Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Celadon le Mer 21 Déc 2011 - 7:30

Qu'on pourrait bien muter là où ils veulent sans notre autorisation par exemple. Qu'est-ce que c'est qu'un entretien d'embauche sur projet d'établissement ? Et quand ça ne marche plus, il fait quoi le prof ? Il cherche un autre établissement où il adhérera davantage au projet ? Il peut chercher longtemps... alors appelons ça mutation... cf Grande Bretagne, encore et toujours, notre grand timonier, éclaireur absolu !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Aurore le Mer 21 Déc 2011 - 8:34

@Celadon a écrit:Qu'on pourrait bien muter là où ils veulent sans notre autorisation par exemple. Qu'est-ce que c'est qu'un entretien d'embauche sur projet d'établissement ? Et quand ça ne marche plus, il fait quoi le prof ? Il cherche un autre établissement où il adhérera davantage au projet ? Il peut chercher longtemps... alors appelons ça mutation... cf Grande Bretagne, encore et toujours, notre grand timonier, éclaireur absolu !

La vérité, c'est qu'il vont tout simplement supprimer le mouvement national des mutations, puisque chaque CDE pourra recruter comme bon lui semble, et dans les conditions qui lui conviennent. Comme pour le privé. Ou comme dans le cas de la Fonction publique territoriale où on va bientôt atterrir, avec Meirieu ou avec Grosperrin...
Et effectivement, comme tout fonctionnera à l'anglo-saxonne, et par "projet d'établissement". Le prof qui ne voudra pas faire le mariolle avec des projets à la noix pourra toujours chercher ailleurs. Et longtemps...
Tout cela va faire des heureux du côté de chez Mme Coffinier. Ce qui était d'ailleurs le but recherché.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Pseudo le Mer 21 Déc 2011 - 10:10

@Celadon a écrit:Qu'on pourrait bien muter là où ils veulent sans notre autorisation par exemple. Qu'est-ce que c'est qu'un entretien d'embauche sur projet d'établissement ? Et quand ça ne marche plus, il fait quoi le prof ? Il cherche un autre établissement où il adhérera davantage au projet ? Il peut chercher longtemps... alors appelons ça mutation... cf Grande Bretagne, encore et toujours, notre grand timonier, éclaireur absolu !

C'est un peu ce que j'ai connu depuis l'année dernière dans mon bahut ECLAIR.

Le but à peine voilé de la Cde était de se débarrasser des vieux, ceux arrivés avant le profilage des postes. Elle nous a tous reçus au moment des notations administratives. Et elle avait un discours assez clair : il faudrait bien aller voir si l'herbe était plus verte ailleurs. D'ailleurs, cela faisait combien de temps qu'on était là ? Hou là ! Tant que ca ? Mais il peut-être temps de redynamiser votre carrière non ?
Et cette année, le discours et encore plus clair ! on signe la lettre de mission, on adhère au projet, ou on part. Où ? Article 22, chacun se démerde comme il peut, mais je ne vous retiens pas, au revoir.

Il se trouve que je voulais de toute façon muter. Mais si je ne l'avais pas souhaité, comment trouver un poste dans mon coin ? Il n'y en a pas ! Mais le harcèlement dont on fait preuve mes chefs m'a quand même poussé à élargir mes vœux de mut' à des académie proches de mon objectif. Si je me retrouve à Créteil je le vaudrai à cette formidable politique des ressources humaines en train de se mettre en place.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Cassandra le Mer 21 Déc 2011 - 10:33

Je n'ai rien contre une évaluation par le CDE si ça permet de dynamiser notre avancement de carrière et de récompenser ceux qui s'investissent dans la vie de l'établissement.



Dernière édition par Cassandra le Dim 18 Mar 2012 - 12:57, édité 1 fois

Cassandra
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Celeborn le Mer 21 Déc 2011 - 10:41

@Cassandra a écrit:Je n'ai rien contre une évaluation par le CDE si ça permet de dynamiser notre avancement de carrière et de récompenser ceux qui s'investissent dans la vie de l'établissement.

Ah mais dynamiser notre avancement, ce n'est pas au programme.

« plusieurs semaines sont banalisées » ? Diantre ! On fait un brevet blanc tous les 15 jours, chez toi (et au fait, qui le surveille ? La gérante du café d'en face ?) ? Et les copies de ces examens blancs, fort longues à corriger, elles sont banalisées, aussi ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Cassandra le Mer 21 Déc 2011 - 10:53

Ah mais dynamiser notre avancement, ce n'est pas au programme.

Il souhaite que nos carrières arrêtent de STAGNER:

En ramenant de 7 ans (durée moyenne actuelle entre deux inspections) à 3 ans avec le système rénové, chaque professeur sera mieux en mesure d'agir sur sa trajectoire professionnelle

Celeborn, je fais des d'heures supplémentaires.





Dernière édition par Cassandra le Dim 18 Mar 2012 - 12:58, édité 4 fois

Cassandra
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Nuits le Mer 21 Déc 2011 - 10:57

@Cassandra a écrit:Je n'ai rien contre une évaluation par le CDE si ça permet de dynamiser notre avancement de carrière et de récompenser ceux qui s'investissent dans la vie de l'établissement.Tu aurais des exemples concrets de ce que tu appelles "s'investir dans la vie de l'établissement ? Vendre des pains au chocolat à la récrée ? Décorer l'etb pour Noël ?

De plus, je trouve que l'idée "d'annualiser" notre temps de service serait une bonne chose car au final, avec les bacs blancs, les brevets et toutes les autres épreuves, plusieurs semaines sont banalisées et ne sont pas effectivement travaillées. Oui, c'est bien connu. Les sujets s'élaborent en deux secondes (le temps de photocopier les annales du bac quoi), les corrections se font elles aussi toutes seules (les plus consciencieux utilisent les annales, les autres, majoritaires, se contentent de jeter les copies dans les escaliers ou utilisent un dé 20. Pour les oraux et oraux blancs, on fait semblant d'écouter. On a l'air de prendre des notes sur la prestation du candidat, mais en fait non, on fait la liste des courses ou une grille de sudoku. Et puis bien sûr, on ne finis jamais à après 16h00 puisqu'on n'aucune réunion à la c** aucun conseil de classe. On ne travaille jamais le soir et / ou en vacances et/ ou le week-end

T'as fait un pari Cassandra (voir combien de temps un neo mettrait à réagir, s'il allait choisir l'insulte frontale , le sarcasme ou le dédain) ?

Ton post, c'est un hoax ?


Dernière édition par Nuits le Mer 21 Déc 2011 - 10:57, édité 1 fois

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Thalia de G le Mer 21 Déc 2011 - 10:57

@Cassandra a écrit:Je n'ai rien contre une évaluation par le CDE si ça permet de dynamiser notre avancement de carrière et de récompenser ceux qui s'investissent dans la vie de l'établissement.

De plus, je trouve que l'idée "d'annualiser" notre temps de service serait une bonne chose car au final, avec les bacs blancs, les brevets et toutes les autres épreuves, plusieurs semaines sont banalisées et ne sont pas effectivement travaillées.
Qu'est-ce que tu appelles s'investir dans la vie de l'établissement ? Si c'est se faire élire au CA, plus ou moins à tour de rôle, être coordonnateur, chez nous c'est aussi à tour de rôle, d'accord, il faut des profs qui se dévouent.
Si c'est pour des projets alors que l'essentiel reste l'enseignement de la discipline, je suis sceptique...

Je ne comprends pas l'annualisation non plus.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Cath le Mer 21 Déc 2011 - 10:57

Cassandra, tu pourrais profiter de tout ce temps libre pour travailler ton orthographe, peut-être?

Désolée, mais voir des gens qui s'estiment toujours surpayés, ça m'agace.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Thalia de G le Mer 21 Déc 2011 - 10:58

Nuits, nous avons répondu quasiment en même temps. Il risque d'y avoir des redites.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Cassandra le Mer 21 Déc 2011 - 11:00

Ca vous dit quelque chose la notion de "projet pédagogique". C'est autre chose que de vendre des petits pains et ça demande un investissement particulier et c'est comme ça qu'au niveau local, le système éducatif avance.

Cassandra
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Cassandra le Mer 21 Déc 2011 - 11:03

@nuit: tu confonds le temps de service et le temps de préparation des enseignements.

Cassandra
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par JPhMM le Mer 21 Déc 2011 - 11:04

@Cassandra a écrit:Ca vous dit quelque chose la notion de "projet pédagogique".
Non. C'est quoi ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Cath le Mer 21 Déc 2011 - 11:09

@Cassandra a écrit:Ca vous dit quelque chose la notion de "projet pédagogique". C'est autre chose que de vendre des petits pains et ça demande un investissement particulier et c'est comme ça qu'au niveau local, le système éducatif avance.

Mouah ah ah!

J'ai participé à la rédaction du projet d'établissement l'an dernier, affirmer "faire avancer le système éducatif au niveau local" est au mieux un vœu pieux, au pire un mensonge éhonté.

Ou alors, jure-moi que vous avez fait inscrire dans ce PA que les classes n'auront pas plus de 25 élèves, que les cours de langue seront à effectif dédoublés etc. Et que le rectorat vous a donné plein d'heures pour faire tout ça.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Nuits le Mer 21 Déc 2011 - 11:12

Je ne connais qu'un seul temps: celui que je consacre à mon travail, qu'un seul critère: sa rémunération. Si je perds une deux heures de cours devant élèves pour cause de bac ou brevet blanc mais que je fais une heure de réunion pour préparer l'épreuve, que je surveille l'épreuve et que je me retrouve avec 40 copies, alors j'estime que je ne suis pas payée à ne rien faire. Je me moque de savoir s'il s'agit de temps de service ou de temps de "préparation des enseignements", c'est du temps que je passe à travailler.

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Nuits le Mer 21 Déc 2011 - 11:15

Sinon, j'aimerais bien que tous les partisans de l'évaluation des enseignants sur le critère "implication dans la vie de l'etb" me disent clairement comment ils font pour les TZR et les C.S Jai posé la question plusieurs fois ici et ailleurs (aux inspecteurs en fait) et je n'ai toujours pas eu de réponse (si ce n'est "oui, c'est vrai, les TZR et les C.S, c'est un problème.")

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Nuits le Mer 21 Déc 2011 - 11:16

Ah non, en fait, j'ai la réponse: ces postes seront occupés par des contractuels qui eux n'auront pas besoin de voir évoluer leur carrière (a-t-on déjà vu un larbin évoluer ?)

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par JPhMM le Mer 21 Déc 2011 - 11:19

@Cassandra a écrit:Celeborn, je travaille dans un lycée et je fais beaucoup d'heures supplémentaires. Au mois de Janvier, il y a 1 premier bac blanc. Tu peux déjà compter 1 semaine. Au mois de Juin, à partir de la deuxième semaine, je ne vois plus mes élèves de 1ere et de terminale qui sont en révisions. Tu peux à nouveau compter 2 à 3 semaines. Je suis payée en plus pour corriger les copies du bac et faire passer les rattrapages. Au mois de juin, mes 6 heures sup me sont payées tout à fait normalement. Est-ce normal ? Combien d'heures ai-je travaillé réellement ? C'est sur que j'en profite de ces 2,3 milles euros supplémentaires... Mais est-ce que ce n'est pas un peu abuser ? scratch
Si moralement cela te pose un si grave problème, pourquoi diantre fais-tu ces heures supplémentaires ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Cassandra le Mer 21 Déc 2011 - 11:20

Pour ce qui est de la notion de projet, peut-être que certains se reconnaîtront, autrement que dans la vente de petits pains:

Il s'agit de développer des stratégies, des dispositifs qui permettront d'améliorer le travail des élèves pour valoriser leur potentiel.
De faire évoluer les modes d’apprentissage en évoluant dans les pratiques pédagogiques.

L’éducation ne se limite pas à l’acquisition de savoirs disciplinaires mais implique l’ouverture aux autres et au monde.

Il y a l'ouverture internationale :

* Action des assistants étrangers de langues
* Utilisation du laboratoire de langues
* Séjours pédagogiques
* Programme d'échanges européens
* Semaine thématique chaque année autour d’un pays , d’une culture

l’ouverture aux arts et à la culture

* Résidences d’artiste
* Spectacle au théâtre
* Partenariat avec les médiathèques, artothèque..

l’ouverture aux sciences et au monde de l’entreprise :

* Visite de lieux de recherche
*Visites d’entreprises et stages d’observation
* accueil de professionnels

Ca peut paraître insurmontable à porter ce type de projet... Mais qu'en est-il pour les enseignants qui les montent ? Sont-ils vraiment encouragés à le faire ? N'est-il pas plus simple de mimer le comportement de l'autruche et de dévier tranquillement le fil de son cours d'eau quand survient un obstacle ?




Dernière édition par Cassandra le Mer 21 Déc 2011 - 11:29, édité 1 fois

Cassandra
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Infiniment le Mer 21 Déc 2011 - 11:26

@Nuits a écrit:Je ne connais qu'un seul temps: celui que je consacre à mon travail, qu'un seul critère: sa rémunération. Si je perds une deux heures de cours devant élèves pour cause de bac ou brevet blanc mais que je fais une heure de réunion pour préparer l'épreuve, que je surveille l'épreuve et que je me retrouve avec 40 copies, alors j'estime que je ne suis pas payée à ne rien faire. Je me moque de savoir s'il s'agit de temps de service ou de temps de "préparation des enseignements", c'est du temps que je passe à travailler.

+1 veneration topela

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Cath le Mer 21 Déc 2011 - 11:27

Et la différence entre é/er, toujours pas? Peut-être que si tu faisais moins d'heures sup et de projets, tu aurais le temps d'y penser. Et qui sait, tu pourrais contribuer à sauver un poste.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par doublecasquette le Mer 21 Déc 2011 - 11:27

@Cassandra a écrit:Pour ce qui est de la notion de projet, peut-être que certains se reconnaîtront, autrement que dans la vente de petits pains:

Il s'agit de développer des stratégies, des dispositifs qui permettront d'améliorer le travail des élèves pour valoriser leur potentiel.
De faire évoluer les modes d’apprentissage en évoluant dans les pratiques pédagogiques.

L’éducation ne se limite pas à l’acquisition de savoirs disciplinaires mais implique l’ouverture aux autres et au monde.

Il y a l'ouverture internationale :

* Action des assistants étrangers de langues
* Utilisation du laboratoire de langues
* Séjours pédagogiques
* Programme d'échanges européens
* Semaine thématique chaque année autour d’un pays , d’une culture

l’ouverture aux arts et à la culture

* Résidences d’artiste
* Spectacle au théâtre
* Partenariat avec les médiathèques, artothèque..

l’ouverture aux sciences et au monde de l’entreprise :

* Visite de lieux de recherche
*Visites d’entreprises et stages d’observation
* accueil de professionnels

Ca peut paraître insurmontable à porter ce type de projet... Mais qu'en est-il pour les enseignants qui les montent ? Sont-ils vraiment encourager à le faire ? N'est-il pas plus simple de mimer le comportement de l'autruche et de dévier tranquillement le fil de son cours d'eau quand survient un obstacle ?



Et... Quels résultats ?...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par JPhMM le Mer 21 Déc 2011 - 11:29

Shocked

C'est donc ça un projet pédagogique.

Question stupide : le projet, je crois le voir, mais où est le pédagogique dans tout ça ?

Je veux dire, pour moi qui suis prof de mathématiques, l'ouverture aux sciences passerait donc par la visite du lieu de recherche (il y en a pas beaucoup par là où je suis, mais bon, on en est pas à un obstacle près) et non par les heures d'enseignement disciplinaire des mathématiques ? Shocked


Dernière édition par JPhMM le Mer 21 Déc 2011 - 11:29, édité 2 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Celeborn le Mer 21 Déc 2011 - 11:29

@Cassandra a écrit:
L’éducation ne se limite pas à l’acquisition de savoirs disciplinaires

Mais si elle pouvait déjà commencer par là, ce ne serait pas mal.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par Cassandra le Mer 21 Déc 2011 - 11:30

@cath5660: c'est corrigé

Cassandra
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evaluation des enseignants : l'avis du député Jacques Grosperrin.

Message par User5899 le Mer 21 Déc 2011 - 11:33

@Cassandra a écrit:Je n'ai rien contre une évaluation par le CDE si ça permet de dynamiser notre avancement de carrière et de récompenser ceux qui s'investissent dans la vie de l'établissement.

De plus, je trouve que l'idée "d'annualiser" notre temps de service serait une bonne chose car au final, avec les bacs blancs, les brevets et toutes les autres épreuves, plusieurs semaines sont banalisées et ne sont pas effectivement travaillées.
Depuis des années, je suis convaincu que le métier se désintègre de l'intérieur, et votre propos l'illustre de façon exemplaire.

1) Ainsi, qu'est-ce par exemple que ce curieux vocable : "s'investir dans la vie de l'établissement" ? Est-ce ouvert à tous, également ? Par exemple, je suis membre élu du CA, donc de la CP, du CD, de la CE, je suis membre désigné du CPéd, professeur principal, coordonateur. Bon. Et les autres ? S'investir, qu'est-ce que ça veut dire ? Monter des projets ? Des voyages ? Des zactivités extérieures ? Bon. Déjà, il est discutable que ce soit bien là le rôle d'un enseignant. Mais de plus, ça va entrer en conflit avec le point suivant.

2) "je trouve que l'idée "d'annualiser" notre temps de service serait une bonne chose car au final, avec les bacs blancs, les brevets et toutes les autres épreuves, plusieurs semaines sont banalisées et ne sont pas effectivement travaillées", écrivez-vous. Donc, concevoir des épreuves, les surveiller, faire passer les élèves, corriger leurs devoirs, ce n'est pas du travail ? Notez bien que je suis opposé à ces examens blancs et qu'avec mes collègues du CPéd, nous sommes majoritairement sur cette ligne et que dans mon lycée, nous ne faisons pas ces examens blancs chronophages. Mais si on devait les faire, nous ne considérerions pas que nous n'y travaillons pas ! Votre discours est ahurissant.

Je vais faire dans l'humour douteux, mais décidément, vaut mieux ne pas trop écouter les Cassandre... furieux

Edit. Et 6 heures sups ? Je ne discute même plus, c'est honteux. Fin pour moi.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum