Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 17:30
@Danska a écrit:
@carolette a écrit:
@Danska a écrit:
@carolette a écrit:La question n’est pas de protéger les enfants mais de rompre les chaînes de contamination. Ce que visiblement on s’obstine à ne pas faire en France.

Je suis d'accord, mais j'aimerais bien comprendre comment Manu7 arrive à justifier ce nouveau recul du protocole, dans sa logique bien à lui.

Je pense que la stratégie c’est de laisser filer l’épidémie sans le dire, tant que les hôpitaux tiennent tant bien que mal. Le reste, c’est de la com’.

Heu, oui, mais ça n'a rien à voir avec ma question qui s'adressait à Manu7. Parce que bon, à part lui et deux ou trois autres personnes sur ce topic, je pense qu'on est à peu près tous d'accord.


Je suis comme vous, j'essaie de comprendre la situation et j'essaie de comprendre les décisions du gouvernement. Je ne suis pas un porte-parole du gouvernement...
Dire qu'il y a 2 ou 3 personnes qui ne pensent pas comme vous sur ce topic, je ne vois pas en quoi c'est important ? Je suis habitué à être tout seul à défendre mon opinion dans mon établissement. Par exemple comme je le dis souvent ici, j'ai été très longtemps tout seul avec mon masque en salle des profs, les nouveaux collègues n'ont jamais vu mon visage car je ne bois pas de café !!! Depuis que des collègues se sont passés le covid alors je ne suis plus seul à porter un masque. Pour les EPI, j'étais aussi le seul à avoir ma vision des choses qui est devenue la réalité.

Pour revenir à ce topic, ce n'est pas simple de défendre son opinion, et je reçois de temps en temps des mp pour me remercier d'avoir une vision différente. Si bien que je me sens moins seul.

Je disais qu'il est difficile de défendre son opinion car on est attaqué personnellement comme si j'étais un défendeur du gouvernement ou du ministre alors que je suis très souvent contre notre ministère (je suis contre les dernières réformes collège et lycée quelque soit le gouvernement).

Pour revenir à la question de Danska (au passage je suis souvent d'accord avec elle sur ses positions dans ce topic mais pas toujours), Je ne suis pas là pour défendre le recul du protocole face au variant anglais. Je ne sais pas si c'est une bonne idée. Donc j'ai simplement dit que si le variant anglais se comporte comme le virus initial, ce recul me semble logique. Mais est-ce vraiment le cas ? Je n'en sais rien.

Fermer systématiquement les classes au premier cas est logique quand le risque d'une montée en exponentielle est probable sinon cela n'est pas utile du point de vue de la gestion actuelle. On peut être contre cette vision et penser que c'est toujours mieux de fermer pour éviter tout risque, oui en théorie c'est vrai.
Mais comme toute mesure de restriction si à chaque fermeture on remarque qu'il n'y a presque jamais d'autres cas alors la mesure est moins acceptée et les gens ne respectent plus ses mesures. Les enfants se regroupent sans masque les uns chez les autres par exemple.

Je suis très respectueux des gestes barrières mais je pense être parmi une minorité, j'ai accepté sous condition très stricte que ma fille rencontre ses amies, en extérieur, finalement elles se sont regroupés dans un appart à cause du froid et comme je n'étais pas d'accord je suis venu la récupérer, je suis content, elle m'a averti, mais quand je suis arrivé dans l'appart les gens étaient sympatiques et très accueillants, j'ai décliné l'offre du verre quand j'ai vu que ni les adultes ni les autres enfants ne portaient leur masque...

Parmi mes collègues quand je dis que je n'ai pas fait la bise ni serrer la main à personne depuis mars 2020, je passe pour un extra-terrestre. Vous allez me dire que vous êtes comme moi, mais j'en déduis surtout que les autres ne supportent pas les restrictions donc le gouvernement jongle à sa manière. Et on voit bien que chaque restriction qui semble logique au début peut devenir insupportable après quelques mois, je pense aux étudiants c'est vraiment une réelle catastrophe. Je pensais vraiment que c'était bien de fermer les fac, car à distance, je me disais que les étudiants sont capables en théorie mais j'étais totalement à côté de la plaque, j'ai oublié que les étudiants ne sont pas ceux des années 80, ce sont nos lycéens avec 2 ou 3 ans de plus... Et même mes anciens bons élèves décrochent seuls les très bons résistent.


Je pense que la stratégie c’est de laisser filer l’épidémie sans le dire, tant que les hôpitaux tiennent tant bien que mal. Le reste, c’est de la com’.

Je trouve que cette remarque illustre bien que nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde. Car pour moi c'est en effet exactement la stratégie du gouvernement depuis le premier jour, mais elle est clairement affichée. C'est d'ailleurs pour cette raison que le gouvernement est satisfait quand il dit que la situation est stable. Ils veulent éviter que les hopitaux soient débordées tout en essayant de ne pas bloquer l'économie. Et il y aura un nouveau confinement total si jamais une nouvelle vague se produit.

Et quand je dis qu'ils sont logiques cela ne veut pas dire que je suis d'accord avec eux. Mais si on écoutait la pensée majoritaire de ce topic nous serions confinés depuis très longtemps et ensuite on fait comment ? On se déconfine juste au moment où le variant sud-africain fait une grosse vague en Europe ? En décembre, on ne savait pas que les variants sud-africain ou brésilien allaient émergés. Donc c'est très difficile de prévoir. Je suis assez d'accord avec mgb35, les confinements de courte durée ne marchent pas. Et ils sont catastrophiques pour l'économie. On peut très bien dire que 500 morts par jour c'est très grave et dire que c'est satisfaisant c'est du cynisme. Mais dire qu'on peut laisser s'écrouler l'économie ce n'est pas grave c'est aussi pour moi une forme de cynisme car cela peut aussi avoir des conséquences très néfastes. Et je ne comprends pas bien comment on peut s'alarmer de la situation des restaurateurs et souhaiter un confinement total ?
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Danska Lun 15 Fév 2021 - 17:38
@Manu7 a écrit:
@Danska a écrit:
@carolette a écrit:
@Danska a écrit:

Je suis d'accord, mais j'aimerais bien comprendre comment Manu7 arrive à justifier ce nouveau recul du protocole, dans sa logique bien à lui.

Je pense que la stratégie c’est de laisser filer l’épidémie sans le dire, tant que les hôpitaux tiennent tant bien que mal. Le reste, c’est de la com’.

Heu, oui, mais ça n'a rien à voir avec ma question qui s'adressait à Manu7. Parce que bon, à part lui et deux ou trois autres personnes sur ce topic, je pense qu'on est à peu près tous d'accord.


Je suis comme vous, j'essaie de comprendre la situation et j'essaie de comprendre les décisions du gouvernement. Je ne suis pas un porte-parole du gouvernement...
Dire qu'il y a 2 ou 3 personnes qui ne pensent pas comme vous sur ce topic, je ne vois pas en quoi c'est important ?

Je répondais à @carolette qui semblait vouloir répondre à ta place, alors que de toute évidence elle ne partage pas ton avis... Inutile de se sentir attaqué pour si peu ! Et de même, je ne vois pas quel est l'intérêt de préciser que tu es d'accord avec certaines de mes remarques et pas avec d'autres, ça n'apporte rien à ta réponse, pas davantage que de préciser que tu as eu raison avant tout le monde pour le masque (dans ma salle des profs, le masque a été porté très tôt et correctement, la tienne est peut-être l'exception qui confirme la règle).


Et le problème de tes interventions, c'est que tu défends souvent des positions qui semblent très difficilement défendables. Sur les masques, tu dois être un des très rares à avoir compris entre les lignes ce que voulait dire le gouvernement (faut reconnaître que c'était subtil), sur le variant anglais tu expliques que "si" le variant se comporte comme la version de base ce recul est normal (sauf que dans l'état actuel des connaissances scientifiques ça ne semble pas être le cas), etc.


Ce qui est insupportable, si tu veux mon avis, ce ne sont pas les décisions prises par le gouvernement : ce sont les volte-face et les virages à 180 degrés en permanence, du jour au lendemain, sans justification logique. Un coup le variant anglais est hyper contagieux, un coup on s'en fiche et on le traite comme le variant de base, un coup il faut à tout prix contenir sa propagation, un coup non... sans parler du fossé abyssal entre les déclarations satisfaites du ministre (enfin, des ministres !) et la réalité qu'on constate tous les jours au sujet du protocole super méga top renforcé.


Dernière édition par Danska le Lun 15 Fév 2021 - 18:06, édité 1 fois
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 18:00
@Jafar a écrit:Avant de parler d'enfermer les gens, gardés par des militaires en armes, et de dire que ça ne serait pas acceptable, il faudrait peut-être ne serait-ce que proposer réellement des solutions, gratuites, accessibles, permettant aux gens de s'isoler (hôtel ou équivalent).

Je pense que nombre de personnes diagnostiquées positives seraient preneuses pour protéger leurs familles et leurs proches... mais évidemment, c'est plus simple d'annoncer que personne n'en voudra et de ne rien mettre en place.

Et si 80% des gens refusent de s'isoler dans un hotel, on fait comment ? Et pourquoi s'isoler de sa famille, ils sont cas contact donc eux aussi il faut les isoler, non ?
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 18:04
@Danska a écrit:Ce qui est insupportable, si tu veux mon avis, ce ne sont pas les décisions prises par le gouvernement : ce sont les volte-face et les virages à 180 degrés en permanence, du jour au lendemain, sans justification logique.

Oui c'est en effet insupportable.
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Lun 15 Fév 2021 - 18:05
Ben on s'isole de sa famille pour tenter de ne pas les contaminer.
Ils sont certes "cas contact" (et doivent s'isoler également) mais ce n'est pas une raison pour prendre plus de risques en restant avec eux alors qu'on est COVID+

Et des chambres d'hôtel ont été proposées en France pour s'isoler. La plupart des gens n'en ont pas voulu.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 18:07
@Danska a écrit:sur le variant anglais tu expliques que "si" le variant se comporte comme la version de base ce recul est normal (sauf que dans l'état actuel des connaissances scientifiques ça ne semble pas être le cas), etc.

Mbg35, nous a donnée une info que j'ignorais sur l'état actuel des connaissances sur le variant anglais pour expliquer la décision du gouvernement, c'est suite à son post que j'ai réagi ainsi.
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 18:10
@ProvençalLeGaulois a écrit:Ben on s'isole de sa famille pour tenter de ne pas les contaminer.
Ils sont certes "cas contact" (et doivent s'isoler également) mais ce n'est pas une raison pour prendre plus de risques en restant avec eux alors qu'on est COVID+

Et des chambres d'hôtel ont été proposées en France pour s'isoler. La plupart des gens n'en ont pas voulu.

Oui je sais, j'ai déjà vu cette info plusieurs fois sur ce topic mais comme je n'ai pas de source, j'ai préféré éviter d'en parler, tu as une source ?

Et pour un traçage efficace, il faut aussi instaurer des tests obligatoires. Est-ce souhaitable ?
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par ProvençalLeGaulois Lun 15 Fév 2021 - 18:17
Non je n'ai pas de sources, c'était passé aux Infos sur la plupart des chaînes (mise à disposition de plusieurs milliers de chambres et une petite centaine utilisée).
Et quand j'ai été cas contact, j'ai du remplir un questionnaire en ligne où l'on me demandait si j'avais bien la possibilité de m'isoler. J'imagine qu'en cas de réponse négative, on m'aurait proposé une solution.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
angelxxx
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par angelxxx Lun 15 Fév 2021 - 18:18
Non mais si vraiment on veut joue le jeu du "on ferme que si il y a trois cas", d'accord, mais alors on teste toute la classe, ou tout l'établissement. Et on verra combien il y a de cas. Et on rigolera sûrement car il y aura bien plus de classe fermées qu'actuellement. Ah, et on demande un test négatif avant retour, ce qui semble enfin être le cas.

Cela permettrait de sortir de cette galère et d'arrêter de tuer les petits commerces. Là on traine en espérant que ça ne s'enflamme pas, on ferme les yeux sur les 3/4 milliers de morts chaque semaine comme si ce n'était rien, et on espère que ça ira mieux en été.

Ce qui est révoltant outre les mesures sans logiques et les changements d'avis du jour au lendemain, ce sont les mensonges qui vont avec, le fait que les plus riches s'enrichissent tandis que les pauvres s'appauvrissent, le fait que les étudiants n'aient même pas à manger mais ce n'est pas grave, on fait un coup de com avec des repas à 1€ où il n'y a rien à manger, on crée de fausses aides qui n'arrangent que les riches et tuent les petites entreprises (attendront 1 an quand il faudra qu'ils remboursent !) et ainsi de suite...

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 18:18
@Danska a écrit:Et le problème de tes interventions, c'est que tu défends souvent des positions qui semblent très difficilement défendables. Sur les masques, tu dois être un des très rares à avoir compris entre les lignes ce que voulait dire le gouvernement (faut reconnaître que c'était subtil), sur le variant anglais tu expliques que "si" le variant se comporte comme la version de base ce recul est normal (sauf que dans l'état actuel des connaissances scientifiques ça ne semble pas être le cas), etc.

Oui je pense que sur les masques j'ai très bien compris la situation et certains n'ont toujours pas compris que la polémique sur la pénurie concernait uniquement les soignants des hopitaux mais en aucun cas la population car il n'a jamais été question de prévoir un stock pour la population, donc la population ne pouvait pas avoir de masques. Toute l'incompréhension part de là. Je ne vois pas en quoi ma position est étonnante.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Lun 15 Fév 2021 - 18:19
@Manu7 a écrit:
@Jafar a écrit:Avant de parler d'enfermer les gens, gardés par des militaires en armes, et de dire que ça ne serait pas acceptable, il faudrait peut-être ne serait-ce que proposer réellement des solutions, gratuites, accessibles, permettant aux gens de s'isoler (hôtel ou équivalent).

Je pense que nombre de personnes diagnostiquées positives seraient preneuses pour protéger leurs familles et leurs proches... mais évidemment, c'est plus simple d'annoncer que personne n'en voudra et de ne rien mettre en place.

Et si 80% des gens refusent de s'isoler dans un hotel, on fait comment ? Et pourquoi s'isoler de sa famille, ils sont cas contact donc eux aussi il faut les isoler, non ?

Il y a des pays où c’est obligatoire.
Provençal le Gaulois : en novembre, aucune solution proposée avec une personne vulnérable à la maison et très peu de place.
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Pontorson50 Lun 15 Fév 2021 - 18:22
@Jafar a écrit:
Décidément, je ne sais même pas pourquoi on autorise les enfants à revenir dans leurs familles le soir si c'est pour choper le covid, ne pas manger et être tabassés par leurs parents.

Qui sait si ce ne sera pas la prochaine étape de la transformation de l'école en garderie, après tout c'était bien son rôle au temps de Guizot (qui n'y était pour rien)...La mode vintage va très bien avec la post-modernité de nos dirigeants!
Sanitairement en tout cas ça pourrait marcher c'est ça le pire...
avatar
angelxxx
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par angelxxx Lun 15 Fév 2021 - 18:23
@Manu7 a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:Ben on s'isole de sa famille pour tenter de ne pas les contaminer.
Ils sont certes "cas contact" (et doivent s'isoler également) mais ce n'est pas une raison pour prendre plus de risques en restant avec eux alors qu'on est COVID+

Et des chambres d'hôtel ont été proposées en France pour s'isoler. La plupart des gens n'en ont pas voulu.

Oui je sais, j'ai déjà vu cette info plusieurs fois sur ce topic mais comme je n'ai pas de source, j'ai préféré éviter d'en parler, tu as une source ?

Et pour un traçage efficace, il faut aussi instaurer des tests obligatoires. Est-ce souhaitable ?

Quelle horreur ... On nous enferme à résidence pour plusieurs mois, mais par contre obliger à faire un petit test de rien du tout, c'est la dictature...
Il suffirait de demander à l'assemblée l'avis aux députés par exemple... Mais Jupiter ne semble pas trop d'accord avec ce côté démocratique.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 18:23
@angelxxx a écrit:Non mais si vraiment on veut joue le jeu du "on ferme que si il y a trois cas", d'accord, mais alors on teste toute la classe, ou tout l'établissement. Et on verra combien il y a de cas. Et on rigolera sûrement car il y aura bien plus de classe fermées qu'actuellement. Ah, et on demande un test négatif avant retour, ce qui semble enfin être le cas.

Donc tu veux rendre les tests obligatoires. Et la publication des résultats nomminatifs aussi ? Actuellement ce n'est pas le cas. Ce sont les familles qui avertissent les CDE.
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par montjoie-saintdenis Lun 15 Fév 2021 - 18:25
@angelxxx a écrit:
Ce qui est révoltant outre les mesures sans logiques et les changements d'avis du jour au lendemain, ce sont les mensonges qui vont avec, le fait que les plus riches s'enrichissent tandis que les pauvres s'appauvrissent, le fait que les étudiants n'aient même pas à manger mais ce n'est pas grave, on fait un coup de com avec des repas à 1€ où il n'y a rien à manger, on crée de fausses aides qui n'arrangent que les riches et tuent les petites entreprises (attendront 1 an quand il faudra qu'ils remboursent !) et ainsi de suite...

HS:
D'où il n'y a rien à manger dans les repas des RU ? Il y en a plutôt trop ! (j'avais du mal à finir perso, et trop de gaspillage du coup je n'y allais plus)
avatar
angelxxx
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par angelxxx Lun 15 Fév 2021 - 18:25
@Manu7 a écrit:
@Danska a écrit:Et le problème de tes interventions, c'est que tu défends souvent des positions qui semblent très difficilement défendables. Sur les masques, tu dois être un des très rares à avoir compris entre les lignes ce que voulait dire le gouvernement (faut reconnaître que c'était subtil), sur le variant anglais tu expliques que "si" le variant se comporte comme la version de base ce recul est normal (sauf que dans l'état actuel des connaissances scientifiques ça ne semble pas être le cas), etc.

Oui je pense que sur les masques j'ai très bien compris la situation et certains n'ont toujours pas compris que la polémique sur la pénurie concernait uniquement les soignants des hopitaux mais en aucun cas la population car il n'a jamais été question de prévoir un stock pour la population, donc la population ne pouvait pas avoir de masques. Toute l'incompréhension part de là. Je ne vois pas en quoi ma position est étonnante.

Euh quoi ?
On parle de quelle pénuries ? Celle due au fait qu'on crame des stocks sans les remplacer, ou celle où on vends tout ce qu'on a à la Chine en plein crise pour gagner un peu d'argent immédiatement sans aucune réflexion à moyen terme ?
On en reparle du moment où nos ministres nous disaient que c'était totalement inutile, d'une manière ultra ridicule en plus...

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
avatar
angelxxx
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par angelxxx Lun 15 Fév 2021 - 18:29
Pour les tests : quand les tests de font dans l'établissement, seuls les volontaires sont testés. Et il y en a peu, chez ma femme 20/700... Du coup, on ne risque pas de fermer grand chose puisqu'on a pas testé grand monde...

Pour les repas à 1€, plusieurs centaines d'étudiants ont postés des photos sur les réseaux sociaux, après avoir attendu longtemps dans le froid. Cherche et tu verras le foutage de tronche. Effectivement, c'est vraiment des repas à 1€. Autant aller au supermarché ou presque ..

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 18:41
@Jafar a écrit:
@nc33 a écrit:
@Jenny a écrit:Peut être que l’exemple revient parce que cela semble fonctionner. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 248604097

Ici, les élèves commencent à se démotiver avec plusieurs mois d’hybride. Peut être qu’un confinement très dur mais court aurait été moins dommageable.
On pourrait tenter un confinement strict de 15 j avec fermeture des frontières, écoles, entreprises et interdiction absolue de mettre le nez dehors. L'armée nous livre de la nourriture au milieu de la période et met à l'isolement les récalcitrants.
Sauf qu'avec les touristes et frontaliers, le covid reviendrait bien vite.

La question qui se pose alors est : Tient-on plus au tourisme international et à la possibilité de travail frontalier qu'à... disons tout le reste : la santé, l'éducation dans des conditions correctes, la culture, la santé mentale des étudiants, l'industrie qui se retrouve très ralentie, les centaines de milliers de travailleurs actuellement à totalement à l'arrêt... ?


Quand on ferme les frontières les plus touchés ne sont pas les touristes... Nous n'avons pas le même traffic économique que la NZ, si on ferme les frontières alors on bloque tous les transports routiers. Et là on comprendra très vite que les entreprises seront très durement touchés. Il suffit de s'intéresser aux km parcouru par tous les produits que nous fabriquons et consommons. Fermer les frontières en France c'est fermer plus de 75% de l'économie. En une semaine si on ferme la frontière avec l'Angleterre alors ils auront une pénurie de produits alimentaires.
Avec la fermeture des frontières, toute l'industrie qui n'est pas française à 100% ferme, cela semble totalement inconcevable.



Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 18:47
Euh quoi ?
On parle de quelle pénuries ? Celle due au fait qu'on crame des stocks sans les remplacer,

Oui

ou celle où on vends tout ce qu'on a à la Chine en plein crise pour gagner un peu d'argent immédiatement sans aucune réflexion à moyen terme ?

Vu la quantité c'était uniquement un geste diplomatique vers un pays qui avait peut-être un besoin urgent pour éviter que le virus se propage, comme pour le SRAS.


On en reparle du moment où nos ministres nous disaient que c'était totalement inutile, d'une manière ultra ridicule en plus...

Oui, le moment où ils disaient aussi que le masque protège les autres et qu'il faut les réserver pour les soignants (preuve que c'est indispensable pour les soignants et donc pour tout le monde quand on en a).

Not a Panda
Not a Panda
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Not a Panda Lun 15 Fév 2021 - 18:52
@Manu7 a écrit:
@Danska a écrit:Et le problème de tes interventions, c'est que tu défends souvent des positions qui semblent très difficilement défendables. Sur les masques, tu dois être un des très rares à avoir compris entre les lignes ce que voulait dire le gouvernement (faut reconnaître que c'était subtil), sur le variant anglais tu expliques que "si" le variant se comporte comme la version de base ce recul est normal (sauf que dans l'état actuel des connaissances scientifiques ça ne semble pas être le cas), etc.

Oui je pense que sur les masques j'ai très bien compris la situation et certains n'ont toujours pas compris que la polémique sur la pénurie concernait uniquement les soignants des hopitaux mais en aucun cas la population car il n'a jamais été question de prévoir un stock pour la population, donc la population ne pouvait pas avoir de masques. Toute l'incompréhension part de là. Je ne vois pas en quoi ma position est étonnante.

Et bien non. Ce n'est pas ce que dit ce rapport (ignoré) de Mai 2019 : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/avis/avis-d-experts-relatifs-a-la-strategie-de-constitution-d-un-stock-de-contre-mesures-medicales-face-a-une-pandemie-grippale

Je cite :

Spoiler:

Les recommandations d’utilisation des masques en cas de pandémie n’ont pas à être modifiées :  - dans la communauté :
masques de soins portés par les patients symptomatiques- en milieu hospitalier : masques de soins portés dès l’entrée en chambre d’un malade et masques FFP2 pour les soins invasifs ou à risque respiratoire.
En cas de pandémie, le besoin en masques est d’une boîte de 50 masques par foyer, à raison de 20 millions de boîtes en cas d’atteinte de 30% de la population.
L’importance du stock est à considérer en fonction des capacités d’approvisionnement garanties par les fabricants. •Le stock doit être positionné au plus près des utilisateurs, avec un processus de distribution simple et lisible dans la communauté.
Le stock devrait être renouvelé pour éviter d’atteindre la date de péremption des masques. Il  convient plutôt de constituer un stock minimal à renouveler, l’objectifétant que ce stock puisse tourner pour être utilisé dans les établissements de santé et médico-sociaux un an avant leur péremption.
Certaines associations en charge de patients particulièrement défavorisés devraient être dotées d’un stock de masques à distribuer

Autre passage savoureux :

Spoiler:

Le risque doit être considéré comme important, mais sa survenue ne peut être datée. En conséquence un stock peut arriver à péremption sans qu’il y ait eu besoin de l’utiliser. Cela ne remet pas en cause la nécessité d’une préparation au risque. La constitution d’un stock devrait être considérée comme le paiement d’une assurance, que l’on souhaite, malgré la dépense, ne jamais avoir besoin d’utiliser. Sa constitution ne saurait ainsi être assimilée à une dépense indue.

Rappel sur l'évolution du stock de masques, attention c'est gênant :

Spoiler:
avatar
angelxxx
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par angelxxx Lun 15 Fév 2021 - 18:53
Je parlais plutôt de Sibeth, ou d'autres au gouvernement qui disaient que ça ne servait à rien.

_________________
"La lumière pense voyager plus vite que quoi que ce soit d'autre, mais c'est faux. Peu importe à quelle vitesse voyage la lumière, l'obscurité arrive toujours la première, et elle l'attend. Terry Pratchett."
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par epekeina.tes.ousias Lun 15 Fév 2021 - 18:58
@angelxxx a écrit:Je parlais plutôt de Sibeth, ou d'autres au gouvernement qui disait que ça ne servait à rien.

Rooooh… Elle faisait plutôt l'aveu qu'elle ne savait pas mettre un masque — un acte d'humilité, et de raison (il ne faut pas gâcher).

Spoiler:

_________________
Cdlt Wink
Hermione0908
Hermione0908
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Hermione0908 Lun 15 Fév 2021 - 19:00
@Jafar a écrit:
@Illiane a écrit:Les médias commencent à parler de cet allègement du protocole sanitaire.

Le Point a écrit:Le ministère, contacté par l'AFP, explique que "fermer plus massivement rendrait le contact tracing et les tests plus difficiles. Au lieu de tester tout un établissement, il faudrait retrouver chaque élève chez lui, où les gestes barrières sont bien différents (pas de masque chez soi, etc.)"

https://www.lepoint.fr/societe/covid-19-le-protocole-sanitaire-allege-dans-les-ecoles-notamment-sur-le-variant-anglais-15-02-2021-2414054_23.php

Donc on ne ferme pas pour pouvoir tester, mais en attendant, les élèves continuent à s'entasser les uns sur les autres Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 3795679266 ?

On en revient aux établissements plus sûrs que n'importe où ailleurs là, non ?
Décidément, je ne sais même pas pourquoi on autorise les enfants à revenir dans leurs familles le soir si c'est pour choper le covid, ne pas manger et être tabassés par leurs parents.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 346737548
Bien vu ! Excellente analyse de la situation.

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : https://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2021
Manu7
Manu7
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Manu7 Lun 15 Fév 2021 - 19:00
@angelxxx a écrit:Quelle horreur ... On nous enferme à résidence pour plusieurs mois, mais par contre obliger à faire un petit test de rien du tout, c'est la dictature...
Il suffirait de demander à l'assemblée l'avis aux députés par exemple... Mais Jupiter ne semble pas trop d'accord avec ce côté démocratique.

Je n'ai pas entendu des députés qui réclament les tests obligatoires.

On peut faire un petit sondage ici ?

Qui est pour les tests obligatoires dans les écoles avec listes des positifs communiquées directement aux CDE ?
Jafar
Jafar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jafar Lun 15 Fév 2021 - 19:03
@ProvençalLeGaulois a écrit:Non je n'ai pas de sources, c'était passé aux Infos sur la plupart des chaînes (mise à disposition de plusieurs milliers de chambres et une petite centaine utilisée).
Et quand j'ai été cas contact, j'ai du remplir un questionnaire en ligne où l'on me demandait si j'avais bien la possibilité de m'isoler. J'imagine qu'en cas de réponse négative, on m'aurait proposé une solution.

J'ai un ami qui a vécu l'inverse en juin dernier : vivant en colocation, il a expliqué qu'il ne pouvait pas s'isoler, on lui a répondu de "faire au mieux".
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Éducation Nationale

par Jenny Lun 15 Fév 2021 - 19:08
Voilà... je pense que ça n’a pas été fait réellement ou pas partout.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum