Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pontorson50
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Mar 14 Avr 2020 - 22:43
Noter que la décision de rouvrir les écoles est de plus en plus critiquée par des organisations de médecins, y compris d'obédiences, disons, diverses : la Fédération des médecins de France  est rejointe par l'Ordre des médecins, et sur un ton assez glacial. ("nous en appelons à la raison", dit, dans une interview ce jour, son président Patrick Bouet au Figaro.fr). Ordre qu'on n'a jusqu'ici d'ailleurs pas entendu et qui se réveille bien tard, que n'a-t-il parlé le mois d'avant...

La motivation revendiquée par le président (assurer aux décrocheurs un mois d'enseignement) est véritablement trop faible, il va falloir qu'il s'explique davantage d'ici le 11 mai, je ne crois pas qu'il puisse s'en tenir à son propos d'hier soir, surtout quand il est clair que Blanquer, soit par surprise, soit par incompétence, n'est pas prêt.
Laotzi
Laotzi
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Laotzi le Mar 14 Avr 2020 - 22:43
Médiapart évoque ce soir l'inquiétude des enseignants à propos de la réouverture des écoles : https://www.mediapart.fr/journal/france/140420/la-reouverture-annoncee-des-ecoles-inquiete-les-enseignants


Emmanuel Macron a annoncé la réouverture des établissements scolaires « à partir du 11 mai ». Officiellement pour ne pas creuser les inégalités. Mais nombre d’enseignants et d’organisations syndicales restent sceptiques et attendent des garanties. Certains menacent déjà d’user de leur droit de retrait.
(...)
Jointe par Mediapart, Francette Popineau, secrétaire générale du Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, souligne l’incohérence de la démarche et doute de l’assise scientifique de cette décision. « On n’ouvre pas les restaurants, mais on ouvre les restaurants scolaires, on n’ouvre pas les cinémas, mais on ouvre les écoles. Quelque chose ne va pas. On a le sentiment que l’économie prévaut sur le sanitaire. On transforme les écoles en sorte de garderie géante. L’OMS, l’Inserm ou le conseil scientifique doivent nous assurer que le risque est minime. Je crois que ce n’est pas le cas, on sait que les enfants favorisent la propagation des virus. »

Les préconisations de l’Inserm, ici dans une note du 12 avril qui prend pour exemple l’Île-de-France, tendent à donner raison à la responsable syndicale. Les scientifiques préconisent dans tous les modèles de déconfinement testés par l’Inserm le maintien de la fermeture des écoles et l’isolement des personnes âgées. Ils tablent sur une réouverture des écoles « à l’automne/l’hiver ». Loin donc de la décision présidentielle.

La note de l'Inserm à laquelle l'extrait posté ici faut allusion : https://www.epicx-lab.com/uploads/9/6/9/4/9694133/inserm-covid-19_report_lockdown_idf-20200412.pdf


Dernière édition par Laotzi le Mar 14 Avr 2020 - 22:48, édité 1 fois

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G le Mar 14 Avr 2020 - 22:45
@Pontorson50 a écrit:Noter que la décision de rouvrir les écoles est de plus en plus critiquée par des organisations de médecins, y compris d'obédiences, disons, diverses : la Fédération des médecins de France  est rejointe par l'Ordre des médecins, et sur un ton assez glacial. ("nous en appelons à la raison", dit, dans une interview ce jour, son président Patrick Bouet au Figaro.fr). Ordre qu'on n'a jusqu'ici d'ailleurs pas entendu et qui se réveille bien tard, que n'a-t-il parlé le mois d'avant...

La motivation revendiquée par le président (assurer aux décrocheurs un mois d'enseignement) est véritablement trop faible, il va falloir qu'il s'explique davantage d'ici le 11 mai, je ne crois pas qu'il puisse s'en tenir à son propos d'hier soir, surtout quand il est clair que Blanquer, soit par surprise, soit par incompétence, n'est pas prêt.
Source ? (lien + extrait de l'article)

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mar 14 Avr 2020 - 22:46
@henriette a écrit:Un article intéressant dans Le Parisien parle d'une étude qui débute pour déterminer exactement la situation virale des enfants :

Pendant un mois, en région parisienne, 600 enfants − la moitié avec des symptômes, l'autre n'en présentant aucun − vont être testés par leur pédiatre dit de ville. « Ce que l'on va recueillir comme données est capital, note le professeur. Cela donnera une idée du pourcentage d'enfants contaminés et la répercussion que cela peut avoir sur les adultes. Si on constate que seuls 3 % sont porteurs, le risque est très faible. Si c'est 30 %, c'est une autre histoire… » pointe-t-il.


Par ailleurs, la professeure en maladie infectieuse qui est interviewée indique ceci :

« Il faudra que tous les enseignants puissent faire un test sérologique (qui détecte la présence d'anticorps, signe que l'on a eu le virus NDLR). Ceux qui seront positifs, seront tranquilles. Les autres devront porter un masque. On ne pourra pas reprendre sereinement sans ces précautions », décrypte-t-elle, précisant que les petits devront continuer à rester à distance des personnes âgées. 
www.leparisien.fr/societe/sante/coronavirus-le-retour-a-l-ecole-une-strategie-medicalement-risquee-14-04-2020-8299692.php
Merci Henriette,

Surréaliste que cette enquête soit lancée seulement aujourd'hui après que moi-je-1er-de-cordée a annoncé hier la reprise le 11 mai...

Ils ont fait quoi durant ce mois de confinement, à part installer des comités théodule, plastronner à tour de rôle au JT ?

_________________
"Never complain, just fight."
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mar 14 Avr 2020 - 22:47
Pour l'Ordre des médecins, voir cet article du Figaro :

https://www.lefigaro.fr/sciences/l-ordre-des-medecins-s-oppose-a-une-reouverture-precoce-des-ecoles-20200414

Accès abonné par contre.

LE FIGARO. - Pourquoi déconfiner les écoles à partir du 11 mai est une mauvaise idée?

Dr Patrick BOUET. - Ce choix révèle un manque absolu de logique. Nous ne comprenons pas cette annonce. La première décision a été de fermer les écoles, lycées et universités. Pour deux raisons. D’une part, parce qu’on sait que les enfants sont des vecteurs potentiels sans développer eux-mêmes l’infection, sauf à de rares exceptions. D’autre part, parce qu’il est très difficile en milieu scolaire de faire respecter les gestes barrières. Et maintenant le premier milieu que le Président veut déconfiner est le milieu scolaire! Comment ne porterait-il plus les mêmes risques? Il faut qu’il y ait une logique entre les affirmations du gouvernement et celles des scientifiques.


Dernière édition par Tangleding le Mar 14 Avr 2020 - 22:48, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight."
avatar
chmarmottine
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mar 14 Avr 2020 - 22:47
@Pontorson50 a écrit:Noter que la décision de rouvrir les écoles est de plus en plus critiquée par des organisations de médecins, y compris d'obédiences, disons, diverses : la Fédération des médecins de France  est rejointe par l'Ordre des médecins, et sur un ton assez glacial. ("nous en appelons à la raison", dit, dans une interview ce jour, son président Patrick Bouet au Figaro.fr). Ordre qu'on n'a jusqu'ici d'ailleurs pas entendu et qui se réveille bien tard, que n'a-t-il parlé le mois d'avant...

La motivation revendiquée par le président (assurer aux décrocheurs un mois d'enseignement) est véritablement trop faible, il va falloir qu'il s'explique davantage d'ici le 11 mai, je ne crois pas qu'il puisse s'en tenir à son propos d'hier soir, surtout quand il est clair que Blanquer, soit par surprise, soit par incompétence, n'est pas prêt.

En effet, mais l'article est réservé aux abonnés :
Ce choix révèle un manque absolu de logique. Nous ne comprenons pas cette annonce. La première décision a été de fermer les écoles, lycées et universités. Pour deux raisons. D’une part, parce qu’on sait que les enfants sont des vecteurs potentiels sans développer eux-mêmes l’infection, sauf à de rares exceptions. D’autre part, parce qu’il est très difficile en milieu scolaire de faire respecter les gestes barrières. Et maintenant le premier milieu que le Président veut déconfiner est le milieu scolaire! Comment ne porterait-il plus les mêmes risques? Il faut qu’il y ait une logique entre les affirmations du gouvernement et celles des scientifiques. En revanche, le Président de la République a indiqué que jusqu’au 11 mai, on ne changeait rien au confinement. C’est un acte fort, et une bonne mesure.

https://www.lefigaro.fr/sciences/l-ordre-des-medecins-s-oppose-a-une-reouverture-precoce-des-ecoles-20200414


En tout cas, sur les chaînes infos, depuis hier soir, tous se réjouissent de la réouverture des écoles le 11 mai ... ce n'était pas le même ton avant hier ...
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Mar 14 Avr 2020 - 22:51
@Ergo a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:Et si en septembre il n'y a ni vaccin, ni traitement, que préconisez-vous? (vraie question).
Toutes les facs américaines envisagent déjà un premier semestre à distance.
https://www.insidehighered.com/digital-learning/article/2020/04/01/preparing-quietly-fall-semester-without-person-instruction
https://www.browndailyherald.com/2020/04/08/brown-prepare-off-campus-fall-semester-plans/

Pour ceux qui s'intéressent au système universitaire britannique. Dans cet article du Guardian, il est expliqué que les effectifs étudiants vont être gelés pour chaque formation, ce qui n'est traditionnellement pas le cas au RU : en effet, certaines universités pourraient être tentées de recruter davantage pour combler l'absence d'étudiants étrangers qui paient des fortunes en frais d'inscription, et ainsi assécher le vivier.
https://www.theguardian.com/world/2020/mar/29/government-set-to-cap-university-admissions-amid-covid-19-chaos
J'ai vu passer ça, oui, sur CNN...
Et vu les remarques en Conseil l'autre jour sur la possibilité qu'aucun échange international n'ait lieu l'an prochain, j'ai bien envie de dire que je pense que c'est un scénario que certains ont dû commencer à envisager.
Quand je pense au temps qu'on passe ces jours-ci sur les formalités de départ Erasmus pour l'an prochain... Je déprime d'avance. Mais comme nos RI n'ont pas assuré cette année pour nos Erasmus sortants, c'est vrai que je me sentirais plus tranquille si on les gardait chez nous Embarassed

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Mar 14 Avr 2020 - 22:51
@Madame-de-Pierre a écrit:J'ai plutôt la sensation que Macron décide sans demande l'avis de personne et que les ministres apprennent le tout en même temps que nous devant leur tv le soir et doivent ramer pour faire en sorte de coller aux propos du président.


Quand on lit cette magnifique phrase : "On se donne deux semaines à partir d'aujourd'hui pour définir ce que l'on met derrière l'expression d'un retour progressif", ça donne quand même vachement l'impression d'une improvisation totale. Genre "mais moi je disais ça pour rire la reprise !!!! on a réfléchi deux secondes au truc et on s'est rendu compte que c'était pas faisable... bon on va pondre un truc mais il faut nous laisser un peu de temps".


Bon courage aux CDE qui vont devoir jongler avec des directives "accueillir tous les élèves qui souhaitent être présents" et "prendre les dispositions nécessaires à un accueil dans le respect des consignes sanitaires". Les deux étant matériellement incompatibles.
ernya
ernya
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ernya le Mar 14 Avr 2020 - 22:56
@Enaeco a écrit:
@Madame-de-Pierre a écrit:J'ai plutôt la sensation que Macron décide sans demande l'avis de personne et que les ministres apprennent le tout en même temps que nous devant leur tv le soir et doivent ramer pour faire en sorte de coller aux propos du président.


Quand on lit cette magnifique phrase : "On se donne deux semaines à partir d'aujourd'hui pour définir ce que l'on met derrière l'expression d'un retour progressif", ça donne quand même vachement l'impression d'une improvisation totale. 
Ce fragment en gras est magique.


En fait, au ministère, ils ont décidé de passer eux aussi les concours. Alors ils s'entraînent. 
Sujet : le retour progressif des élèves
Vous avez 7h, pardon, 15 jours.
Mathador
Mathador
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Mathador le Mar 14 Avr 2020 - 22:57
@henriette a écrit:Par ailleurs, la professeure en maladie infectieuse qui est interviewée indique ceci :

« Il faudra que tous les enseignants puissent faire un test sérologique (qui détecte la présence d'anticorps, signe que l'on a eu le virus NDLR). Ceux qui seront positifs, seront tranquilles. Les autres devront porter un masque. On ne pourra pas reprendre sereinement sans ces précautions », décrypte-t-elle, précisant que les petits devront continuer à rester à distance des personnes âgées. 
www.leparisien.fr/societe/sante/coronavirus-le-retour-a-l-ecole-une-strategie-medicalement-risquee-14-04-2020-8299692.php
Et pas n'importe quel masque, un FFP2…

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
avatar
Bouboule
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bouboule le Mar 14 Avr 2020 - 23:02
@Tangleding a écrit:
@henriette a écrit:Un article intéressant dans Le Parisien parle d'une étude qui débute pour déterminer exactement la situation virale des enfants :

Pendant un mois, en région parisienne, 600 enfants − la moitié avec des symptômes, l'autre n'en présentant aucun − vont être testés par leur pédiatre dit de ville. « Ce que l'on va recueillir comme données est capital, note le professeur. Cela donnera une idée du pourcentage d'enfants contaminés et la répercussion que cela peut avoir sur les adultes. Si on constate que seuls 3 % sont porteurs, le risque est très faible. Si c'est 30 %, c'est une autre histoire… » pointe-t-il.


Par ailleurs, la professeure en maladie infectieuse qui est interviewée indique ceci :

« Il faudra que tous les enseignants puissent faire un test sérologique (qui détecte la présence d'anticorps, signe que l'on a eu le virus NDLR). Ceux qui seront positifs, seront tranquilles. Les autres devront porter un masque. On ne pourra pas reprendre sereinement sans ces précautions », décrypte-t-elle, précisant que les petits devront continuer à rester à distance des personnes âgées. 
www.leparisien.fr/societe/sante/coronavirus-le-retour-a-l-ecole-une-strategie-medicalement-risquee-14-04-2020-8299692.php
Merci Henriette,

Surréaliste que cette enquête soit lancée seulement aujourd'hui après que moi-je-1er-de-cordée a annoncé hier la reprise le 11 mai...

Ils ont fait quoi durant ce mois de confinement, à part installer des comités théodule, plastronner à tour de rôle au JT ?

Ils ont fait du vent car ils pensaient (pensent toujours) qu'on reprendrait en septembre. Et le Président a décidé de les faire bosser ?
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Mar 14 Avr 2020 - 23:06
Quel bazar ... que fait Brigitte !
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G le Mar 14 Avr 2020 - 23:12
Bien, je crois qu'il est temps d'aller rejoindre les bras de Morphée.
Bonne nuit et à demain.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G le Mer 15 Avr 2020 - 7:17
Bonjour les Neos. Topic ouvert.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Graisse-Boulons le Mer 15 Avr 2020 - 8:04
Des PE de mon entourage commencent à comprendre une chose : ils vont devoir mener leurs classes en présentiel ET assurer la continuité pour ceux dont les parents ne veulent pas courrir ce risque. La "seconde ligne " de Mr Macron va souffrir...Mais dès hier une "soignante " qui met actuellement un enfant à l'école disait qu'à partir du 11 elle l'enlèverais...voici donc l'alternance du deconfinement "pas tous en même temps" qui se met en place tout seul.
Firefly
Firefly
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Firefly le Mer 15 Avr 2020 - 8:06
Je viens d'avoir une copie d'une réunion CHSCT qui s'est tenue dans le Grand Est (pour des soucis d'anonymat je ne vais pas mettre le nom précis de l'académie).
Elle est datée de la semaine dernière, donc avant l'intervention du président. Est-ce que son intervention change quelque chose?  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 3795679266  En vrac quelques infos:

- pas de reprise avant juin, voire juillet
- oraux de français : incertitude. En juillet? . L'idée de mettre du plexiglass a été évoquée !
- si le COVID est reconnu maladie professionnelle pour les policiers, cela le serait pour nous.
- les stagiaires seraient titularisés mais avec inspection avant décembre (mais confirmé ou infirmé par le MEN)
- concours : idem, c'est le MEN qui décide
- report du PPCR pose problème car les IPR ont déjà un planning assez lourd.
- le port du masque serait indispensable.
- sur les demandes de compte-rendu des CE du travail envoyé aux élèves : non, ils n'ont pas à savoir
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Mer 15 Avr 2020 - 8:18
@Graisse-Boulons a écrit:Des PE de mon entourage commencent à comprendre une chose : ils vont devoir mener leurs classes en présentiel ET assurer la continuité pour ceux dont les parents ne veulent pas courrir ce risque.  La "seconde ligne " de Mr Macron va souffrir...Mais dès hier une "soignante " qui met actuellement un enfant à l'école disait qu'à partir du 11 elle l'enlèverais...voici donc l'alternance du deconfinement "pas tous en même temps" qui se met en place tout seul.
Ah parce que le 11, elle aurait une solution qu''elle n'avait pas avant?
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par celitian le Mer 15 Avr 2020 - 8:39
@Graisse-Boulons a écrit:Des PE de mon entourage commencent à comprendre une chose : ils vont devoir mener leurs classes en présentiel ET assurer la continuité pour ceux dont les parents ne veulent pas courrir ce risque.  La "seconde ligne " de Mr Macron va souffrir...Mais dès hier une "soignante " qui met actuellement un enfant à l'école disait qu'à partir du 11 elle l'enlèverais...voici donc l'alternance du deconfinement "pas tous en même temps" qui se met en place tout seul.
Sur lci, il vient effectivement parler d'une pré-rentrée pour les personnels et d'un mix entre classe à distance et en présence.
La journaliste vient de lui demander si cette date avait été annoncée sans avoir préparé avant..., suite à sa non réponse, elle lui dit qu'il n'apporte aucune réponse Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 437980826 il n'est pas content.
Bts et cpge peuvent reprendre car en lycée.
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Guermantes729 le Mer 15 Avr 2020 - 8:43
Sur France-Inter, depuis hier, c'est quand même globalement le "youpi génial, le 11 Mai, c'est la fête!" qui prédomine. Ce matin, en ce moment-même,

(source: 8h20 sur France-inter itw de Antoine Flahault et Renaud Piarroux par Lea Salamé et Nicolas Demorand, à retrouver en ligne https://www.franceinter.fr/emissions/le-7-9)

les deux intervenants sus-cités, disent que peut-être qu'on pourra même sortir avant le 11 Mai, qu'ouvrir les écoles pourquoi pas, que la Suède les Pays-bas ont joué l'immunité collective et qu'ils s'en sortent bien (ils ne doivent pas consulter souvent le site https://www.worldometers.info/coronavirus/) et donc qu'on a bien raison de le tenter. Et que le confinement est une procédure archaïque venant de la Chine;

Bref, on ne peut pas accuser france-inter d'être habituellement pro-gouvernmt, mais le confinement est tellement contre leurs principes, que sortir, sortir, n'a pas de prix. Tant pis si ça doit tous nous tuer
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Mer 15 Avr 2020 - 8:45
Ben voyons, on va se taper un double boulot ? Présentiel et distanciel ? On va se dédoubler ?
Halybel
Halybel
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Halybel le Mer 15 Avr 2020 - 8:48
@Guermantes729 a écrit:Sur France-Inter, depuis hier, c'est quand même globalement le "youpi génial, le 11 Mai, c'est la fête!" qui prédomine. Ce matin, en ce moment-même,

(source: 8h20 sur France-inter itw de Antoine Flahault et Renaud Piarroux par Lea Salamé et Nicolas Demorand, à retrouver en ligne https://www.franceinter.fr/emissions/le-7-9)

les deux intervenants sus-cités, disent que peut-être qu'on pourra même sortir avant le 11 Mai, qu'ouvrir les écoles pourquoi pas, que la Suède les Pays-bas ont joué l'immunité collective et qu'ils s'en sortent bien (ils ne doivent pas consulter souvent le site https://www.worldometers.info/coronavirus/) et donc qu'on a bien raison de le tenter. Et que le confinement est une procédure archaïque venant de la Chine;

Bref, on ne peut pas accuser france-inter d'être habituellement pro-gouvernmt, mais le confinement est tellement contre leurs principes, que sortir, sortir, n'a pas de prix. Tant pis si ça doit tous nous tuer

Il faut surtout lire la case death/1M pop, ça calmerait beaucoup sur la stratégie "immunité collective".

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Guermantes729 le Mer 15 Avr 2020 - 8:51
Je suis bien d'accord Halybel, voilà pourquoi je dis qu'ils ne fréquentent pas beaucoup le site en question
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Paleoprof le Mer 15 Avr 2020 - 8:52
Les interviews de Lea Salamé ne sont pas réputées pour leur objectivité.
Elle ne doit pas consulter les statistiques mises à jour quotidiennement sur le site de la petite soeur de France Inter, la radio Franceinfo : www.francetvinfo.fr rubrique Infographie en haut à gauche . C'est pourtant la même maison  ( ORTF ?).
Et puis on devrait réintroduire quelques exercices sur les pourcentages dans les rédactions des médias français, histoire de retravailler la notion.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 3201648960   pingouin
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame_Prof le Mer 15 Avr 2020 - 8:53
@Isis39 a écrit:Ben voyons, on va se taper un double boulot ? Présentiel et distanciel ? On va se dédoubler ?

Hors de question.
Le distanciel consistera à remplir le cahier de textes dans ce cas. Et si on est présent dans nos établissements, on pourra pas nous retirer des trentièmes. Donc...

Mais pour cela, il faudra déjà que les conditions sanitaires soient réunies. Sinon, nous n'irons pas.

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Guermantes729 le Mer 15 Avr 2020 - 8:54
Ce n'était pas l'itw de 7h50 de Salamé, c'était celle de 8h20 où ils sont deux.
Pas plus objectifs et pas plus documentés.

En fait mon propos était que, si en "temps normal" quand ça sert aussi leurs intérêts (notamment la lutte contre la réforme audio-visuel ou des retraites), alors France-inter vibre de la solidarité avec les profs et invite les gens "qu'il faut" pour aller dans ce sens,  mais quand il est question d'amener ces mêmes profs au casse-pipe pour que eux, journalistes, puissent reprendre leur vie "normale", et bien ils invitent AUSSI les gens qu'il faut, pour aller dans ce sens :/


Dernière édition par Guermantes729 le Mer 15 Avr 2020 - 8:54, édité 1 fois
Halybel
Halybel
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Halybel le Mer 15 Avr 2020 - 8:54
@Guermantes729 a écrit:Je suis bien d'accord Halybel, voilà pourquoi je dis qu'ils ne fréquentent pas beaucoup le site en question

Non mais même ici, encore hier des collègues sortaient l'argument que la Suède n'a pas fermé ses ecoles, faut aussi comprendre que c'est pas la même chose de gérer une population deux fois plus nombreuses... C'est un peu comme en classe, gérer 30 ou 15 élèves, pas la même chose et donc des stratégies différentes, sans parler évidemment que c'est pas les mêmes moyens aussi.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum