mouhahahaha, même que depuis leur avènement, je ne convoite plus du tout le lycée...).

Ainsi le monde ira mieux pour sûr, et les problèmes seront réglés. Et on fera avec 30 gamins par classe parce qu'on sera tellement fun que ça marchera quand même. Ceux qui sont largués ne seront plus largués du tout tout. Deviendront brillants. Genre président. Ceux qui sont pénibles deviendront sages comme des vieux moines. Ceux qui ont faim d'apprendre n'auront qu'à apprendre wiki par cœur, parce que bon, merde, on a pas idée d'avoir envie d'apprendre... (on fera venir un prêtre pour les soigner, ou un imam, parce que la religion est dans le vent, pas du tout réac, elle, va comprendre encore, Simone...) Les profs auront trois fois plus de boulot et seront toujours payés des clopinettes mais seront heureux, d'être aussi fun, c'est ça qui compte...

Parce qu'encore une fois on saccage le peu qu'il reste (pourtant peau de balle)...
Parce qu'encore une fois on laisse parler les padagogols au lieu de leur couper la tête...
Parce que la mort dans l'âme mais quand même, j'ai voté pour eux (elle jura mais un peu tard...) et que ça me fout la rage...
Parce que certains syndicats (?) et fédérations de parents d'élèves (?) cautionnent cette daube démagogique absolue...

Ce soir, vraiment, j'ai les boules.

Je changerais bien pour faire autre chose... fleuriste me brancherait bien mais j'ai deux poules à charges. Je pense plutôt à un concept « maison close/bistrot/concerts/et fleurs ». Sinon, j'ouvrirai bien un collège à ma sauce... des subventions ?

PS : je suis réac, et ta sœur ?
PS encore : remontons dans les arbres, épouillons-nous, c'était pas la peine d'en descendre...

topela


may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Rendash le Dim 15 Mar 2015 - 9:24

@roxanne a écrit:De toute façon, ce n'est même pas ça qu'on va faire dans les EPI, non on va pondre quelques trucs bien pompeux. Je vois mes collègues s'en frotter les mains déjà.

Le pompeux à vélo de la semaine yesyes

*comprenne qui pourra*

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par may68 le Dim 15 Mar 2015 - 10:15

Le vrai problème qu'on a aujourd'hui dans l'éducation c'est qu'on veut nous faire croire que tout passe par le pédagogique et qu'on n'a pas besoin de plus de moyens (en gros on est des gros nuls qui ne savent pas innover ) .
C'est la même chose pour les rythmes , l'éducation prioritaire et maintenant le collège ! Sad


may68
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Thalia de G le Dim 15 Mar 2015 - 10:32

@roxanne a écrit:
@Ancolie a écrit:
@Reine Margot a écrit:Elève, c'étaient justement ces "acticités"-là qui m'ennuyaient bien plus que les cours...
Ahhh l'EMT furieux
L'EMT n'était pas une activité mais un cours. Alors, perso, ce n'était pas mon truc, mais je trouve que c'est bien aussi que les élèves aient la possibilité d'exercer leur compétence manuelle. Remettons des vrais cours d'activité manuelle, de faire du bois, de la couture, de la cuisine . Et laissons de vrais cours de français, science........
Tu as oublié la broderie ! Razz

Je suis d'accord sur l'intérêt de tels apprentissages, en fonction des goûts des élèves, (mais comment créer des groupes qui soient assez souples ?) et bien sûr pas à la place des cours.
Et je le répète, des projets oui, sur la base du volontariat, du programme et des affinités entre profs.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par ycombe le Dim 15 Mar 2015 - 10:45

@Thalia de G a écrit:
@roxanne a écrit:
@Ancolie a écrit:
Ahhh l'EMT furieux
L'EMT n'était pas une activité mais un cours. Alors, perso, ce n'était pas mon truc, mais je trouve que c'est bien aussi que les élèves aient la possibilité d'exercer leur compétence manuelle. Remettons des vrais cours d'activité manuelle, de faire du bois, de la couture, de la cuisine . Et laissons de vrais cours de français, science........
Tu as oublié la broderie ! Razz
Et la vannerie. Et la soudure (ah, l'étau en fer forgé).

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par doctor who le Dim 15 Mar 2015 - 10:58

Il n'est pas illégitime de vouloir accentuer la dimension pratique du collège. C'est sans doute son absence qui perd une partie des élèves, ceux qui aimeraient être debout, circuler et faire quelque chose de leurs dix doigts.
Et puis, ne pas négliger l'apport intellectuel des activités manuelles. Un lycée en S ne peut que profiter en physique et même en maths, d'une expérience de bricoleur. Idem pour la science nat' avec une expérience de jardinier.

Il faut des ateliers et des plantations scolaires dans tous les collèges qui le peuvent (en ville, c'est un peu chaud). Mais finalement, les élèves se déplacent pour aller au gymnase : pourquoi pas pour aller au jardin, à la serre ou à l'atelier.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Ancolie le Dim 15 Mar 2015 - 11:17

@roxanne a écrit:
L'EMT n'était pas une activité mais un cours. Alors, perso, ce n'était pas mon truc, mais je trouve que c'est bien aussi que les élèves aient la possibilité d'exercer leur compétence manuelle. Remettons des vrais cours d'activité manuelle, de faire du bois, de la couture, de la cuisine . Et laissons de vrais cours de français, science........

Tant mieux si vous avez eu un vrai cours!
Cela n'a pas été le cas pour moi ni mes camarades.. . Et comme je doute que vous étiez avec moi au collège, merci de me laisser avoir mon opinion sur ce que j'ai vécu.


Dernière édition par Thalia de G le Dim 15 Mar 2015 - 18:35, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par roxanne le Dim 15 Mar 2015 - 13:02

Et bien, c'est aimable comme réponse! J'énonce juste un fait. Après, si on va par-là, on a tous eu qui un prof de maths, qui un de français, d'histoire peu ou pas compétent, mais ça n'a rien à voir avec la matière.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Ancolie le Dim 15 Mar 2015 - 14:48

@roxanne a écrit:Et bien, c'est aimable comme réponse! J'énonce juste un fait. Après, si on va par-là, on a tous eu  qui un prof de maths, qui un de français, d'histoire peu ou pas compétent, mais ça n'a rien à voir avec la matière.

Justement ce n'était pas des vrais cours parce que très souvent enseignés soit par une prof de maths, d'histoire ou de français... Donc si ça a à voir avec la matière, je ne connais pas de certifiés en EMT si?

Pour l'amabilité, je répondais à Reine qui elle même parlait d'un ressenti personnel (je ne parlais pas de profs incompétents, je n'ai jamais eu de profs incompétents au contraire). Je crois que c'était clair que c'était un ressenti, donc énoncer un fait ( qui est faux me semble-t-il) je n'en vois pas l'utilité.


Dernière édition par Ancolie le Dim 15 Mar 2015 - 15:07, édité 4 fois

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par Ancolie le Dim 15 Mar 2015 - 14:51

@Nadejda a écrit:
@Ancolie a écrit:
@Ronin a écrit:

Juste par curiosité, depuis quand des enseignants ou des CDE sont habilités à faire passer des tests pour évaluer l'intelligence ? personne n'est choqué ? l'éthique, non ?

Je ne pense pas que ce soit de vrais tests, c'est sous forme de petits questionnaires pour savoir quelles intelligences les élèves ont et ainsi adapter en classe.
Oui ça craint comme dit isajan!


A l'ESPE ils nous ont beaucoup parlé de ça... Rolling Eyes

pale

De toutes façons certains collègues sont à fond déjà, et ils sont loin de l'ESPE. Discussion informelle vendredi sur les EPI: c'est super les gamins vont savoir faire plein de trucs!

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: NVB:"Le vrai problème qu'on a aujourd'hui au collège c'est que les élèves s'ennuient."

Message par JPhMM le Dim 15 Mar 2015 - 15:00

Pour éviter que les élèves s'ennuient, il faut les nourrir de ce pour quoi ils viennent en cours, élever le niveau d'exigence, et refuser d'essayer de faire semblant de leur faire croire que savoir faire 7 x 8 de tête en quatrième est un exploit, car ils ne sont pas dupe.

Une fois ceci acquis, observons l'évolution des programmes depuis des années...

Bref.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 15 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum