Réforme et DHG/DGH

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par dami1kd le Sam 9 Jan - 14:55

@laMiss a écrit:Ilse :
Alors, admettons que tu parles d'une heure de cours par semaine. Normalement on a 36 semaines.
Ton problème concerne 2 trimestres, donc 36x2/3 = 24 de cours concernées.
Normalement, pour deux classes différentes, cela te prendrait 48h de cours.
Si tu fais trois groupes pour deux classes, il faut, je crois faire 48x3/2 = 72h au total. Au lieu de 48.
Donc 72h-48 = 24h prises sur la marge pour financer ainsi 1h/semaine pour deux trimestres, ce qui fait 12h par classe au total.

En fait je n'en sais rien, mais j'essaye ! Razz

Ah, tu veux savoir par semaine. Donc d'après mon calcul faux, je divise ensuite 12 par 36 et j'ai 0,33 ! Razz

Ta réponse me semble pourtant plus réaliste. scratch

Non, votre calcul est le bon, quoiqu'un peu compliqué. Si 24h de cours sont concernées, alors faire un groupe de plus consomme 24h !
Ce qui fait bien 0,33 / classe (annualisé).

dami1kd
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par kamasolou le Sam 9 Jan - 15:02

@Sowana a écrit:
@kamasolou a écrit:Ah oui exact ! Merci ! Nous n'avons pas encore la DHG mais j'espère que cette heure sera prévue comme les heures labo et UNSS, car si ce n'est pas le cas, ça menace le poste de la collègue (plusieurs postes sont menacés, chaque heure compte !...) et d'être proposé en IMP...
On parle peu des collègues d'EM mais ils prennent cher avec le passage de 2h à 1h de chorale + le décret sur les IMP... Quand je vois ma collègue qui passe des soirées et des samedis après-midi pour les concerts, les répét'... J'ai mal pour elle.

Edit : Mais d'ailleurs, si les élèves ne peuvent pas avoir plus de 26h hebdo, ça veut dire pas de chorale ??

J'ai fait des recherches hier pour mon collègue de musique qui s'inquiète pour la chorale et je n'ai pas trouvé d'où venait cette idée que la chorale passerait à 1h + IMP (enfin si, j'ai bien une petite idée, des cde qui essaient de grappiller des heures où ils peuvent mais officiellement je n'ai trouvé aucun texte).
La circulaire chorale de 2011 est toujours, me semble-t-il, en vigueur, circulaire n° 2011-155 du 21-9-2011, et elle stipule clairement que la chorale équivaut à 2h de service :

La quotité horaire de référence pour la prise en charge d'une chorale en collège ou lycée reste de deux heures/semaine. La spécificité du travail nécessaire, la fréquente multiplication des répétitions à l'approche de la fin d'année, l'organisation d'un ou plusieurs concerts publics dans un lieu professionnel extérieur et la concertation avec les professionnels associés justifient cette référence.

Dans la circulaire n° 2015-057 du 29-4-2015 (Application des décrets n° 2014-940 et n° 2014-941 du 20 août 2014), il est spécifié que :
 
« Les heures d'éducation musicale consacrées à la chorale sont intégrées dans le service d'enseignement des enseignants qui en assurent l'animation. Chaque heure de chorale est ainsi décomptée pour sa durée effective. »

Le pluriel étant utilisé, nous parlons donc toujours bien de deux heures semaine.

Quant à l'IMP, la circulaire n° 2015-058 du 29-4-2015 indique qu'elle peut être attribuée pour : "l'implication dans des manifestations et rencontres liées à l'activité des chorales", donc pas l'animation de la chorale elle-même, mais plus l'organisation des concerts par exemple, les rencontre avec les musiciens afin de tout organiser.

Je peux me tromper mais je n'ai trouvé aucun autre texte officiel. J'ai juste l'impression que les profs d'éducation musicale se font avoir depuis quelques temps par des CDE en manque d'heures qui profitent de leur ignorance des textes pour leur faire avaler qu'une IMP= la deuxième heure de chorale.

Merci pour ces précisions et ces références, quelle efficacité ! veneration

Pour cette année, mon CDE avait compté 2h de chorale en heures poste et pas d'IMP. En septembre, au moment des VS, il s'est fait taper sur les doigts par le rectorat, on lui a dit "non non, c'est illégal, la chorale c'est 1h max + éventuellement 1 IMP". Le PA a bidouillé et créé un groupe fictif dans le VS pour ne pas enlever cette heure "illégale" à la collègue mais il a prévenu qu'il était franchement borderline et qu"il risquait de se faire encore taper sur les doigts, donc pas question de recommencer ce bidouillage l'an prochain.
Selon ma collègue de musique, c'est passé à 1h/prof et elle me cite comme référence la même circulaire que toi : "Chaque heure de chorale est ainsi décomptée pour sa durée effective."

En résumé :
Avant : elle faisait 1h de chorale mais c'était payé 2h (en HSA ou en HP)
Maintenant : elle fait 1h, payé 1h avec bidouillage du PA (1HP et 1HSA)
L'an prochain (selon notre PA) : elle fera 1h, payé 1h en HSA ou 1 IMP. Le pb étant qu'elle manque d'HP, donc impossible de compter ça en HSA, donc menace sur son poste

Suis paumée, du coup.
avatar
kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par trompettemarine le Sam 9 Jan - 15:20

Information à prendre avec des pincettes (pas de source officielle, mais des "déductions" faites entre collègues à partir du recensement de remontées de DGH officieuses dans quelques établissements) :

Il semblerait (mais je mets bien le conditionnel) que certains collèges qui ont montré très fortement leur hostilité à la réforme obtiendraient une dgh plus élevée que prévue (en augmentant par exemple le nombre de divisions pour augmenter la marge) probablement pour calmer les esprits. Cela voudrait donc dire que d'autres établissements vont voir leur DGH diminuer : d'autres collèges, mais certainement aussi des lycées.
L'impact de la réforme des collèges sur les lycées serait donc immédiate.
J'espère qu'enfin mes collègues de lycée se sentiront un peu plus solidaires des collègues de collège.

Il faut donc être très vigilant sur toutes les DGH de cette année.

Merci de ne pas citer ce message, au cas où l'information serait totalement démentie par les faits. Je l'éditerai alors.
avatar
trompettemarine
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par Sowana le Sam 9 Jan - 15:24

@kamasolou a écrit:
@Sowana a écrit:
@kamasolou a écrit:Ah oui exact ! Merci ! Nous n'avons pas encore la DHG mais j'espère que cette heure sera prévue comme les heures labo et UNSS, car si ce n'est pas le cas, ça menace le poste de la collègue (plusieurs postes sont menacés, chaque heure compte !...) et d'être proposé en IMP...
On parle peu des collègues d'EM mais ils prennent cher avec le passage de 2h à 1h de chorale + le décret sur les IMP... Quand je vois ma collègue qui passe des soirées et des samedis après-midi pour les concerts, les répét'... J'ai mal pour elle.

Edit : Mais d'ailleurs, si les élèves ne peuvent pas avoir plus de 26h hebdo, ça veut dire pas de chorale ??

J'ai fait des recherches hier pour mon collègue de musique qui s'inquiète pour la chorale et je n'ai pas trouvé d'où venait cette idée que la chorale passerait à 1h + IMP (enfin si, j'ai bien une petite idée, des cde qui essaient de grappiller des heures où ils peuvent mais officiellement je n'ai trouvé aucun texte).
La circulaire chorale de 2011 est toujours, me semble-t-il, en vigueur, circulaire n° 2011-155 du 21-9-2011, et elle stipule clairement que la chorale équivaut à 2h de service :

La quotité horaire de référence pour la prise en charge d'une chorale en collège ou lycée reste de deux heures/semaine. La spécificité du travail nécessaire, la fréquente multiplication des répétitions à l'approche de la fin d'année, l'organisation d'un ou plusieurs concerts publics dans un lieu professionnel extérieur et la concertation avec les professionnels associés justifient cette référence.

Dans la circulaire n° 2015-057 du 29-4-2015 (Application des décrets n° 2014-940 et n° 2014-941 du 20 août 2014), il est spécifié que :
 
« Les heures d'éducation musicale consacrées à la chorale sont intégrées dans le service d'enseignement des enseignants qui en assurent l'animation. Chaque heure de chorale est ainsi décomptée pour sa durée effective. »

Le pluriel étant utilisé, nous parlons donc toujours bien de deux heures semaine.

Quant à l'IMP, la circulaire n° 2015-058 du 29-4-2015 indique qu'elle peut être attribuée pour : "l'implication dans des manifestations et rencontres liées à l'activité des chorales", donc pas l'animation de la chorale elle-même, mais plus l'organisation des concerts par exemple, les rencontre avec les musiciens afin de tout organiser.

Je peux me tromper mais je n'ai trouvé aucun autre texte officiel. J'ai juste l'impression que les profs d'éducation musicale se font avoir depuis quelques temps par des CDE en manque d'heures qui profitent de leur ignorance des textes pour leur faire avaler qu'une IMP= la deuxième heure de chorale.

Merci pour ces précisions et ces références, quelle efficacité ! veneration

Pour cette année, mon CDE avait compté 2h de chorale en heures poste et pas d'IMP. En septembre, au moment des VS, il s'est fait taper sur les doigts par le rectorat, on lui a dit "non non, c'est illégal, la chorale c'est 1h max + éventuellement 1 IMP". Le PA a bidouillé et créé un groupe fictif dans le VS pour ne pas enlever cette heure "illégale" à la collègue mais il a prévenu qu'il était franchement borderline et qu"il risquait de se faire encore taper sur les doigts, donc pas question de recommencer ce bidouillage l'an prochain.
Selon ma collègue de musique, c'est passé à 1h/prof et elle me cite comme référence la même circulaire que toi : "Chaque heure de chorale est ainsi décomptée pour sa durée effective."

En résumé :
Avant : elle faisait 1h de chorale mais c'était payé 2h (en HSA ou en HP)
Maintenant : elle fait 1h, payé 1h avec bidouillage du PA (1HP et 1HSA)
L'an prochain (selon notre PA) : elle fera 1h, payé 1h en HSA ou 1 IMP. Le pb étant qu'elle manque d'HP, donc impossible de compter ça en HSA, donc menace sur son poste

Suis paumée, du coup.

Je pense que le rectorat, en manque d'heures, bidouille. La circulaire de référence est celle de 2011: "Le chant choral à l'école, au collège et au lycée", en n'en déplaise au rectorat et à certains CDE (dont le mien... pale ), elle est toujours valable. Pour la seconde circulaire (celle de 2015), elle précise bien : "Les heures d'éducation musicale consacrées à la chorale". Si il n'y avait plus qu'une heure consacrée à la chorale le texte de la circulaire serait :
"L'heure d'éducation musicale consacrée à la chorale est intégrée dans le service d'enseignement des enseignants qui en assurent l'animation. L'heure de chorale est ainsi décomptée pour sa durée effective." Faut être logique.

Mais en ces périodes de disette, c'est parfois compliqué à faire entendre. Je pense qu'il faut être ferme et demander à ce qu'on nous présente la circulaire qui annule la circulaire de 2011. Et bien insister, là encore en sortant la circulaire (celle des IMP) sur le fait que les IMP ne sont pas là pour rétribuer des heures passées avec les élèves, mais tout le reste, fort chronophage, qui se passe hors de la présence des élèves (coordination, référent culture, numérique...). Je ne sais pas pour ta collègue, mais le prof de musique dans mon collège a 108 élèves devant lui chaque semaine (chaque semaine sous entend qu'il y a plusieurs semaines, et non pas une seule... Laughing , même chose que pour "chaque heure de chorale"...). Il devrait donc avoir 2h/semaine + une IMP pour l'organisation des concerts (mais comme il est grand prince, il a dit qu'il voulait bien se passer de l'IMP).
avatar
Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par juju le Sam 9 Jan - 15:25

@Mina a écrit:
@Sibylle a écrit:LE SNES Montpellier suit en quelque sorte le SNALC pour refuser de faire de la DGH ce qu'on nous demande d'en faire :

"Par ailleurs, si les DGH étaient alors
connues et si leurs répartitions
devaient être mises à l'ordre du jour
du 13 janvier, nous demandons aux
collègues de "rendre aux disciplines
ce qui appartient aux disciplines", de
ne surtout pas tenir compte des "26-
4", de nier les EPI, de ne déshabiller
aucune matière et de répartir la DGH
en fonction des grilles que nous
proposons (cf. p 7). Ce tableau prend
en compte et favorise l'existant, il
réaffirme notre volonté de maintenir
les horaires disciplinaires actuels, il
annule toute crainte de suppressions
et/ou de partages de postes, il
maintient l'offre de formation et
surtout : il permet de "profiter d'une
marge éventuelle" pour dédoubler
et/ou aider les élèves en difficulté.

Il s'agit, à travers ces grilles, de nous
rassembler en POUR et en comment
faire (si les choses devaient en rester
là), mais il s'agit surtout de dire à
nouveau, ensemble et fort, notre
CONTRE face à une réforme qui
nous tire tous vers le bas. De ce point
de vue, la journée du 1 3 janvier doit
être une nouvelle occasion pour
réaffirmer notre volonté d'abrogation,
tout autant que la journée de grève et
de manifestations nationales du mardi
26 janvier que nous nous devons de
réussir.
Il est des temps où notre devoir est
de ne surtout rien lâcher!
"

Voir grille en page 2 du document : http://dl.free.fr/rJNhVntLZ

Sibylle, je n'arrive pas à accéder à ton document, pourrais-tu mettre un autre lien s'il te plaît? Merci!

Idem
avatar
juju
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par laMiss le Sam 9 Jan - 15:38

@dami1kd a écrit:
@laMiss a écrit:Ilse :
Alors, admettons que tu parles d'une heure de cours par semaine. Normalement on a 36 semaines.
Ton problème concerne 2 trimestres, donc 36x2/3 = 24 de cours concernées.
Normalement, pour deux classes différentes, cela te prendrait 48h de cours.
Si tu fais trois groupes pour deux classes, il faut, je crois faire 48x3/2 = 72h au total. Au lieu de 48.
Donc 72h-48 = 24h prises sur la marge pour financer ainsi 1h/semaine pour deux trimestres,
ce qui fait 12h par classe au total.

En fait je n'en sais rien, mais j'essaye ! Razz

Ah, tu veux savoir par semaine. Donc d'après mon calcul faux, je divise ensuite 12 par 36 et j'ai 0,33 ! Razz

Ta réponse me semble pourtant plus réaliste. scratch

Non, votre calcul est le bon, quoiqu'un peu compliqué. Si 24h de cours sont concernées, alors faire un groupe de plus consomme 24h !
Ce qui fait bien 0,33 / classe (annualisé).

dami1kd
En effet, vous avez raison, tout le passage en italique est totalement inutile ! Very Happy Razz

trompettemarine : merci pour ce retour. Cela serait cohérent, dans l'optique de "faire passer la pilule". On calme les profs contestataires et on laisse les coupes sombres aux moutons. Pour cette année. C'est d'une tristesse ! Ce que je n'avais pas vu venir en revanche, ce sont les éventuelles répercussions sur les lycées.
(ne pas citer ce passage non plus, alors)

_________________
Puçage humain en Belgique, Vidéo Itele :  Neutral  Neutral  Neutral
https://www.youtube.com/watch?v=tB8f9g0mCFw

laMiss
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par kamasolou le Sam 9 Jan - 15:56

@Sowana a écrit:
Je pense que le rectorat, en manque d'heures, bidouille. La circulaire de référence est celle de 2011: "Le chant choral à l'école, au collège et au lycée", en n'en déplaise au rectorat et à certains CDE (dont le mien... pale ), elle est toujours valable. Pour la seconde circulaire (celle de 2015), elle précise bien : "Les heures d'éducation musicale consacrées à la chorale". Si il n'y avait plus qu'une heure consacrée à la chorale le texte de la circulaire serait :
"L'heure d'éducation musicale consacrée à la chorale est intégrée dans le service d'enseignement des enseignants qui en assurent l'animation. L'heure de chorale est ainsi décomptée pour sa durée effective." Faut être logique.

Mais en ces périodes de disette, c'est parfois compliqué à faire entendre. Je pense qu'il faut être ferme et demander à ce qu'on nous présente la circulaire qui annule la circulaire de 2011. Et bien insister, là encore en sortant la circulaire (celle des IMP) sur le fait que les IMP ne sont pas là pour rétribuer des heures passées avec les élèves, mais tout le reste, fort chronophage, qui se passe hors de la présence des élèves (coordination, référent culture, numérique...). Je ne sais pas pour ta collègue, mais le prof de musique dans mon collège a 108 élèves devant lui chaque semaine (chaque semaine sous entend qu'il y a plusieurs semaines, et non pas une seule... Laughing , même chose que pour "chaque heure de chorale"...). Il devrait donc avoir 2h/semaine + une IMP pour l'organisation des concerts (mais comme il est grand prince, il a dit qu'il voulait bien se passer de l'IMP).

Ok merci beaucoup !
Bon il faut que je rajoute ça à mon dossier DHG qui est déjà épais comme 10 paquets de copies lol.
On va encore y passer de nombreux CA mouvementés mais il ne faut rien lâcher !...
Les retours de mes collègues sur les formations m'ont fait du bien, je me sens remontée comme un coucou (merci les IPR et merci à notre chère formatrice hé hé).
avatar
kamasolou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par Heisenberg le Sam 9 Jan - 16:12

@kamasolou a écrit:
@Sowana a écrit:
@kamasolou a écrit:Ah oui exact ! Merci ! Nous n'avons pas encore la DHG mais j'espère que cette heure sera prévue comme les heures labo et UNSS, car si ce n'est pas le cas, ça menace le poste de la collègue (plusieurs postes sont menacés, chaque heure compte !...) et d'être proposé en IMP...
On parle peu des collègues d'EM mais ils prennent cher avec le passage de 2h à 1h de chorale + le décret sur les IMP... Quand je vois ma collègue qui passe des soirées et des samedis après-midi pour les concerts, les répét'... J'ai mal pour elle.

Edit : Mais d'ailleurs, si les élèves ne peuvent pas avoir plus de 26h hebdo, ça veut dire pas de chorale ??

J'ai fait des recherches hier pour mon collègue de musique qui s'inquiète pour la chorale et je n'ai pas trouvé d'où venait cette idée que la chorale passerait à 1h + IMP (enfin si, j'ai bien une petite idée, des cde qui essaient de grappiller des heures où ils peuvent mais officiellement je n'ai trouvé aucun texte).
La circulaire chorale de 2011 est toujours, me semble-t-il, en vigueur, circulaire n° 2011-155 du 21-9-2011, et elle stipule clairement que la chorale équivaut à 2h de service :

La quotité horaire de référence pour la prise en charge d'une chorale en collège ou lycée reste de deux heures/semaine. La spécificité du travail nécessaire, la fréquente multiplication des répétitions à l'approche de la fin d'année, l'organisation d'un ou plusieurs concerts publics dans un lieu professionnel extérieur et la concertation avec les professionnels associés justifient cette référence.

Dans la circulaire n° 2015-057 du 29-4-2015 (Application des décrets n° 2014-940 et n° 2014-941 du 20 août 2014), il est spécifié que :
 
« Les heures d'éducation musicale consacrées à la chorale sont intégrées dans le service d'enseignement des enseignants qui en assurent l'animation. Chaque heure de chorale est ainsi décomptée pour sa durée effective. »

Le pluriel étant utilisé, nous parlons donc toujours bien de deux heures semaine.

Quant à l'IMP, la circulaire n° 2015-058 du 29-4-2015 indique qu'elle peut être attribuée pour : "l'implication dans des manifestations et rencontres liées à l'activité des chorales", donc pas l'animation de la chorale elle-même, mais plus l'organisation des concerts par exemple, les rencontre avec les musiciens afin de tout organiser.

Je peux me tromper mais je n'ai trouvé aucun autre texte officiel. J'ai juste l'impression que les profs d'éducation musicale se font avoir depuis quelques temps par des CDE en manque d'heures qui profitent de leur ignorance des textes pour leur faire avaler qu'une IMP= la deuxième heure de chorale.

Merci pour ces précisions et ces références, quelle efficacité ! veneration

Pour cette année, mon CDE avait compté 2h de chorale en heures poste et pas d'IMP. En septembre, au moment des VS, il s'est fait taper sur les doigts par le rectorat, on lui a dit "non non, c'est illégal, la chorale c'est 1h max + éventuellement 1 IMP". Le PA a bidouillé et créé un groupe fictif dans le VS pour ne pas enlever cette heure "illégale" à la collègue mais il a prévenu qu'il était franchement borderline et qu"il risquait de se faire encore taper sur les doigts, donc pas question de recommencer ce bidouillage l'an prochain.
Selon ma collègue de musique, c'est passé à 1h/prof et elle me cite comme référence la même circulaire que toi : "Chaque heure de chorale est ainsi décomptée pour sa durée effective."

En résumé :
Avant : elle faisait 1h de chorale mais c'était payé 2h (en HSA ou en HP)
Maintenant : elle fait 1h, payé 1h avec bidouillage du PA (1HP et 1HSA)
L'an prochain (selon notre PA) : elle fera 1h, payé 1h en HSA ou 1 IMP. Le pb étant qu'elle manque d'HP, donc impossible de compter ça en HSA, donc menace sur son poste

Suis paumée, du coup.

Pour être un peu plus complet, la circulaire de 2011 dit (juste après le passage cité par Sowana) :
"Elle (la quotité horaire) peut cependant être modulée en fonction des constats effectués chaque année et de l'évaluation portée par les corps d'inspection."

De ce passage, il est possible que les IPR estiment qu'une heure de chorale est suffisante.

Cependant, dans mon académie (qui doit être la même que la tienne Kamasolou), il semblerait qu'il y ait des informations contradictoires, entre le Rectorat qui donne des "injonctions" pour que les collègues n'ait qu'une heure de chorale (et certains CDE font travailler les collègues 2h payés 1h), et l'IPR qui dit que la chorale ne doit être réduite à une heure que seulement dans le cas où il n'y a pas de spectacle/représentation .
avatar
Heisenberg
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par Sowana le Sam 9 Jan - 16:23

En effet, mais cela ne peut donc être modulé que par les corps d'inspection... les cde et le rectorat sont loin de s'appuyer sur un quelconque constat de leur part pour ne donner qu'une heure.
Nous pouvons donc demander à voir la bafouille de l'IPR sur laquelle doit s'appuyer la décision de passer de deux heures à deux... Laughing
avatar
Sowana
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par Osmie le Sam 9 Jan - 16:52

@kamasolou a écrit:
@tangente a écrit:
Tout à fait... mais dans mon établissement, le CDE estime que c'est sa version à lui la seule légale donc la seule possible... Evil or Very Mad
On attaque les réunions de préparation de TRMD la semaine prochaine (mais sans DHG pour l'instant... admirez l'inutilité prévisible de ces réunions...) : ça va discuter des heures pour dire :
NOUS : on veut faire la proposition du SNALC
LUI : impossible ce n'est pas légal
Conclusion : qui aura le dernier mot ? peut-il nous empêcher de soumettre au vote au CA un TRMD de notre confection en suivant la proposition du SNALC ?

Tout est dans le rapport de force en CA. Le CDE n'a pas d'autre choix que de se plier à la décision du CA, mais pour cela il faut que tous les profs et les parents élus fassent front commun : vote contre sa proposition de répart', puis présentation de la votre et vote "pour".
Gros boulot de préparation en perspective pour convaincre tout ce petit monde, mais une fois que c'est fait et voté c'est une grosse victoire et ça change la donne pour tous les débats ultérieurs en CA : le CDE, s'il n'est pas totalement idiot, aura retenu la leçon...

+1. Celeborn et Gryphe ont donné tous les documents pour défendre une proposition de ce genre, notamment la lettre envoyée par NBV au SPDEN où elle écrit que les établissements feront bien comme bon leur semble. Un second TRMD demande des discussions, et un rapport de force en cas de désaccord avec le CDE ; les élus, qui ne sont pas idiots, votent le TRMD le plus favorable à leurs enfants. Et ce n'est pas le TRMD aux 26h hebdomadaires dont EPI et AP qui va les convaincre.
avatar
Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par V.Marchais le Jeu 19 Jan - 13:33

À toutes fins utiles, je remets sur ce fil ce que j'ai posté sur le fil DHG 2017, car il est intéressant de voir l'évolution.

Bonjour à tous,

Chez nous, la situation est éloquente, et montre bien à quel point la DHG peut être utilisée à de seules fins de communication.

Le sondage ne permet pas de tirer quelque conclusion que ce soit. Car une DHG, ce n'est pas seulement un nombre global d'heures. Ce sont des heures poste et des HSA, et il est très important de distinguer les deux, sinon, cela fausse complètement les comparaisons.

Je m'explique à travers notre cas concret (collège d'Indre et Loire).

Nous perdons une division, ce qui n'a rien à voir avec la réforme, mais seulement avec la démographie. Et nous perdons 26 heures dans la DHG totale, ce qui correspond très exactement au volume horaire d'une division. Donc, toutes choses égales par ailleurs, nous pouvons dire que notre DHG 2017 est la même que la DHG 2016, ni plus ni moins.

Sauf que.

L'an passé, la DHG offrait bel et bien, comme annoncé par le gouvernement, une marge qui, si elle n'a pas pu compenser tout ce qui a été perdu (les heures disciplinaires, le soutien, l'AP en vrais petits groupes...) a permis de remettre en place un certain nombre de choses (nous avons par exemple obtenu des groupes en français en 6e et en 5e, en sciences sur tous les niveaux, en langues pour les classes les plus chargées...).
Cette année, les heures poste financent exclusivement les heures disciplinaires obligatoires rien de plus. En d'autres termes, les heures octroyées pour la fameuse marge le sont exclusivement en HSA. Et ça change tout.
1°) Sur le plan humain, c'est une saloperie. Nous assistons à une nouvelle vague de postes sacrifiés, supprimés ou adossés désormais à un complément de service, puisque, à DHG égale, nous perdons de nombreuses heures poste.
2°) Pour certaines équipes, réduites (seuls deux professeurs en anglais, l'un des deux étant sur deux établissements), l'utilisation de la marge devient impossible en réalité : trop peu de professeurs devraient se partager trop d'heures supplémentaires. Au lieu de faire des groupes dans toutes les classes chargées, il faut décider arbitrairement d'en faire sur un seul niveau, ce qui n'a pas beaucoup de sens.
3°) Certains collègues, et c'est leur droit le plus strict, refusent les heures supplémentaires. Ils se voient donc soumis à un chantage : pas d'heures sup, pas de marge, pas de groupes, rien. Et en plus, on va vous reprocher de ne pas vous investir.
Cette année, en Lettres, nous avons malgré tout construit en équipe un vrai beau projet d'AP qui reprend en partie mon "plan ORSEC mauvais lecteurs" et développe, ainsi qu'en 5e, le travail de la rédaction. Entre moi qui suis à temps partiel (pas droit aux HSA), le poste réservé à un stagiaire, et le poste partagé, seules deux collègues pourraient prendre des HS et l'une y est farouchement opposée (et encore une fois, c'est son droit le plus strict). Bilan : il nous faut renoncer à ces groupes et à ce travail dans lequel tout le monde s'était investi. Un an de boulot balayé du revers de la main pour des raisons comptables.
Ben vous savez quoi ? L'équipe de Lettres ne fera plus rien en AP. Fait ch*** ! On ne manquera certainement pas de nous le faire remarquer - mais ce jour-là, ça va saigner.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par LadyC le Jeu 19 Jan - 13:44

@V.Marchais a écrit:Cette année, les heures poste financent exclusivement les heures disciplinaires obligatoires rien de plus. En d'autres termes, les heures octroyées pour la fameuse marge le sont exclusivement en HSA.

Je dois avouer que je ne comprends pas ce point. Ce n'est pas comme cela dans notre collège, et je n'ai rien vu dans les textes (lorsque je me suis penchée dessus l'an dernier à la période de la DHG) qui aille dans ce sens. J'ai pu louper quelque chose bien sûr, mais cela n'a même pas été évoqué, alors que la direction est plutôt à cheval sur les textes.
Ainsi, le latin (enfin, les "LCA"), financées avec la marge (ce qui est en effet une belle saloperie et nous met en difficulté pour les besoins en lettres : un poste menacé ou condamné au partage avec un autre établissement - partage non signalé, au passage, dans la définition du poste affichée pour les mutations, si bien que notre collègue arrivée cette année a eu une fort mauvaise surprise), fait bien partie de mon service, sans HSA, ainsi que l'AP que nous faisons en 3e (et qui ajoute une heure-prof).
Les heures pour les LCA, les AP et les EPI sont bien prises sur la marge, mais marquées alors comme alimentant les besoins horaires en lettres (ce qui permet à la direction de faire remonter au rectorat un nombre X d'heures requises en Lettres, supérieur au nombre Y = nombre de divisions x nombre d'heures disciplinaires).

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile
avatar
LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par V.Marchais le Jeu 19 Jan - 13:52

Décision académique ?

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par V.Marchais le Jeu 19 Jan - 13:52

Je précise : le latin et l'allemand sont bien financés en HP. C'est la seule exception.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par LadyC le Jeu 19 Jan - 14:07

En HP, mais pas fléchées lettres (ou langues vivantes pour l'allemand) ?

En tout cas, même pour AP / EPI, je n'ai jamais entendu dire que ce serait en HSA seulement.

Je ne sais pas ce qui serait le pire : que ce soit une décision nationale (non respectée par mécompréhension des textes dans mon établissement), ou seulement une décision académique (mais bravo l'égalité nationale... ah non c'est vrai, il ne faut pas râler, tout cela est pour le plus grand Bien puisqu'il s'agit de favoriser l'Autonomie des établissements...).

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile
avatar
LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réforme et DHG/DGH

Message par V.Marchais le Jeu 19 Jan - 14:30

Oui, fléché lettres pour le latin, et LV pour l'allemand. Cela entre dans les besoins chiffrés.

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum